Logo ={0} - Retour à l'accueil

Puits

Dossier IA17012271 réalisé en 2006

Fiche

Voir

Aires d'étudesCommunauté d'Agglomération de La Rochelle
Dénominationspuits
AdresseCommune : Périgny
Lieu-dit : Périgny

Pas moins de 33 puits ont pu être recensés sur la commune de Périgny dans le cadre de cet inventaire. Beaucoup de propriétés, ceintes de hauts murs de clôtures, n´étaient bien souvent que partiellement visibles depuis le domaine public. En conséquence, on peut raisonnablement supposer qu´un certain nombre d´autres puits n´ont pu être observés.Bien que partiel, ce résultat permet néanmoins de dresser un certain nombre de constats. En dehors des querreux de la rue du canton et du hameau de la Caillaude, les nombreux puits inventoriés relèvent du domaine privé. On peut en conclure que les habitants de Périgny étaient suffisamment prospères pour posséder des puits particuliers. Ce constat doit bien évidemment être mis en perspective avec l´accumulation de châteaux, manoirs et maisons de campagne sur le territoire de la commune.Le contexte hydro-géologique favorable des deux vallons humides de Périgny et de Rompsay au coeur desquels l´eau affleure bien souvent à faible profondeur mérite sans doute d´être également évoqué pour expliquer cette situation. Les propriétaires rencontrés à Rompsay dans le secteur situé au Nord du parc du logis de Passy évoquent par exemple la présence d´une rivière souterraine qui alimente leurs puits ainsi que le réseau de canaux et de bassins du parc en aval.En matière historique, on peut également mentionner que les travaux de creusement du canal dans ce même secteur ont provoqué un certain nombre de perturbations. Dans son Histoire du canal de Marans jusqu´à La Rochelle (AD 4J 3357 p. 38), H. Blanche précise en effet qu´ « en 1837, il faut approfondir les puits des riverains de Chagnolet et Rompsay que le canal a asséchés ».

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

Parmi les puits observés, aucun édifice monumental n´est à signaler. Il s´agit en général de puits de facture modeste à fûts circulaires en moellons et pierre de taille surmontés de ferrures à deux ou trois branches. On compte également plusieurs puits encastrés dans les façades et les murs de clôtures ainsi que quelques puits à pompe.

Décompte des œuvres repérés 33
étudié 0
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de La Rochelle (c) Communauté d'Agglomération de La Rochelle - Cussey Yann