Logo ={0} - Retour à l'accueil

Prieuré, puis ferme, actuellement église paroissiale et ferme

Dossier IA79009622 réalisé en 2019

Fiche

VocablesSaint Maixent
Destinationsferme, église paroissiale
Parties constituantes non étudiéesgrange, étable
Dénominationsprieuré
Aire d'étude et cantonCommunauté d'agglomération du Niortais - Prahecq
AdresseCommune : Juscorps
Lieu-dit : Adresse : impasse de l', église, Grand rue
Cadastre : 1836 B 1405, 1407, 1403, 1400, 1402, 1404 ; 2018 B 849, 847, 846, 955, 850, 844

L'église primitive de Juscorps est fondée au 12e siècle. À cette époque, elle fait partie d’un prieuré de l’abbaye des chanoines réguliers de Saint-Augustin de Celles-sur-Belle. De la période romane quatre chapiteaux ont été conservés dans la nef. Au 16e siècle, lors des guerres de Religion, le prieuré est endommagé. Il a été restauré à plusieurs reprises notamment dans le 2e quart du 17e siècle, comme l’indique la date de 1631 portée sur la clé de l’arc surbaissé de la porte sud, actuellement la porte d’une grange. En 1769, une visite épiscopale mentionne que "[...] l’église est petite et en très mauvais état. Il y a Les ornements nécessaires pour la décence du service divin. Il y a un calice, un soleil, un ciboire et une custode [...]”. Des travaux de restauration de l’édifice sont entrepris.

En 1796, l’église est vendue comme Bien national. L’ancien édifice religieux sert alors de ferme jusqu’en 1837, année pendant laquelle la commune achète une partie de la propriété afin de redonner à l’église sa destination cultuelle. L’architecte Chapelain réalise les travaux de réhabilitation de l’édifice. Ce n’est que neuf ans plus tard que la première célébration y est faite. Un clocheton est construit quelques années plus tard, en 1856. En 1913, l'église est restaurée, un oculus est ouvert sur la façade orientale.

Période(s)Principale : 12e siècle , (?)
Secondaire : 1ère moitié 17e siècle , porte la date
Secondaire : 3e quart 18e siècle, 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle , daté par source
Dates1634, porte la date
1769, daté par source
1837, daté par source
1856, daté par source
1913, daté par source

L'ancien prieuré, dont il ne reste que l'église, se situe sur la place du village. Une grange-étable et un logis sont adossés à l'église. Au nord, étables et granges sont organisées autour d'une cour ouverte. La pierre de taille est principalement utilisée pour l'église bien que certaines parties soient en moellon. Les étables et granges sont construites en blocage de moellon de calcaire équarri.

L'église, de plan allongé, à nef unique et chevet plat, est orientée à l'ouest. Sa façade orientale est percée d'une porte en plein-cintre surmontée de deux oculus. Sur le pignon est, la cloche est logée dans un clocheton surmonté d'une croix latine.

A l’intérieur de l'édifice, de part et d'autre de la nef, quatre chapiteaux romans de l'ancien prieuré ont été conservés. Trois sont ornées de motifs végétaux, le quatrième, au sud côté chœur, est orné deux animaux fabuleux dévorant ses queues entortillées. Les chapiteaux sont reliés par une frise d'étoiles à six branches. Le mur nord est aveugle, une baie en plein-cintre a été comblée. Le mur sud est percé d'une baie brisée trilobée, deux niches sont également présentes, l'une trilobée la seconde rectangulaire. Le chœur est séparé de la nef par deux marches ajoutées probablement lors de la restauration de l'église.

Murscalcaire moellon enduit partiel
calcaire pierre de taille
Toittuile mécanique, tôle ondulée, tuile creuse
Plansplan allongé, plan régulier
Étagescomble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau en anse-de-panier
Couverturestoit à longs pans
Techniquesdécor stuqué
Représentationsfeuillage, animal fantastique
Précision représentations

Chapiteaux sculptés.

Statut de la propriétépropriété privée, Ferme
propriété de la commune, Église paroissiale

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, acquisition d’une portion de l’ancienne église pour la rendre à sa première destination (1835-1839) ; construction d’un clocher, acquisition d’une cloche et restauration de la façade (1854-1856) ; acquisition d’un petit bâtiment en vue de l’agrandissement (1856-1858) ; réparation (1912-1913).

    Archives départementales des Deux-Sèvres, Niort : 2 O 1251
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Niort Agglo (c) Niort Agglo - Chemin Mathilde
Chemin Mathilde

Chargée de mission, Communauté d'agglomération du Niortais depuis 2018


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.