Logo ={0} - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Naillat

Dossier IA23001509 réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'étudesCommunauté de communes du Pays Dunois
AdresseCommune : Naillat

L'époque néolithique dite de la pierre polie (5000 à 2200 avant J.C.) est représentée à Naillat grâce à la découverte de haches et de silex. Les vestiges préhistoriques les plus imposants sont le menhir de Pierre Berce à Pécut et le dolmen de Pierre Euberte à La Valette.

Sur la commune, de nombreux coffres gallo-romains sont visibles dans les propriétés et l'ancien cimetière. A La Barde, un fragment de fût de colonne gallo-romaine a été réutilisé comme pierre des morts. Des fouilles archéologiques ont permis de révéler des sarcophages autour de l'église de Naillat. A la sortie sud du bourg, à l'ancien lieu-dit La Redoute, sont encore visibles les vestiges d'une motte castrale du 10e ou 11e siècle qui fût le premier château des seigneurs de Naillat. Près de cette motte se trouvait une seconde motte, plus petite. De plus, il existait autrefois à Audines une motte castrale datant du 10e ou 11e siècle. Le monticule portait un château en bois. Le fossé est visible, ainsi que l´emplacement de la basse-cour. Il ne reste de la motte castrale que la butte recouverte par la végétation. Naillat relevait de la châtellenie de Crozant en 1643. Elle possédait une justice seigneuriale ressortissant à la sénéchaussée de Guéret. Sous l'ancien Régime, les influences sur la châtellenie sont partagées entre le Marquis de Saint Germain et le seigneur Rebière (ou Rebierre) de Naillac (dont des réemplois du château sont visibles dans les murs d'une maison des Ribières). Les provinces de la Marche, du Haut Limousin et du Poitou se joignaient à l´étang de Poulignat, sur le territoire de Naillat. La paroisse religieuse comprenait cinq collectes distinctes au début du 18e siècle : Naillat, Les Francs de Naillat, Les Serfs de la Salesse, Les Serfs du Quartier et Les Fougères. La première était située en Poitou (généralité de Bourges, élection du Blanc), tandis que les quatre autres appartenaient à la Marche (généralité de Moulins, élection de Guéret). En 1790, les communes voisines Les Francs de Naillat, Les Serfs de la Salesse et Les Serfs du Quartier ont été rattachées à Naillat, qui portait à l´époque le nom révolutionnaire de Naillat-la-Montagne. Toponymie : Analiacum (cartulaire de Bénévent, 1122) ; Analac (cartulaire de Bonlieu, 1150) ; Prioratus de Analhaco (cartulaire d'Aubignac, 1250) ; Analiacum (cartulaire de Bénévent, 1276) ; Prior de Nailhac (Pouillé du 15e siècle) ; Naillact (terrier de Dun, 1577) ; Naillat et la Salesse (1643) ; Naillat-la-Montagne (Révolution) ; Naillac (1801).

La commune de Naillat se situe à l'extrême sud du Pays Dunois, au sein duquel elle n´est jouxtée au nord que par les communes de Dun-le-Palestel et de Saint-Sulpice-le-Dunois. Sa superficie totale de 3623 hectares en fait la commune la plus grande du Pays Dunois, mais aussi la plus haute puisque son altitude minimale est de 316 mètres et son point culminant atteint 530 mètres. 655 habitants ont été recensés en 2007. Hameaux selon le Dictionnaire de Pierre Valadeau (Édition de 1892) : Audines - Azat - Bougonet - Bourg - Chabannait - Champfrier - Forges - Fréteix - Grand Couret - Grosbox - La Barde - La Bastide - La Gassotte - La Pouge - La Rebeyrolle - La Salesse - La Valette - La Vergne - LaGardette - Lavaudaguet - Lavaugautier - Le Bost - Le Bourdeau - Le Teilloux - Les Aires - Les Beiges - Les Couteaux - Les Fougères - Les Francs - Les Granges - Les Ribières - Les Villettes - Mandement - Monteil - Pécut - Petit-Couret - Peyrat - Plantady - Poulignat - Praneuf - Puyjaraugne - Puymouche - Teillablon. Dans le bourg, au sud de l'église Saint Médard, se trouve un square avec une grille de grande dimension. Il s'agit d'une petite parcelle de gazon sur laquelle se trouvent les vestiges d'un mur maçonné en granite, avec une porte harpée dont le linteau est semi-circulaire. Le square présente également une grille en fer forgé ouvragée dite Grille de l'an 2000, ainsi qu'une pierre à mil en granite. La porte en fer forgé a été réalisée par le forgeron, ferronnier d´art René Jeannot qui était alors 1er adjoint au maire. La porte maçonnée a été construite par les employés municipaux, le linteau ainsi que les pierres proviennent d´Azat (don de Michel Bourliaud), il s´agit de récupération des premiers castels en pierre d´Azat datant de l'époque de la Renaissance. Les deux portes ont été inaugurées le 31 décembre 1999. La pierre à mil du square est en réalité une urne funéraire, dont la provenance n'a pas pu être identifiée. A la sortie est du village de Poulignat se trouve un monument commémorant le premier parachutage d'armes et d'explosifs des Alliés (printemps 1943) destinés aux Francs-Tireurs et Partisans. Au village du Monteil, un chêne a été planté par les habitants du village en 1945 pour célébrer la fin de la Seconde Guerre mondiale. En mai 2013, l'arbre, mort, a été déraciné et remplacé par une Pierre de la Liberté. Ce monolithe de 2m70 de haut a été offert par la commune de Saint-Léger-le-Guéretois et taillé par Loïc Ladame, artisan de Saint-Germain-Beaupré. Sur l'une des faces est inscrit : Mai 1945 - La liberté retrouvéé, encadré par deux feuilles de chênes.

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Creuse. Série P ; 3 P : 1907/1 à 1907/24. Plan cadastral parcellaire de la commune de Naillat, 1826.

    1 tableau d'assemblage, 23 feuilles. Archives départementales de la Creuse, Guéret : 3 P 1907
Bibliographie
  • LECLER, André. Dictionnaire topographique, archéologique et historique de la Creuse. Réimpression de l'édition de Limoges, 1901. Marseille : Laffitte Reprints, 1979. 809 p.

    Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : (23) 908 LEC
  • PERRON, Jérôme. L´occupation médiévale du sol du pays de Dun en Haute Marche. [S.l.] : [s.n.], [2001]. Mémoire de maîtrise : Histoire : Limoges : Université des lettres et sciences humaines (Centre de recherches Historiques et Archéologiques médiévales) : 2001.

    Archives départementales de la Creuse, Guéret : 104 J 117
  • ARNAUD, Philippe. Mémoire en Images. Le canton de Dun-le-Palestel. Saint-Cyr-sur-Loire : Ed. Alan Sutton, 2006. 128 pages.

    p. 103-108 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
Périodiques
  • VALADEAU, Pierre. Procès-verbal d´assemblée paroissiale tenue à Naillat le 3 octobre 1728 : réunion concernant les réparations nécessaires à l´église. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 1925, t. XXIII (1er fascicule), xv.

    p. xv-xvi Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • DE FORGES, René. Copie d'un P. V. de 1597, limites Dun-Naillat, bornes gravées. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles, Archéologiques et Historiques de la Creuse, 1926, t. XXIII (4e fascicule), cv.

    p. cv Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • JANICAUD, Georges. Vestiges du château Montégudet à Lépinas, et château La Bastide, Naillat. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles, Archéologiques et Historiques de la Creuse, 1932, t. XXV (2e fascicule), xxxv.

    p. xxxv Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • GENEVOIX, Emile. Copie d´une déclaration faite en 1667 par des tenanciers du village de La Valette, paroisse de Naillat, pour les héritages dépendant de la commanderie de Poulignat. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 1934, t. XXV (3e fascicule).

    p. lxxxix Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • LAMATIERE. Souterrain découvert à Poulignat, Naillat. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 1936, t. XXVI (2e fascicule), cxxxii.

    p. cxxxii Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • JANICAUD, Georges. Age du cuivre, poignards et haches plates en cuivre pur à Naillat et Saint-Vaury. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 1944, t. XXIX (1er fascicule), p.006.

    p.006 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • JANICAUD, Georges. Château féodal de La Bastide, Naillat, vestiges. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles, Archéologiques et Historiques de la Creuse, 1951, t. XXXI (1er fascicule), p. 015-016.

    p. 15-16 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • JANICAUD, Georges. Motte féodale de Naillat, fouille et mobilier, près du menhir de Pierre-Berce. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles, Archéologiques et Historiques de la Creuse, 1951, t. XXXI (1er fascicule), p. 014.

    p. 14-15 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • GENEVOIX, Emile. Souterrain-refuge à Naillat. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 1953, t. XXXI (3e fascicule), xxxvi.

    p. xxxvi Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • LOURADOUR, Andrée. Chambre souterraine à Naillat, taillée dans le roc. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 1963, t. XXXV (1er fascicule), xxv.

    p. xxv Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • CHATREIX, R. Remise aux archives départementales de papiers Valadeau, dont état de la population et du budget de Naillat (1843). Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 1978, t. XL (1er fascicule), xiii.

    p. xiii Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • TESSIER, Armand. Dolmen ruiné près de la Pierre Berce. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 1990, t. XLIV (1er fascicule), p.008.

    p. 008 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
  • BERTRAND, Noëlle. Philibert de Naillac, 1355 (?) - 1421, Grand maître de l´Ordre de l´Hôpital de Saint Jean de Jérusalem. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 2007, t. XLIII, p. 47-82.

    p. 47-82 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Belzic Céline
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.