Logo ={0} - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Ligneyrac

Dossier IA19001301 réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'étudesLigneyrac
AdresseCommune : Ligneyrac

La paroisse de Ligneyrac, qui domine l'étroit vallon de la rivière de la Tourmente, marque la frontière entre le Quercy et le Limousin. Elle se situe dans le canton de Meyssac, à l´extrême-sud du département de la Corrèze, aux portes du Lot.

Le nom de cette paroisse est d'origine latine, du nom d'homme latin "Linearus" qui signifie ouvrier qui travaille le lin.

A l´époque carolingienne "Lineriaco" fait partie de la "vicairia Torinensis" qui formera, au 10e siècle, la vicomté de Turenne.

Le nom de Ligneyrac est mentionné dans le cartulaire de Tulle à deux reprises, en 930, lorsque le vicomte Adémar des Echelles fait don, dans son testament, au monastère de Tulle d´une vigne sise à Lineriaco et vers 1116, lorsque Etiennette de Turenne, épouse de Hugues de Belcastel et sœur de l´abbé d´Elbes, fait don, à l´occasion de son anniversaire, de deux mas de la paroisse.

La paroisse de Ligneyrac est également mentionnée dans le cartulaire de Vigeois vers 1148-1155 (où pour la première fois on parle de la paroisse de Linairac) et dans celui d´Obazine, vers 1176-1177. En outre, le pouillé de la province de Bourges de Font-Réault, la mentionne vers 1315.

Cette paroisse a été le berceau de la famille Robert de Ligneyrac. En effet, en 1265 le vicomte Raymond de Turenne échange le château et la seigneurie de Ligneyrac contre des terres à Montignac, près de Turenne, à Guillaume et Hugues Robert. Par ailleurs, on sait que cette famille avait, avant le 14e siècle, acquit de nombreux biens à Noailles, à Malemort et à Brive ainsi que les châteaux de Pleaux, dans le Cantal. La famille s´éteignit au 19e siècle avec Joseph Louis Robert de Ligneyrac. Les armoiries de la famille Robert de Ligneyrac, d´argent à trois pals de gueules sont présentes sur la commune de Ligneyrac, mais également sur la commune de Collonges-la-Rouge.

D´autres familles de seigneurs étaient présentes sur la paroisse puisque les vicomtes de Turenne se sont attachés à y placer les chevaliers de leur entourage. La plus ancienne serait, d´après Marguerite Guély, la famille Ailhac dont le berceau était à Liat, hameau situé au sud-est du bourg. Cette famille se serait éteinte au 13e siècle et leurs biens auraient été transférés (ou vendus) aux familles Rougier et Geoffre de Chabrignac.

D´autres familles de seigneurs possédaient des fiefs sur la paroisse. On peut citer les seigneurs de Marcilhac la Croze, les Foucauld de Lanteuil, les Noailles, les Giscard de Cavagnac et les Galvanh de Collonges.

Sites de proctectionzone de protection du patrimoine architectural et urbain, Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine

La commune de Ligneyrac, située aux portes du Quercy, à l´extrême Sud du Limousin, est constituée de plusieurs hameaux essaimés sur des pentes vallonnées, entre le calcaire du causse corrézien et le grès des contreforts du Massif central. Trois châteaux sont implantés sur le territoire de la commune, le Peuch au sud, la Rue, à l´est et les vestiges du château de la famille Robert de Ligneyrac qui domine le bourg. Ce dernier, accroché aux rochers de la source de saint Eutrope, se regroupe autour de l´église romane et de l´oratoire couvert.

L´agriculture tient une place prépondérante dans la commune de Ligneyrac (élevage porcin, veau de lait sous la mère, bœuf limousin et quelques moutons). L´herbage et la culture des céréales et des fruitiers, notamment des noyers, occupent quant à eux l´espace libre entre les prairies.

Aujourd'hui, Ligneyrac est une petite commune de 283 habitants. A noter que la population de Ligneyrac était estimée à 703 habitants au recensement de 1800 et seulement 562 en 1936. Sa superficie est de 8,36 km2, sa densité de 34 habitant/km2. Son altitude culmine à 220 mètres.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Corrèze. Série P ; 7 P : 115. Copie du plan cadastral (1832). 8 feuilles. 3 P : 115-1. État de section.

    Archives départementales de la Corrèze, Tulle : 7 P 115 et 3 P 115-1
Bibliographie
  • POULBRIERE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et archéologique des paroisses du diocèse de Tulle. 1ère éd. 1842-1917 ; 2e éd. Brive : Imprimerie Chastrusse et Cie, 1964-1966.

    Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : (19) 94 POU
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Ville de Ligneyrac (c) Ville de Ligneyrac - Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.