Dossier IA23001502 | Réalisé par
Belzic Céline
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Présentation de la commune de La Chapelle-Baloue
Auteur
Belzic Céline
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel
  • (c) Département de la Creuse

Dossier non géolocalisé

  • Aires d'études
    Communauté de communes du Pays Dunois
  • Adresse
    • Commune : La Chapelle-Baloue

L'implantation du village est ancienne, comme en atteste la découverte dans les années 1930 de sépultures à incinération en coffre de granite avec urnes de verre à La Deunière. Le village dépendait en 1477 de la châtellenie de Crozant, châtellenie dont il relève encore aux 17e et 18e siècles. Il était situé à la limite inférieure de la zone des cinq lieues entre les pays de gabelle et les provinces rédimées. Il dépendait donc du dépôt de sel et du contrôle de Fresselines (source pour novembre 1667 et mars 1668). La Chapelle-Baloue possédait une justice seigneuriale ressortissant à la sénéchaussée de Guéret. Jean Tiercelin, maréchal des camps et armées du roi, est seigneur de La Chapelle-Baloue en 1618. La commune comptait 43 feux en 1686. La Chapelle-Baloue est un ancien bourg fortifié. Deux châteaux y sont attestés : le premier, cité dès le 17e siècle, existe toujours à proximité de l´église Notre-Dame de Lorette, tandis qu´il ne reste que quelques vestiges du château fort de Puyrageat dont la première mention remonte au 15e siècle.

Durant l'Ancien Régime, la famille Rancé a exercé son influence sur la châtellenie. Leurs armes figuraient sur la porte de communication entre l'église et la cour du château. En 1773, le comte de Turpin détient cette seigneurie où 35 feux sont dénombrés. Par lettres patentes du 16 mai 1724, la collecte de la Chapelle-Baloue est rattachée à la paroisse de Bazelat mais un arrêt du Conseil d´Etat en date du 6 août 1768 divise ladite paroisse de Bazelat en deux collectes, dont La Chapelle-Baloue. Cette collecte est composée du bourg de la Chapelle et des villages de la Deunière, Peyton et la Vaudelière. Elle a temporairement pris le nom de Puy-Rageau pendant la période révolutionnaire. Toponymie : Capellanus de capella barrio (1327) ; parrochia de la chapelle Barrioul (Terrier des Places, folio 36° V, 1503) ; Chapelle Barrol (registre paroissial de St-Germain-Beaupré, 1630) ; tour de la chapelle Barient / tour de la chapelle Bariond (ibid, 1634 et 1636) ; La Chapelle Basloue (1724) ; La Chapelle-Baloueix (1768) ; Puy-Rageau (Révolution) ; La Chapelle-Barioux (1801) ; La Chapelle-Baloue (1844).

La commune de La Chapelle-Baloue se situe au nord-ouest du Pays Dunois. Elle est jouxtée au nord par Saint-Sébastien et Crozant et au sud-est par Lafat.

D´une superficie totale de 868 hectares, son altitude minimale est de 261 mètres tandis que son point culminant atteint 381 mètres. 135 habitants ont été recensés en 2007. La commune se compose du bourg et de 16 hameaux ou écarts : La Vaudelière, La Deunière, La Maison Seule, Le Petit Josnon, La Goutte jacob, Peyton, Le Peupion, Beauregard, Le Goux, Bel-Air, L'Age Boireau, Le Corps de Garde, Coculet, Puyrageat, Les Razades, La Jaussée.

Au sud-ouest de la commune se trouvent plusieurs étangs alimentés par un ruisseau qui se jette à l'est dans la Sédelle (qui longe la limite sud-est de la commune sur plus d'un kilomètre).

Bibliographie

  • LECLER, André. Dictionnaire topographique, archéologique et historique de la Creuse. Réimpression de l'édition de Limoges, 1901. Marseille : Laffitte Reprints, 1979. 809 p.

    Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : (23) 908 LEC
  • ARNAUD, Philippe. Mémoire en Images. Le canton de Dun-le-Palestel. Saint-Cyr-sur-Loire : Ed. Alan Sutton, 2006. 128 pages.

    Conseil départemental de la Creuse, Guéret : Non coté
    p. 39-42
  • POITOU, Christian. Paroisses et communes de France, Creuse. Dictionnaire d'histoire administrative et démographique. Laboratoire de Démographie Historique de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. CNRS Editions. Paris : impr. Louis-Jean, 2000. 865 p.

    Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
    p. 330-331

Périodiques

  • JANICAUD, Georges. Sépulture de la Deunière, la Chapelle-Baloue. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles, Archéologiques et Historiques de la Creuse, 1936, t. XXVI (2e fascicule), p.347-348.

    Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
    p. 347-349
  • JANICAUD, Georges. Sépultures gallo-romaines à incinération en coffres de granit, la Chapelle-Baloue, dans une sorte de puits. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 1936, t. XXVI (2e fascicule).

    Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
    p. cxii

Documents figurés

  • AD Creuse. Série P ; 3 P : 1856/1 à 1856/7. Plan cadastral parcellaire de La Chapelle-Baloue, 1825.

    Archives départementales de la Creuse, Guéret : 3 P 1856
    1 tableau d'assemblage, 6 feuilles.
Date d'enquête 2009 ; Dernière mise à jour en 2009
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel
(c) Département de la Creuse
Belzic Céline
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.