Logo ={0} - Retour à l'accueil

Presbytère protestant

Dossier IA17046817 réalisé en 2015

Fiche

Á rapprocher de

  • Temple
    Saint-Palais-sur-Mer, Courlay, 1 chemin du Temple
Parties constituantes non étudiéesjardin, mur de clôture, portail
Dénominationspresbytère
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde
AdresseCommune : Saint-Palais-sur-Mer
Lieu-dit : Courlay
Adresse : 42 avenue
de Verdun
Cadastre : 2009 AP 72

Desservant Vaux, Saint-Palais et Saint-Augustin, le pasteur protestant loge jusque dans les années 1860 dans une maison louée à Vaux. En 1864, décision est prise de construire un presbytère à Saint-Palais. Présidée par le pasteur, M. Vermeil, une commission est constituée au sein du consistoire pour choisir l'emplacement, et un terrain est acheté en 1866. Le projet de construction est commandé à Charles Sauvion, conducteur des Ponts et chaussées, architecte de la Ville de Royan.

Les plans et devis qu'il rend le 10 août 1867 prévoient un bâtiment à la fois sobre et imposant, construit en moellons du pays, en pierre de taille de Thénac et de Bourg-sur-Gironde pour le décor de la façade, en pierre de Barsac pour les marches du perron, couvert en tuiles creuses de Bordeaux. A l'intérieur, orné d'un carrelage en terre cuite de Bordeaux, le rez-de-chaussée comprendra un vestibule d'entrée central, encadré symétriquement par un salon à gauche, une salle à manger à droite, avec à l'arrière une cuisine et une cage d'escalier. Celui-ci mènera à l'étage dont les chambres seront là encore distribuées de part et d'autre d'un couloir central et d'un cabinet de travail ouvrant sur le balcon.

Les travaux sont adjugés le 26 décembre 1869 à Théophile Augeron, entrepreneur à Royan, et se déroulent au cours de l'année 1870. Ils sont complétés en 1885 par la construction du mur de clôture autour du jardin, confiée à Victor Chatelier, entrepreneur à Saint-Augustin.

Après la séparation des Eglises et de l'Etat en 1905, la municipalité, propriétaire du presbytère, le loue à l'association cultuelle de l'Eglise réformée de Saint-Palais, Vaux et Saint-Augustin, pour continuer à y loger le pasteur. Le presbytère est finalement vendu en 1968 à l'Union nationale des associations cultuelles de l'Eglise réformée de France.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1870, daté par source
Auteur(s)Auteur : Sauvion Charles
Sauvion Charles , né(e) vers 1820

Conducteur des Ponts et chaussées à Royan dans les années 1860.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

Le presbytère est établi dans un jardin délimité par un mur de clôture, avec portail à piliers maçonnés. Couvert d'un toit à croupes, il présente une façade à l'architecture à la fois sobre et soignée, caractéristique des années 1850-1870 en Saintonge. Entièrement construite en pierre de taille, cette façade est couronnée par une corniche, soulignée par un solin et marquée par deux pilastres qui encadrent la travée centrale d'ouvertures. Celle-ci, parmi les cinq que compte la façade, forme un axe de symétrie, incluant la porte et, à l'étage, une porte-fenêtre ouvrant sur un balcon en ferronnerie. Le décor réside principalement dans les moulures autour des ouvertures : corniche soutenue par deux consoles au-dessus de la porte-fenêtre ; encadrement mouluré pour celle-ci et pour les fenêtres du rez-de-chaussée ; appuis moulurés pour les fenêtres de l'étage.

Murscalcaire pierre de taille
Toittuile creuse
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans croupe
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives Nationales, F19 10641. 1845-1868 : travaux au temple protestant de Saint-Palais-sur-Mer, construction du presbytère.

  • Archives municipales de Saint-Palais-sur-Mer, 1M 51. 1864-1869 : construction du presbytère protestant de Saint-Palais-sur-Mer.

  • Archives municipales de Saint-Palais-sur-Mer, 1M 52. 1884-1885 : construction du mur de clôture du jardin du presbytère protestant.

  • Archives municipales de Saint-Palais-sur-Mer, 1M 53. 1919-1966 : baux à location du presbytère protestant par la municipalité.

  • Archives municipales de Saint-Palais-sur-Mer, 1M 54. 1968 : vente du presbytère protestant.

  • Informations et références fournies par M. Nicolas Champ, maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bordeaux 3, auteur en 2009 d'une thèse de doctorat intitulée "Religion et territoire. L´espace public entre présence confessionnelle et sécularisation dans la France du 19e siècle. Le cas de la Charente-Inférieure (1801-1914)".

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur en chef du patrimoine au Département de la Vendée depuis 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.