Logo ={0} - Retour à l'accueil

Presbytère, actuellement maison

Dossier IA23001982 réalisé en 2011

Fiche

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesgrange, étable
Dénominationspresbytère
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
AdresseCommune : Villard
Lieu-dit : Bourg
Adresse : 12 place du
19 mars 1962
Cadastre : 1826 B 558, 559 (?) ; 2008 B 618

Le presbytère figure sur le cadastre de 1826. Selon la tradition orale, il s'agirait aujourd'hui de la maison la plus ancienne du bourg. La grange-étable, accolée au logis, pourrait dater du 18e siècle. Le logis présente quelques éléments évoquant le 18e siècle ainsi que des éléments du milieu du 19e siècle, laissant supposer qu'il a été construit au 18e siècle et entièrement repris au 19e siècle.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Secondaire : milieu 19e siècle , (?)

L´ancien presbytère, devenu maison d´habitation, est situé dans le bourg, face à la mairie, sur la place du 19 mars 1962. Il se compose d´un logis et d´une grange-étable. De plan rectangulaire, le logis s´élève sur deux niveaux et compte cinq travées en façade (sud-est). L´appareil en moellon de granite est entièrement enduit ne laissant apparaître que les pierres de taille des chaînages d´angle, du solin et des encadrements des ouvertures. Le toit à deux pans, probablement refait à la fin du 20e siècle, est couvert en tuile plate et surmonté d´une souche de cheminée cimentée. Couronnée d´une corniche en granite, la façade sud-est est marquée par un solin constitué d´une assise de pierre de taille. Toutes les ouvertures de la façade présentent des encadrements harpés à linteaux droits en pierre de taille et des appuis saillants monolithes et moulurés. La porte d´entrée est surmontée d´une imposte ornée d´un décor en bois. Cette dernière est séparée de la porte par un croisillon mouluré, en pierre. Sous l´une des fenêtres du rez-de-chaussée, l´évacuation d´eau d´une pierre d´évier est encore visible. La façade nord-ouest ne présente que quatre travées et était à l´origine couronnée d´une corniche en granite dont il ne reste que quelques morceaux. Toutes les ouvertures présentent des encadrements harpés à linteaux droits en pierre de taille et des appuis saillants simples en granite, à l´exception de la baie centrale de l´étage. Cette dernière, en plein cintre, est surmontée d´un linteau à claveaux en plein cintre avec une clef de linteau légèrement saillante. Contre le pignon sud-ouest du logis est accolée une grange-étable. De plan carré, elle est construite en moellon de granite partiellement enduit et ne comprend qu'un niveau. Le toit à longs pans est couvert en tuile plate mais devait à l´origine être couvert en chaume (forte pente du toit). La grange-étable ne présente que deux ouvertures, situées sur la façade sud-est : une porte d´étable et une porte de grange. La porte d´étable est en plein cintre et présente des encadrements harpés et un linteau à claveaux en plein cintre en pierre de taille. La porte de grange, légèrement en retrait par rapport à la façade, présente également des encadrements harpés en pierre de taille (granite).

Mursgranite moellon enduit
granite pierre de taille
Toittuile plate
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
Typologiesmaison de bourg
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • DUVAL, Louis. Archives révolutionnaires du département de la Creuse. 1789-1794. Guéret : Imp. Betoulle, 1875. 492 p.

    p. 204 Bibliothèque de la Société des Sciences Naturelles, Archéologiques et Historiques de la Creuse, Guéret : Non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.