Dossier IA19000259 | Réalisé par
Brahim-Giry Agnès (Contributeur)
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Portes de ville
Auteur
Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel
  • (c) Ville de Collonges-la-Rouge

Dossier non géolocalisé

  • Dénominations
    porte
  • Aires d'études
    Collonges-la-Rouge
  • Adresse
    • Commune : Collonges-la-Rouge
      Cadastre : 2007 AI non cadastré ; domaine public

Nous ne disposons, malheureusement, d´aucune véritable source écrite permettant de formuler des hypothèses argumentées sur l´existence des portes de l´enclos prieural. Cependant, d´après le récit de Paul Bial, nous avons tenté de restituer les quatre portes sur un plan. La porte du prieuré située dans l´angle nord-ouest, la porte plate à l´angle sud-ouest, la porte de la rue de la Garde au sud-est et une quatrième porte au nord. Les indications relatives à ces deux dernières portes sont à prendre avec précaution, car aucun plan ancien ou source écrite ne nous indique leur emplacement exact. Cependant, la structure circulaire de l´enclos prieural, tel qu´il nous apparaît dans le parcellaire, nous permet d´adhérer à cette hypothèse.

  • Période(s)
    • Principale : limite 13e siècle 14e siècle
    • Principale : limite 14e siècle 15e siècle

Les portes de ville font partie des éléments de fortifications. Elles avaient pour fonction de protéger le cœur de la ville contre des attaques ennemies. Mais elles étaient également, jusqu'à l'époque moderne, les seules ouvertures dans les remparts. A Collonges-la-Rouge, la porte, dite porte Plate est le seul véritable vestige de l´enceinte fortifiée qui clôturait l´enclos prieural. Elle constitue avec la porte, dite du prieuré un ensemble faiblement défensif à l´est. En revanche, à l´ouest l´existence d´un tel dispositif n´est plus visible sur le terrain.

  • Toits
  • Décompte des œuvres
    • repérées 3
    • étudiée 1

Périodiques

  • BIAL, Paul. Leodunum ou le Puy de Vézy. Monographie de Collonges (Corrèze). Bulletin de la société scientifique historique et archéologique de la Corrèze, 1896.

    Archives départementales de la Corrèze, Tulle : br 4719
    p. 8 - 9
Date d'enquête 2009 ; Dernière mise à jour en 2010
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel
(c) Ville de Collonges-la-Rouge
Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.