Logo ={0} - Retour à l'accueil

Port

Dossier IA17000233 réalisé en 1997

Fiche

  • Port et quai des Dames.
    Port et quai des Dames.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • digue
    • chenal
    • ouvrage d'entrée
    • jetée
    • quai
    • écluse
    • phare
    • bureau
    • douane
    • dock
    • pont
Parties constituantes non étudiéesdigue, chenal, ouvrage d'entrée, jetée, quai, écluse, phare, bureau, douane, dock, pont
Dénominationsport
Aire d'étude et cantonRochelle centre (La) - Rochelle (La)
AdresseCommune : La Rochelle

Le port primitif de la Rochelle se situait près de l'actuelle place de Verdun, au pied du château Vauclair. Au début du 13e siècle, le port fut transféré à cet emplacement qui était l'estuaire de plusieurs cours d'eau : La Moulinette, à l'est, celui de Rompsay transformé plus tard en canal de Marans, au nord-est, et le chenal de la Verdière, au nord. A la fin du 14e siècle fut construit l'ouvrage d'entrée du havre d'échouage, constitué des deux tours Saint-Nicolas et de la Chaîne, entre lesquelles, le soir, était tendue une chaîne qui fermait l'accès du havre. A cette époque, le port était séparé de la ville par le mur d'enceinte s'ouvrant par la porte de la Grosse-Horloge. Dans la 2e moitié du 16e siècle, les quais de la Grande-Rive, à l'ouest et au nord du bassin, furent aménagés. C'était un port de pêche, mais aussi un important port de commerce avec l'Amérique et les pays du Nord où s'exportaient vins, eaux-de-vie et sel. Constamment, le bassin connut d'énormes problèmes d'envasement qui seront accentués par la construction à l'entrée du chenal, en 1627 et 1628, par l'architecte Pierre Métezeau, de la digue Richelieu, ouvrage en pierre sèche de près d'1,500 km, s'ouvrant par un passage signalé par une tour. Pour remédier à cet envasement, on aménagea le canal Maubec en détruisant le vieux pont Saint-Sauveur et en construisant une écluse pour faire chasse-d'eau et une autre sur le canal de la Verdière.

Entre 1772 et 1780, la jetée sud fut prolongée vers l'ouest. A partir de 1778, sous la direction des ingénieurs Leclerc et Lescure de Bellerive, fut entrepris le creusement du bassin à flot intérieur, dans l'étrier dit de la Petite-Rive. Sa mise en service ne se fera qu'en 1808.

Au début du 19e siècle les quais sont refaits. De 1855 à 1862, construction du bassin à flot extérieur, qui, jusqu'en 1891, date de l'ouverture du port de la Pallice, sera spécialisé dans le trafic du charbon et du bois scandinave. En 1848, est construite la digue partant de l'extrémité du môle pour se diriger vers la pointe des Minimes. En 1922, le bassin à flot extérieur est agrandi, puis son pont tournant est remplacé par l'actuel pont levant, daté 1927. Il devient alors bassin des chalutiers et la halle à marée y est installée en 1957. Depuis 1970, le nouveau port des Minimes abrite la majorité des bateaux de plaisance.

Les quais ont été refaits en 2019-2021.

Période(s)Principale : 1er quart 13e siècle
Principale : 4e quart 14e siècle
Principale : 2e moitié 16e siècle
Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates1927, porte la date
Auteur(s)Auteur : Métezeau Clément architecte attribution par source
Auteur : Leclerc ingénieur attribution par source
Auteur : Lescure de Bellerive ingénieur attribution par source

L'avant-port est protégé par la porte des Deux-Moulins, fort des Dames, écluse des Deux-Moulins et la tour de la Lanterne. Le port est protégé par les fortifications anciennes (enceintes médiévales et enceinte des sièges de 1572 et de 1628). Le chenal permet d'accéder au Vieux-Port, après passage entre la tour de la Chaîne et la tour Saint-Nicolas. Il se divise en deux bassins contigus, séparés par une jetée :

- vers l''ouest se trouve le bassin d'échouage alimenté au nord-est par le canal de Maubec dans le prolongement du Canal de Marans à La Rochelle ou canal de Rompsay ; l'écluse Saint-Sauveur permet de réguler l'eau entre le bassin et le canal ;

- vers l'est, le bassin à flot intérieur.

Le bureau des douanes se trouve au nord du bassin d'échouage. Le bureau du port, pour ces deux bassins, se situe au pied de la tour Saint-Nicolas.

À l'est de l'avant-port, un étroit chenal que l'on peut franchir par un pont-levant donne accès à un second bassin à flot. Orienté nord-sud, il était bordé à l'est par l'encan et la première gare de la Rochelle, permettant un transfert rapide des marchandises. Des entreprises et l'aquarium occupent aujourd'hui une partie des entrepôts. Ce bassin sert aujourd'hui de bassin pour les bateaux du musée maritime. Les installations terrestres du musée maritime et l'espace encan ont pris la place de l'ancienne halle à marée.

Outre le fanal de la tour de la lanterne, les marins étaient guidés par le phare postérieur, blanc et vert, sur le quai Valin, au nord-ouest du bassin d'échouage, et le phare antérieur, blanc et rouge, au nord-est du bassin à flot intérieur, sur le quai du Gabut (voir caractéristiques techniques en annexe).

Le port de plaisance ou port des Minimes se développe au sud du chenal d'accès, protégé par une digue. Les installations portuaires ont été déplacées autour du port des Minimes pour la pêche et la plaisance, et autour du port de la Pallice pour le trafic maritime (inter)national.

Murscalcaire
béton
Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Travaux du port. Registre des délibérations du Conseil municipal. Archives municipales de La Rochelle

    An VII, 11 nivôse, travaux ;

    1860, 4 juin, construction du bassin extérieur ;

    1873, 16 octobre et 1874, 12 octobre, projet de nouveau bassin ;

    1874, 10 novembre, travaux d'approfondissement du chenal] ;

    1875, 4 janvier, pétition des propriétaires de bateaux de pêches et des marins ;

    1875, 2 septembre, 1876, 15 février, 1881, 14 octobre, projet de création d'un bassin de radoub pour les grands navires et d' un troisième bassin à flot extérieur ;

    1876, 12 juin, projet d'assainissement du quai ouest ;

    1895, 2 mai, établissement d'une prise d'eau à l'usage des pêcheurs ;

    1897, 24 mai, projet de création d'un havre d'échouage sur la rive nord-ouest du chenal du port, sur l'emplacement de l'actuel chantier de construction, et d'établissement d'un nouveau chantier de construction sur la rive sud-est du chenal dans le Marais-Perdu ;

    1900, 5 juillet , reconstruction des trottoirs, quai Duperré, avec des carreaux de Pont-Sainte-Maxence (Oise) ;

    1901, 18 décembre, adoption du projet de construction d'un poste de trois salles pour le secours aux blessés et noyés, à la pointe du quai Valin, entre le port et le bassin intérieur (en grosses briques et pierre de taille sur fondations en béton, couverture en ardoise)

    1908, 14 décembre, pétition ;

    1911, 23 mars, réfection du quai sud du bassin extérieur ;

    1911, 27 juillet, projet d'allongement du bassin extérieur avec reconstruction de la cale et de construction d'un quai vertical, d'un havre d'échouage entre l'actuel chantier de construction et la plage de La Concurrence et d'un nouveau bassin au bastion Saint-Nicolas.

  • Les phares du Vieux-Port de La Rochelle

    Les phares du Vieux Port

    Jusqu'au début du 19e siècle, l'unique signalisation du port de La Rochelle se situait sur la tour construite à la fin du 13e siècle, qui prendra plus tard le nom de Tour de la Lanterne. Un fanal lui fut ultérieurement adjoint pour permettre aux marins d'éviter les rochers de Lavardin, en pleine mer, et ceux de Chauveau près de Ré. Mais dès 1842, et jusqu'en 1848, l'établissement de feux à l'entrée du port et aux extrémités de la jetée est réclamé avec une insistance toujours accrue.

    Un devis est dressé par Jean de Job, ingénieur en chef du département, le 4 novembre 1848. Les ouvrages dont il prévoit l'édification sont, à quelques modifications près, ceux qui sont encore en activité de nos jours : les phares postérieur, quai Valin, et antérieur, quai du Gabut. Le projet est approuvé en 1849. Les feux commencent à fonctionner en novembre 1852. L'huile végétale, combustible initial, sera remplacée par l'huile minérale vers 1875, et les phares seront électrifiés en 1937. Ces deux phares d'alignement ont été inscrits au titre des monuments historiques en totalité le 15 avril 2011.

    Sur le quai Valin, le phare postérieur, un « paradis » pour les gardiens, car situé à terre, reçoit en 1852 un feu fixe blanc. Le réflecteur sera remplacé par une optique lenticulaire en 1862, et par une signature électrifiée en 1937. Le système d'allumage somme une tour octogonale – forme apparue en 1838, et abandonnée trente ans plus tard -, élevée au centre de la maison du gardien. La maçonnerie en est peinte en blanc, et en vert dans sa partie supérieure. La tour présente, entre la porte d'entrée et le chemin de ronde, sept baies ordonnancées. C'est entre 1850 et 1880 que l'administration construit ou transforme les maisons des gardiens des phares, dont les conditions de vie sont ainsi bien améliorées. En 1879, la couverture de celle-ci est modifiée, et des ouvertures rectangulaires sont substituées aux anciennes lucarnes ovales.

    Le phare antérieur, sur le quai du Gabut, est une tour cylindrique en maçonnerie, peinte en blanc, avec une partie supérieure rouge, et des bandes horizontales rouges et blanches du côté de l'alignement (c'est en 1955 qu'elle a reçu ses couleurs actuelles). Deux fenêtres ordonnancées s'ouvrent entre la porte d'entrée (ornée d'une étoile, symbole du Service des Phares) et le chemin de ronde. Sa signature lumineuse, rouge et fixe en 1852, a été électrifiée en 1936 et est devenue, comme celle du phare postérieur, un feu blanc.

    Marie-Paule Dupuy, 2017, texte proposé à la revue Le Festin

    Caractéristiques techniques

    Phare

    Hauteur de l'édifice à partir du sol (en mètres)

    Hauteur de l'édifice au-dessus du niveau de la mer

    Hauteur de la focale nocturne depuis le sol

    Hauteur de la focale nocturne au-dessus du niveau de la mer

    Hauteur de la focale diurne depuis le sol

    Hauteur de la focale diurne au-dessus du niveau de la mer

    Portée nocturne

    Portée diurne

    Signature lumineuse nocturne

    Signature lumineuse diurne

    postérieur

    23,30

    26,20

    22,06

    24,96

    21,56

    24,46

    14 milles

    3 milles

    Feu scintillant continu blanc de périodes de 1,2 secondes (0,6 de lumière, 0,6 d'obscurité)

    Éclats réguliers blancs de périodes de 4 secondes, (1 de lumière, 3 d'obscurité)

    antérieur

    14,10

    16,30

    12,90

    15,10

    12,40

    14,60

    16 milles

    3 milles

    Id.

    Id.

    Caractéristiques techniques des phares du Vieux-Port

    Pascal DEVALLET, Direction des Phares et Balises, La Rochelle, et Marie-Paule Dupuy, Service de l'Inventaire du patrimoine, 2017

    René Josué Valin

    René Josué Valin, avocat, procureur du roi à l'Amirauté, jurisconsulte, naît à La Rochelle le 10 juin 1695. Il est originaire d'une famille flamande. Il étudie le droit à Poitiers, et obtient sa licence en 1714. Il épouse en 1715 Marie-Françoise Pichard, et devient avocat au Présidial de La Rochelle. Il n'y plaidera pas, mais donnera des consultations écrites. En 1733, il est nommé procureur-syndic du Corps de ville de La Rochelle. Il achète en 1745 la charge de procureur du Roi à l'Amirauté. Il est l'auteur, en 1756, d'un Nouveau commentaire sur la coutume de La Rochelle et du pays d'Aunis, en 1760 d'un Nouveau commentaire sur l'ordonnance de la marine du mois d'août 1681, qui sera recherché des juristes de l'Europe du Nord et de l'Italie, en 1763 du Traité des prises, ou Principes de la jurisprudence française concernant les prises qui se font sur mer, connu et maintes fois réédité sous le nom de Traité de Valin. Dès 1731, enfin, et jusqu'en 1764, il participe aux travaux de l'Académie royale des Belles-Lettres de La Rochelle. Il décède à Lauzières, à Nieul-sur-Mer le 23 août 1765.

    Marie-Paule Dupuy, 2017, texte proposé à la revue Le Festin

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire de 1852.

    Archives du génie, La Rochelle : Article 1er, pièce 12
  • Registre des délibérations du conseil municipal de La Rochelle.

    Archives municipales, La Rochelle : Registre des délibérations du conseil municipal
Documents figurés
  • La Rochelle. Restitution de l'entrée du port au XVe siècle. E. C[ouneau]. Eau forte.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : Fonds Couneau, carton III, n° 67
  • Vue de la ville et digue de la Rochelle en lestat quelle etoit pandant le siège du reigne de Louis XIII ou il etoit en personne en 1627 et 1628. Feuille 18. Antérieur à 1728. Claude Masse.

    Service historique de la Défense, Vincennes : C. Masse, Recueil des plans de La Rochelle
  • Plan dressé pour venir en aide aux revendications du sieur Martin contre le duc de Saint-Simon. 1629-1630 (Reproduit dans : Coutant, père Bernard, Cahier n°3, planche hors-texte).

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle
  • Plan des tours qui défendent l'entrée du port ou havre de La Rochelle, appellées vulgairement la Chaîne. L'on a marqué en ces deux tours les différents étages, en l'estat qu'ils etoient en 1717. Feuille 52 bis. Antérieur à 1728. Claude Masse.

    Service historique de la Défense, Vincennes : C. Masse, Recueil des plans de la Rochelle
  • [La Rochelle. Front de mer vu de l'avant port et ville]. Milieu XVIIe siècle. Gravure aquarellée.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : V 2055 et V 2056
  • Plan particulier de la digue de La Rochelle avec les profils et autres ouvrages qui servirent à sa construction aux années 1627 et 1628. Feuille 17. Antérieur à 1728. Claude Masse.

    Service historique de la Défense, Vincennes : C. Masse, Recueil des plans de la Rochelle
  • Plan de la baye qui est devant La Rochelle, vüe de basse mer de maline ou sont marqués les ouvrages faits en 1695 pour empêcher le bombardements et decente. Feuille 37. Antérieur à 1728. Claude Masse.

    Service historique de la Défense, Vincennes : C. Masse, Recueil des plans de la Rochelle
  • Plan des tours qui défendent l'entrée du port ou havre de La Rochelle. Feuille 52. Antérieur à 1728. Claude Masse.

    Service historique de la Défense, Vincennes : C. Masse, Recueil des plans de la Rochelle
  • Plan au soutien de la délibération du 11 avril 1740, des maires, échevins et officiers du corps de ville de La Rochelle, relative à l'achat de différentes maisons nécessaires pour l'agrandissement du port (Reproduit dans : Coutant, père Bernard, Cahier n° 3, planche hors-texte).

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle
  • La ville de La Rochelle, capitale du pays d'Aunis. [XVIIIe siècle], gravure.

    Bibliothèque nationale de France, Cabinet des estampes, Paris : H 115483
  • Projet d'agrandissement pour la ville de La Rochelle et la construction d'un nouveau bassin ou les navires seroient à flot en tout tems. S. D. [milieu XVIIIe s.] Artus. Encre, lavis, aquarelle.

    Service historique de la Défense, Vincennes : La Rochelle, art. 8, section 1, carton 2, n° 17
  • Vue du port de la Rochelle. 1749, 1750, gravure, P. Garreau père et fils, ingénieurs du roi.

    Bibliothèque nationale de France, Cabinet des estampes, Paris : 115476
  • Vue du port de La Rochelle pris du fond du bassin neuf. Gravure, par Garneray.

    Bibliothèque nationale de France, Cabinet des estampes, Paris
  • Port. Travaux d'enlèvement de vase et de galets, 1742, 1744. Plans.

    Archives nationales, Paris : G 205
  • La Rochelle 1764. Plan du port de La Rochelle avec le projet d'un nouveau bassin. 1764. Franquet de Chaville. Encre, lavis, aquarelle.

    Service historique de la Défense, Vincennes : La Rochelle, art. 8, section 1, carton 2, n° 32
  • Plan du projet du débouchement du canal de Niort dans le port de La Rochelle. 21 brumaire an 14. Lecrere. Encre, lavis, aquarelle.

    Ministère de la Défense, Vincennes : La Rochelle, art. 8, section 1 carton 4
  • " Nouveaux quais du port commencés en 1786. Terminés en 1856. Le pointillé indique l'emplacement des maisons qui ont été rayées ". Eugène L'Evêque (B.M. La Rochelle : manuscrit 2194).

    p. 70 Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : Ms L'Evêque 2194
  • Plan de La Rochelle et de ses environs en 1791 pour 1792. Verrières. Encre, lavis, aquarelle.

    Service historique de la Défense, Vincennes : La Rochelle, art. 8, section 1, carton 3
  • " Le port en 1819 ". Eugène L'Evêque.

    p.72 Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : Ms L'Evêque 2194
  • Vue de la Rochelle prise de l'avant-port. [1er quart XIXe siècle], gravure.

    Bibliothèque nationale de France, Cabinet des estampes, Paris
  • Plan du port, de la baie de La Rochelle et de ses environs. 1837. Lithographie publiée par A. F. Lacurie.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : La Rochelle : carton II, plan n° 65
  • Plan d'alignement. Quai Maubec. Quai Duperré. Grande-Rive (basse). 3 juin 1837, L. Bonniot.

    Archives municipales, La Rochelle : Ville III, 65
  • Plan d'alignement. Quai du Bassin (barré). Quai Valin. 3 juin 1837, L. Bonniot.

    Archives municipales, La Rochelle : Ville III, 66
  • Plan d'alignement. Quai Saint-Nicolas. 3 juin 1837, L. Bonniot.

    Archives municipales, La Rochelle : Ville III, 68
  • Plan détaillé de La Rochelle et de ses environs, avec notice historique. 1844. Coy. Gravure.

    Service historique de la Défense, Vincennes : La Rochelle, art. 8, section 1, carton 19
  • Le port de La Rochelle à marée basse. 1849. A. Varin del. Dessin au crayon.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : Fonds Varin, carton III, n° 8
  • Coupe longitudinale [des 2 tours]. Coupe transversale [en fait, 2 élévations de la tour Saint-Nicolas]. Etat restauré, état actuel. 1864. Juste Lisch. Encre, lavis, aquarelle.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : n° 7524/[17] 246
  • Entrée du port. Etat restauré [élévation]. Plan des soubassements. Plan à hauteur des remparts. Plan à hauteur de la première plate-forme. 1864. Juste Lisch. Encre, lavis, aquarelle.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : n° 7523 [17] 245)
  • Entrée du port de La Rochelle. Etat actuel. Etat restauré. [Lisch]. Crayon.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : n° 34148/[17] 252
  • Entrée du port de La Rochelle. Etat actuel. Etat restauré. [Lisch]. Crayon.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : n° 34148/[17] 252
  • Tour de la Chaîne et tour Saint-Nicolas. [Lisch]. Crayon.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : n° 36614/[17] 282
  • La Charente-Inférieure aux salons de mai 1890. II - Exposition du Champ-de-Mars de la Société nationale des Beaux-Arts. Dans le port de La Rochelle. Aquarelle. In : Rec. Commission Arts Charente-Inférieure, t. X (1891).

    p. 455
  • La Charente-Inférieure aux salons de mai 1890. II - Exposition du Champ-de-Mars de la Société nationale des Beaux-Arts. Retour de l'Escadre [entrée du port de La Rochelle]. Tableau de Ch.-E. Delort. In : Rec. Commission Arts Charente-Inférieure, t. X (1891).

    p. 455, 456
  • La Rochelle. Entrée du port. [1895]. Reproduction photographique en couleurs.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 034
  • [Deux vues de l'entrée du port][. 1898. Edouard Le Fevre. Dessins à la mine de plomb.

    Bibliothèque nationale de France, Cabinet des estampes, Paris : Dc 404 fol.
  • Le vieux port. [XIXe s.]. L. Lebreton. Lithographie.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 013
  • Entrée du port. [XIXe s.]. Lithographie de Charpentier à Nantes.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 016
  • La Rochelle. Charente-Inférieure. Vue générale (prise à la sortie par la porte Saint-Nicolas). Ad. Hastrel pinxt, Hubert Clerget lith.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : Fonds Hastrel, carton III, n° 93 et 94
  • La Rochelle. Vue prise du côté du port. [XIXe s.]. A. [Alexandre] Casati. Lithographie de Kaeppelin, rue du Croissant, n° 20.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 037
  • [Entrée du port]. Gravure (In : JOANNE, Adolphe, Géographie du département de la Charente-Inférieure).

    p. 5
  • [Port] Lancelot et C. Maurand. In : JOANNE, Adolphe, de Poitiers à La Rochelle.

  • Exposition de l'intérieur de la baye de La Rochelle vue de basse mer, depuis le petit bois jusqu'au canal de Maubec qui doit servir d'embouchure au canal... De Niort.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : Plans divers
  • Intérieur du port de La Rochelle. Gravure par Charpentier, extraite de : Histoire de la Saintonge et de l'Aunis.

    Bibliothèque nationale de France, Cabinet des estampes, Paris : 1841 281
  • Entrée du port de La Rochelle. Adolphe d''Hastrel de Rivedoux. Crayon sur calque (Coll. Mérat d'Hastrel - 85 Les Sables d'Olonne).

  • Vue de l'entrée du port de La Rochelle. Adolphe d'Hastrel. Crayon sur papier (Coll. Mérat d'Hastrel - 85 Les Sables-d'Olonne).

  • Sortie du port de La Rochelle. Adolphe d'Hastrel de Rivedoux. Crayon sur calque (Coll. Mérat d'Hastrel - 85 Les Sables-d'Olonne).

  • [Port de La Rochelle et bassin à flot]. Gravure.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : V 2089
  • [Les tours et le port de La Rochelle]. R. Brascassat. Paul Le Grand. Gravure.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : V 2081
  • La Rochelle [les tours et le port de La Rochelle]. Duplat, Chamois. Gravure

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : V 2084
  • La Rochelle. Charente Inférieure. [Les tours et le port]. [XIXe siècle]. Perrot. Roissy. Lithographie

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : V 2080
  • Port de La Rochelle, vue intérieure. [XIXe siècle]. G. Forcadet. H. Clerget. Lithographie.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : V 2093 et 2110, 2 exemplaires
  • Port de La Rochelle, vue extérieure. [XIXe siècle]. Forcadet. H. Clerget. Lithographie.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : V 2104
  • Partie de la baye ou port de La Rochelle. Encre, lavis, aquarelle.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : Album Bournaud
  • Le vieux port. [XIXe s.]. L. Lebreton. Lithographie.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 013
  • [Port, quai Duperré, écluse du Pont Saint Sauveur. Vue prise du haut de la tour Saint-Nicolas]. [XIXe siècle]. Photographie.

    Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : V 2134
  • Sites de France. Le port de La Rochelle. Photographie.

    Bibliothèque nationale de France, Cabinet des estampes, Paris
  • La Rochelle. Le port [quai et cours Wilson]. Photographie N. D.

    Bibliothèque nationale de France, Cabinet des estampes, Paris
  • Association rochelaise de pêche à vapeur. Quai d'expédition. Carte postale.

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 2278)
  • 952. La Rochelle. Bassin des Chalutiers. Carte postale.

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 1704
  • 3. La Rochelle. Bassin neuf et entrepôts de sel. Carte postale [1907].

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 1691
  • 2. La Rochelle. Vue sur le Grand Bassin. M.D. Carte postale.

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 1683
  • 428. La Rochelle. Le phare Blanc. Carte postale.

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 1971
  • 585. La Rochelle. La tour Richelieu. La Rochelle.

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 2067
  • 127. La Rochelle. Vue du chantier de construction... Carte postale Bonnaud.

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 425
  • 25. La Rochelle. Le chantier de construction. Carte postale R. Bergevin.

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 2044
  • Le chantier de construction navale. Carte postale.

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 2046
  • La Rochelle. Ancienne écluse du canal Maubec. Carte postale.

    Archives municipales, La Rochelle : 5 Fi 1955
  • A La Rochelle. Le vieux bassin et la porte de la Grosse Horloge. [début XXe s.]. Mlle G. David. Reproduction photographique en couleur. Extrait de L'Illustration.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 06
Bibliographie
  • Arcère, père Louis-Étienne. Histoire de la ville de La Rochelle et du pays d'Aulnis. La Rochelle : Desbordes, 1756-1757 ; reprints Marseille : Laffite, 1975, 2 tomes.

    p. 588
  • Béraud, Rémi. Petite encyclopédie monumentale et historique de La Rochelle. La Rochelle : Editions Rupella, 1981, ill.

    p. 53-54, 45-149
  • Boudriot, Jean, Le port de La Rochelle par Joseph Vernet. In : Neptunia, n° 118, 2e trimestre 1975, p. 15-24 et page de garde, 14 ill en noir, 4 ill en coul.

    p. 15-24
  • Coutant, père Bernard, La Rochelle. Les tours, le bassin d'échouage, Saint-Sauveur, le canal Maubec. Cahier n° 3. La Rochelle, 1973.

    p. 37, 49
  • Coutant, père Bernard. Le quartier Saint-Nicolas. La Rochelle. Cahier n° 8. La Rochelle (4, rue du Gué, 17000) : Imprimeur-éditeur : Père Coutant, 1981, 147 p : ill, ill en couv, carte ; 25 cm.

    p. 51
  • Dupuy, Marie-Paule. Phares. La Rochelle en 101 sites et monuments. Le Festin, 2018.

    p. 32-33
  • [Exposition. Paris. 1976]. Joseph Vernet. 1714-1789. Musée de la Marine. Palais de Chaillot, Paris 15 octobre 1976, 9 janvier 1977, 1976. N° 48,

    p. 85, 86, ill. p. 43 et p. 119 à 121, n° 121.
  • Histoire de La Rochelle. Marcel Delafosse, dir., Toulouse : Privat, 1985.

    p. 29, 49, 59, 111, 151, 257-258, 271-272
  • Jourdan, Jean-Baptiste-Ernest-Marcou. Éphémérides historiques de la Rochelle. - La Rochelle : Siret, 1861-1871 ; reprints Marseille : Lafitte, 1979, 2 vol., 596 et 620 p.

    t. 1, p. 3, 396, 459, 471, t. 2, p. 118, 143, 170-171, 305-306
  • Jourdan, Jean-Baptiste-Ernest. La Rochelle historique et monumentale. La Rochelle : A. Siret, 1884.

    p. 17 et n. 2
  • L'Évêque, Eugène. La Rochelle. Notes. Cahier n° 2.

    cahier n° 2, p. 11-73, 75, 76-79, 83-87, 92-97, 101-109. Médiathèque Michel-Crépeau, La Rochelle : Ms L'Evêque 2194
  • Masse, Claude, Recueil des plans de La Rochelle [copiés ou dessinés en 1728]. La Rochelle : Editions Rupella, 1979. Table qui accompagne la feuille 2, feuille 6 [36]. Table en forme de mémoire relative au plan de la feuille 19 [en réalité 23], feuille 24 [X] et feuille 27 [28 et 30].

  • Musset, Georges, La Rochelle et ses ports. La Rochelle : Siret, 1890, 162 p., 17 fig. 4 plans.

    p. 162
  • Papy, Louis, La Rochelle et la mer. In : Mélanges G. Viers, 1975.

    p. 421-429
  • Le Pays de France, t. 1, fasc. 6 : Poitou, Aunis, Saintonge. Paris.

    p. 44, 45, 47, 4 ill.
  • Pousson, A. ; Vert, L. La Rochelle, ses industries, ses ports. Sous le patronage de la Chambre de Commerce, à l'occasion du 52e congrès pour l'avancement des sciences. La Rochelle : Imprimerie de l'ouest. 1928.

    p. 55-61, 65-69
  • Port. In : La Gazette des architectes, 1864.

    p. 76-78, fig.
  • Reol, Sylvie, Le port de La Rochelle. In : Monum. Hist. France, 1978, n° 2.

    p. 93-96, 6 fig.
  • Varia. In : Rec. Commission Arts Charente-Inférieure, t. 8 (1886).

    p. 193
  • Vaux de Foletier, François de. La Rochelle d'autrefois et d'à présent. La Rochelle : F. Pijollet, 1923.

    p. 135-138, 173
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Mailles Dominique - Renaud Geneviève - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.