Logo ={0} - Retour à l'accueil

Pont

Dossier IA86009357 réalisé en 2016

Fiche

Dénominationspont
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Saint-Savin
AdresseCommune : Angles-sur-l'Anglin
Lieu-dit :

Un pont enjambait l'Anglin dès le Moyen Âge. Permettant de rejoindre la ville haute et la ville basse, il était particulièrement étroit et ne pouvait être emprunté que par des personnes à pieds. Les charrettes et les hommes à cheval devaient, quant à eux, utiliser le passage à gué de Remerle, au nord du bourg. La destruction du pont par une crue est survenue en 1741 ou en 1792, les sources mentionnant les deux dates. Il fut remplacé aussitôt par un bac jusqu'à la construction du nouveau pont, décidée par le conseil municipal en 1839 et autorisée en 1841 par ordonnance royale. Elle s’intègre à la création du chemin vicinal de grande communication n°17 entre Chauvigny et Tournon-Saint-Martin et qui passait par Angles-sur-l'Anglin.

Selon le cahier des charges rédigé en 1840, le nouveau pont est construit en partie à l'aide des matériaux récoltés lors de la destruction de l'ancienne église abbatiale de Sainte-Croix, sur la rive gauche de l'Anglin. Il était constitué de trois travées, avec deux culées et deux piles en pierre et un tablier en charpente. Le plancher du pont était recouvert d'une chaussée encailloutée, protégée par des gardes corps en bois. La livraison des travaux a lieu en 1844 et les Anglois peuvent enfin traverser l'Anglin avec facilité.

L'adjudication des travaux est attribuée à Charles Jules Pastoureau, baron du Puynode, résidant au château des Certeaux, après que celui-ci ai avancé la somme de 5000 francs pour la réalisation des travaux. D'après le cahiers des charges, l'adjudicataire est autorisé à percevoir un péage sur les hommes et bestiaux le traversant pour les foires se déroulant à Angles-sur-l'Anglin. Les habitants du village sont, quant à eux, exemptés de cette redevance.

En 1878, après seulement 34 ans d'existence, le pont commence à montrer des signes de faiblesses. Le baron Pastoureau du Puynode fait remplacer le tablier en charpente par des arches en maçonnerie.

À partir de 1897, la municipalité tente, à plusieurs reprises, de racheter le pont et le péage. Les longs pourparlers avec le baron Pastoureau du Puynode, toujours concessionnaire du pont, n'aboutissent à aucune entente à l'amiable. Finalement, le 13 janvier 1910, la municipalité parvient à obtenir de la préfecture de la Vienne la déclaration d'utilité publique de l'achat du pont par la commune. Le propriétaire actuel est chargé de réaliser plusieurs travaux d'entretiens avant la prise de possession de l'ouvrage par la commune le 18 juillet 1912.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates1844, daté par source
1878, daté par source
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Le pont est constitué de trois travées, donc une arche sur la rive droite de l'Anglin, traversée par la rue du Donjon. Les culées sont constituées de maçonneries de pierres de tailles calcaires, tout comme les deux piles. Celles-ci reposent sur des massifs en béton, directement fichés dans la roche à 3 mètres en dessous de l'étiage. Les piles sont garnies d'avants-becs semi-circulaires côtés amont et aval. Les trois arches sont faite en maçonneries de pierre de taille.

Murspierre moellon
pierre pierre de taille
Techniquesvitrail
ReprésentationsChrist, Vierge
Précision représentations

Vierge de Piété.

Références documentaires

Bibliographie
  • Crozet, René. Recherches sur les ponts du Moyen Âge en Haut-Poitou. Bulletins de la société des antiquaires de l'Ouest, 4e série, tome 10, 1969-1970.

  • Ducluzeau, Robert. Petite histoire d'Angles-sur-l'Anglin. La Crèche : Geste éditions, 2005.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes des Vals de Gartempe et Creuse - Maturi Paul
Maturi Paul

Chercheur associé à la Communauté de Communes des Vals de Gartempe et Creuse (2015-2016), puis à la Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (2017-...).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.