Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Celles-sur-Belle - Celles-sur-Belle
  • Hydrographies la Belle
  • Commune Celles-sur-Belle
  • Lieu-dit Croué-de-Montigné
  • Cadastre 1933 ZC 99 (près de)

Le pont de Croué, sur la voie communale n°1, a été construit en 1868 par Joseph Legrand, maçon demeurant à Chérigné, sur un devis du 15 avril 1867, signé Mortreuil : "la construction d'une arche en plein cintre de 3,20 m de largeur d'ouverture et 6 m de longueur entre têtes, laquelle repose immédiatement sur un socle de 0,32 m de hauteur et est accompagnée de murs en retour qui donnent à chaque tête un développement total de 11 m, le tout, arche et murs en retour, étant d'ailleurs surmonté d'une plinthe et d'un parapet...". Le devis sommaire des ouvrages, du 15 avril 1867 est signé Mortreuil. Les travaux de construction ont été adjugés le 23 avril 1868 à Joseph Legrand, maçon demeurant à Chérigné. Aristide Mortreuil, agent-voyer pour l'arrondissement de Melle, actif entre 1841 et 1870, a fait les projets de plusieurs écoles (La Couarde, L'Enclave-de-la-Martinière), et le plan d'alignement de Pamproux.

Le pont est constitué d'une arche en plein cintre. Le tablier est surmonté d'un parapet plein, en moellons équarris, couronné d'un chaperon en pierre de taille.

  • Murs
    • calcaire
    • pierre de taille
  • Statut de la propriété
    propriété publique
Date d'enquête 2002 ; Dernière mise à jour en 2002
Articulation des dossiers