Logo ={0} - Retour à l'accueil

Pont de Saint-Savinien

Dossier IA17009285 réalisé en 2004

Fiche

Á rapprocher de

AppellationsPont de Saint-Savinien
Dénominationspont
Aire d'étude et cantonVallée de la Charente - cantons du département 17
HydrographiesCharente (la)
AdresseCommune : Saint-Savinien
AdresseCommune : Le Mung

En 1861, un commissaire de police, sans doute désoeuvré, imagine, plutôt qu'un pont, l'aménagement d'un tunnel sous la Charente en prétextant : "L'amélioration de la Charente n'est plus nécessaire par la création d'un chemin de fer qui va amoindrir considérablement la navigation, mais la voie ferrée réclame un passage facile de la rive gauche à la rive droite et je crois qu'un tunnel étudié par un ingénieur ne coûterait pas plus de 150 000 francs."

Le 28 septembre 1879, c'est bien un pont qui est inauguré et béni. Il remplace le bac qui, en permettant la traversée des hommes et des marchandises d'une rive à l'autre, jouait un rôle majeur dans la vie économique du bourg. Ce pont fixe est construit après l'établissement d'une dérivation à la Charente dédiée à la navigation, à l'ouest de la boucle que forme le fleuve dans le bourg.

Les travaux de construction du pont sont réalisés sur les plans de l'ingénieur des Ponts et Chaussées, Victor Ernest Polony. Les travaux de maçonnerie sont commencés par l'entrepreneur Charles Trote, adjudicataire en mars 1866 de la dérivation éclusée et du pont. Dès 1867, il réclame la résiliation du marché aux conditions de l'adjudication en raison de l'augmentation du prix de l'heure de la main d'oeuvre, causée par la concurrence des chantiers de la Compagnie des chemins de fer des Charentes. Dès lors, les travaux se poursuivent en régie, jusqu'à une nouvelle adjudication.

Le retard pris par les travaux de maçonnerie est sans doute responsable des deux marchés passés successivement pour la construction des tabliers métalliques du pont fixe et du pont mobile sur la dérivation : le premier, en mai 1866, avec le Bordelais François Daney (déclaré en faillite en 1872), et le second, en septembre 1878, au profit de l'entrepreneur parisien de construction métallique Armand Moisant.

Ce pont en métal, avec ses poutrelles croisées, évoque à certains une "Tour Eiffel horizontale". Il est doté de deux voies de circulation. Détruit en août 1944 par des soldats de l'armée allemande, le pont est consolidé, sa travée principale est relevée et réparée par les établissements Goudichaud de Bordeaux, et une dalle en béton vient soutenir la chaussée. Il est inauguré le 10 août 1947.

En 1979, année du centenaire du premier pont, l'ouvrage est démoli pour être remplacé par un pont en béton, qui permet aujourd'hui de traverser la Charente.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1979, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Moisant Armand
Moisant Armand (1838 - 1906)

Construction métallique ; voir Moisant, Laurent, Savey et Compagnie, société créée en 1887.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, ingénieur civil attribution par source
Auteur : Polony Victor Marie Edouard Ernest
Polony Victor Marie Edouard Ernest (1844 - 1901)

ingénieur des Ponts et Chaussées ; au service des ports maritimes de commerce de l'arrondissement de Rochefort à partir de 1869, puis directeur des travaux hydrauliques de Rochefort de 1882 à son décès. Jetée de la Fumée de Fouras, 1873.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur des Ponts et Chaussées attribution par source
Auteur : Trote Charles
Trote Charles

Travaux de maçonnerie de la dérivation éclusée et du pont de Saint-Savinien, en 1866-1867.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

Le pont, construit en béton, permet le passage entre les deux rives de La Charente de Saint-Savinien et du Mung. Le tablier repose sur trois piles voiles en béton qui débordent légèrement du tablier et dont la mise en oeuvre imite une superposition de lits de pierre. Cette mise en oeuvre vise vraisemblablement à se rapprocher de l'apparence des piles de l'ancien pont. Un garde-corps métallique surmonte les côtés du tablier.

Mursbéton béton armé
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1861, 24 décembre : courrier du commissaire de police Frimat au préfet de la Charente-Inférieure au sujet d'un projet de tunnel sous la Charente.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 1399
  • 1866, 3 août : courrier du préfet de la Charente-Inférieure au receveur général relatuif à l'adjudication passée avec François Daney pour la construction des tabliers métalliques des deux ponts.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 1399
  • 1868, 30 août : rapport de l'ingénieur ordinaire Guillemain au sujet de la demande de résiliation du sieur Trote, entrepreneur des travaux de la dérivation éclusée de Saint-Savinien.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 1399
  • 1876, 23 septembre : rapport de l'ingénieur Polony, relatif aux deux ponts de Saint-Savinien.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 27 S 68
  • Dossier de promotion dans l'Ordre de la Légion d'honneur de Victor Marie Edouard Ernest Polony, 1880-1901.

    Archives nationales, Paris : LH/2193/11
  • 1950, 1er février : procès-verbal de remise du pont de Saint-Savinien au département de la Charente-Maritime.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 27 S 65
  • 1946, 28 juin : rapport de l'ingénieur Mialet au sujet de la réparation de la charpente métallique du pont de Saint-Savinien.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 27 S art 64
Documents figurés
  • Plan général relatif à la construction d'un pont fixe et d'une dérivation éclusée avec pont mobile, par l'ingénieur ordinaire Guillemain, le 6 décembre 1865.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 1399
  • Photographie du pont depuis l'amont, vers 1880.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 1 Fi Saint-Savinien 1
  • Extrait du plan de la rivière la Charente et de la dérivation éclusée de Saint-Savinien, le 25 janvier 1915, par l'ingénieur ordinaire.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : S 918
  • Une vue de la Charente avec le pont métallique en arrière plan. Carte postale, B. Bellamy éditeur.

    Collection particulière
  • Le pont après le sabotage de 1944. Photographie de 1944.

    Collection particulière
  • Photographies du pont de Saint-Savinien prises au moment du relevage de sa travée principale en 1945-1946.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 27 S art 64
Bibliographie
  • Annales industrielles, 6 octobre 1878. 10e année, Paris : Ducher et Cie, 1878.

    p. 477
  • Rapports et délibérations. Conseil général de la Charente-Inférieure, session d'août 1881. La Rochelle : Mareschal et Martin, 1881.

    p. 23
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes des Vals de Saintonge - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Moisdon Pascale