Dossier IM86003984 | Réalisé par
Dujardin Véronique (Rédacteur)
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Allard Thierry (Rédacteur)
Allard Thierry

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Peintures murales : registre supérieur de la retombée sud de la voûte, partie est de la voûte et mur est (Christ en Majesté, le Jugement dernier et saints personnages)
Auteur
Beauvarlet Gilles
Beauvarlet Gilles

Photographe à l'Inventaire du patrimoine de Nouvelle-Aquitaine (site de Poitiers).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Arrondissement de Montmorillon - Montmorillon
  • Commune Jouhet
  • Lieu-dit le Bourg
  • Cadastre 1943 H3 546

La chapelle de la Vierge et Sainte-Catherine est fondée le 10 juillet 1476 par Pierre du Boschage, curé de Jouhet.

Les cycles de peintures murales de la chapelle de Jouhet, du château de Boismorand et de la chapelle adossée à l'église d'Antigny ont souvent été attribuées à Jean de Moussy (vers 1433-1510), seigneur de Boismorand et de la Contour, mais Claudine Landry-Delcroix pense que le programme de Jouhet a été conçu par Pierre du Boschage.

La partie orientale de la voûte est peinte d'un Christ en majesté entouré du Tétramorphe. Chaque évangéliste est représenté par son symbole, porte un phylactère avec son identification et est accompagné d'un ange.

Cette scène se prolonge, du côté sud, par le Jugement dernier. Le Christ est représenté au centre de la scène, nu sous son manteau, laissant apparaître ses cotes et ses plaies. Sous ses pieds, les âmes sortent des cercueils. À la droite du Christ (à gauche quand on regarde), la Vierge présente ses seins dénudés, comme sur les représentations de la chapelle du château de Boismorand et de la chapelle adossée à l'église d'Antigny. Les élus sont accueillis par saint Pierre qui se tient à la porte du paradis, tenant dans sa main gauche une grande clef. Des anges musiciens complètent la scène. Entre la Vierge et saint Pierre, un ange porte une grande croix.

Sur le mur est, sous les pieds du grand Christ, prend place une représentation de l'Enfer. Cette scène est mal conservée. Le diable est notamment très effacé. Les damnés sont dirigés dans une grande marmite.

Le mur est et les ébrasements des deux fenêtres sont ornés de représentation de saints. De gauche à droite, on trouve, selon Claudine Landry, saint Nicolas avec deux enfants, deux saints non identifiés, peut-être saint André dans l'ébrasement gauche de la fenêtre de droite et un autre saint non identifié.

Pour une description plus détaillée, voir les légendes des photographies et la description de Joseph Salvini en annexe.

  • Catégories
    peinture murale
  • Matériaux
    • mortier, détrempe à la colle
  • Iconographies
    • Christ glorieux
    • Tétramorphe
    • ange
    • Jugement dernier
    • Enfer
  • Inscriptions & marques
    • inscription concernant l'iconographie
  • Précision inscriptions

    Phylactères avec l'identification des apôtres : " Matiuis [sic] homo " ; " Johannes avis " ; "Lucas bos " ; le phylactère porté par Marc est effacé (relevé C. Landry)

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Protections
    classé au titre objet, 1908/06/11

Bibliographie

  • Angheben, Marcello ; Favreau, Robert ; Landry-Delcroix, Claudine ; Riou, Yves-Jean. La vallée des fresques de Saint-Savin à Montmorillon. Association Gilbert de la Porée, 2011.

    p. 96-112
  • Landry-Delcroix Claudine, Amelot Jean-François (photographe). La peinture murale gothique en Poitou, XIIIe-XVe siècle. Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2012.

    notamment p. 77-80 et 251-253
  • PAIN, Armelle, FORESTIER, Carine (coord.). Le patrimoine des communes de la Vienne. Paris : Flohic, 2002, 2 vol., 1135 p.

    Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 709.446 3 PAT POI
    tome 2, p. 639-640
  • Salvini, Joseph. Les ensembles décoratifs dans le diocèse de Poitiers entre la guerre de Cent Ans et les guerres de Religion. Bulletins de la société des Antiquaires de l'Ouest, 3e série, tome 12, 1939-1941.

    p. 97-105, 116-120, ill. non numérotées

Documents figurés

  • Détail du dit des trois morts et des trois vifs, les trois cavaliers.. Henri-Marcel Magne, 1907. Aquarelle, 0,25 p.m. Publié dans Catalogue des relevés de peintures murales, musée des arts décoratifs, Paris, 1918.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : 1996/089/

Annexes

  • Salvini, Joseph. Les ensembles décoratifs dans le diocèse de Poitiers entre la guerre de Cent Ans et les guerres de Religion. II. [Antigny, Boismorand, Jouhet], Bulletins de la société des Antiquaires de l'Ouest, 3e série, tome 12, 1939-1941, p. 97-105.