Logo ={0} - Retour à l'accueil

Peintures monumentales

Dossier IM16003889 réalisé en 2011

Fiche

Voir

Dénominationspeinture monumentale
Aire d'étude et cantonBlanzac-Porcheresse - Blanzac-Porcheresse
AdresseCommune : Cressac-Saint-Genis
Cadastre : Cressac 1837 A1 5-10 ; 2014 B 80
Emplacement dans l'édificemur nord de la chapelle

Ces peintures monumentales, réalisées dans la seconde moitié du 12e siècle, relatent la bataille de la Boquée qui opposa en 1163 les Francs aux Sarrazins. En mauvais état après la seconde Guerre mondiale, ces peintures ont été déposées entre 1950 et 1957, puis restaurées par les Ateliers nationaux. Exposées à Paris au musée des Monuments français, elles ont repris en 1966 leur place d'origine sur des panneaux en contreplaqué, travaux effectués par la restauratrice Marie-France de Christen. Elles ont fait l'objet d'une nouvelle restauration en septembre-octobre 2013 par l'atelier de Brice Moulinier.

Période(s)Principale : 2e moitié 12e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Le décor est peint à la détrempe sur un enduit à la chaux sur toute la longueur du mur nord de la chapelle, à mi-hauteur. Il est constitué de deux frises historiées séparées horizontalement par une bordure décorative. Le registre du haut, réalisé sur fond clair, serait plus ancien que celui du bas, de teinte rouge-brun assez foncé et peint sur un faux appareil.

Catégoriespeinture murale
Matériauxmortier, détrempe à la colle
Précision dimensions

hauteur et longueur maximales prises : l = 1460 cm, h = 410 cm ; hauteur de la frise historiée supérieure : 115 cm ; hauteur de la frise historiée inférieure : 100 cm ; hauteur de la bordure médiane : 20 cm.

Iconographiessoldat, combat
Précision représentations

Ces deux frises illustrent la victoire remportée en 1163 à la Boquée par les Templiers et les chevaliers francs coalisés (Geoffroy Martel et Hugues de Lusignan) sur les musulmans de Nour ed Din (Sarrazins). Incomplètes, elles se lisent de manière linéaire, de la gauche vers la droite. Frise supérieure : des chevaliers francs, armés de lances et porteurs de boucliers allongés, sortent d'une ville fortifiée chrétienne (Antioche ?) où apparaît une église ; l'un d'entre eux est identifié grâce à ses armoiries à Geoffroy Martel, frère du comte d'Angoulême Guillaume IV Taillefer. Ils poursuivent des Sarrazins en fuite qui trouvent refuge dans un château au sommet duquel un homme sonne de l'olifant. Cette victoire des Francs sur les Musulmans est rappelée par les fleurs de lys qui parsèment le fond de la composition peinte. Frise inférieure : si la lecture des scènes est moins compréhensible, elle complète la bataille figurée au-dessus : cavaliers francs affrontant des Sarrazins et semblant protéger des civils. La partie gauche paraît représenter les Francs en train de se préparer au combat, puis à lancer l'attaque.

État de conservationoeuvre déposée
oeuvre restaurée
oeuvre menacée
Précision état de conservation

Les peintures ont été déposées et remontées sur des panneaux en contreplaqué appliqués sur un réseau en damier de tasseaux en acajou. Actuellement, des boursouflures soulèvent en plusieurs endroits la couche picturale.

Statut de la propriétépropriété d'une association
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre immeuble, 1914/05/09

Références documentaires

Bibliographie
  • Davy, Christian. Les peintures murales romanes de la chapelle des Templiers à Cressac. Congrès archéologique de France, 1995, Charente, Société française d'archéologie, 1999.

    p. 171-177
  • Gaborit, Michèle. La commanderie de Cressac. Brochard, Bernard ; Riou, Yves-Jean ; Nautré Véronique dir. Les Peintures murales de Poitou-Charentes. Saint-Savin (Vienne) : Centre international d'art mural, 1993.

    p. 78
  • Granger, Michel. La chapelle templière de Cressac. Le Picton, n° 190, juillet-août 2008.

  • Daras, Charles. Les commanderies et leurs chapelles dans la région charentaise. Mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1951-1952.

    p.
  • Gabet, Philippe. Le cavalier du temple de Cressac. Bulletins et mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1987.

    p.
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Allard Thierry
Allard Thierry

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.