Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Peintures des chapelles de la Vierge et de saint Joseph : Anges, Évangélistes

Dossier IM40007791 réalisé en 2019

Fiche

Dénominationspeinture monumentale
Aire d'étude et cantonTartas ouest
AdresseCommune : Laluque
Emplacement dans l'édificechœur

Le décor des chapelles de la Vierge et de saint Joseph, homogène dans ses thèmes et ses détails ornementaux, a été réalisé en une seule campagne, par deux peintres travaillant probablement dans le même atelier (la facture des anges révèle deux mains différentes). Ces peintures sont les seules de l'ensemble décoratif de l'église à ne pas être documentées. Certainement postérieures à 1882 (date de la mort du curé Lartigau qui ne les mentionne pas dans son registre paroissial), elles ont probablement été exécutées avant 1897, quand la maison Jean-Henri Bonnet de Bordeaux brosse des "peintures complémentaires" à l'entrée de la nef. Il est possible que le décor des chapelles revienne à ce même atelier à l'occasion d'une campagne de travaux antérieure : la comparaison avec d'autres réalisations contemporaines (par exemple les anges de l'église Saint-Vincent-de-Xaintes à Dax, 1898, ou ceux de Mées, 1900) autorise cette hypothèse.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Bonnet Jean-Henri
Bonnet Jean-Henri

Peintre-décorateur à Bordeaux au tournant des XIXe et XXe siècles. Un en-tête de lettre de 1894 porte la raison sociale : "BONNET & FILS FRÈRES, J. Henri Bonnet Successeur. 4, rue Valdec - Bordeaux / Peintures décoratives, historiques et archéologiques pour Église, Monuments et Appartements, dorure". En 1913, les "bureaux et ateliers" étaient installés au 73, rue d'Arès. Parmi les collaborateurs de la maison figurèrent le dessinateur Jean-Baptiste Vettiner (1871-1953) et Jules Millepied, "peintre-décorateur, ancien ouvrier de la maison Bonnet de Bordeaux (...) pendant vingt ans" (L'Espérance, 3 avril 1904).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, décorateur (?), attribution par analyse stylistique

Le décor peint couvre l'intégralité des murs et voûtes du chœur de la dernière travée orientale des collatéraux ("chapelles" de la Vierge au nord et de saint Joseph au sud), ainsi que leurs culots et clefs de voûte et les arcades orientales du vaisseau central ouvrant sur ces chapelles. Peinture exécutée à la détrempe sur enduit directement sur le mur, à l'exception des quatre médaillons des Évangélistes, peints à l'huile sur toile et marouflés sur les piédroits des arcades ; peinture au pochoir pour les motifs répétitifs des murs et des voûtes.

Catégoriespeinture murale
Matériauxenduit, support (?), détrempe à la colle, peint au pochoir
toile, support peinture à l'huile, marouflé
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographiesallégorie, ange, l'Arche d'alliance, maison, prière, Espérance
ornementation, MA, monogramme, lys, semis, tenture, feuille
en médaillon, Les Evangélistes, Le Tétramorphe
Précision représentations

Chapelle de la Vierge. Murs nord et est peints en vert pâle avec semis de monogrammes MA et de lys stylisés ; registre inférieur peint de tentures feintes blanches sur fond vert, ornées de cercles crucifères et d'une frise de postes dorées ; bandeau médian à frise de ruban plié en chevrons sur fond rouge brique. Mur est : au-dessus de l'autel, niche au cadre orné de rouelles à fleurettes et au fond peint d'une fausse draperie bleue et or semée de fleurs de lys dorées (servant de fond en trompe-l'œil à une statue réelle de la Vierge). Mur nord : de part et d'autre de la fenêtre, deux figures d'anges en pied portant deux des Litanies mariales, à gauche l'Arche d'alliance, à droite la Maison d'or (sous la forme d'un petit temple périptère). Voûte peinte en ocre rose, avec semis d'étoiles rouges et de feuilles vertes sur les voûtains, bandes polychromes et tiges feuillues dorées sur les nervures. Arc d'entrée peint de rinceaux à demi-palmettes romanes polychromes sur fond jaune or.

Chapelle de saint Joseph. Système décoratif identique à celui de la chapelle de la Vierge avec variantes dans les couleurs et quelques motifs. Murs nord et est : semis de monogrammes SJ et de lys stylisés sur fond mauve ; registre inférieur à tentures feintes vertes sur fond rouge, ornées de cercles crucifères et de rubans pliés dorés ; bandeau médian à frise de demi-palmettes circonscrites blanches sur fond jaune. Mur est : au-dessus de l'autel, niche peinte d'une fausse draperie verte et or semée de croix grecques fleuronnées (servant de fond en trompe-l'œil à une statue réelle de saint Joseph). Mur nord : de part et d'autre de la fenêtre, deux figures d'anges en pied symbolisant, à gauche, la Prière (encensoir fumant), à droite l'Espérance (ancre, flamme sur le front). Voûte peinte en ocre jaune, avec semis d'étoiles bleues et de fleurs rouges sur les voûtains, bandes polychromes et tiges feuillues dorées sur les nervures. Arc d'entrée peint de rinceaux à demi-palmettes romanes polychromes sur fond jaune or.

Arcades ouvrant du vaisseau central sur les chapelles. Brochant sur des bandes à fond violet peintes de rinceaux encadrant des lys blancs, quatre médaillons quadrilobés marouflés à mi-hauteur des piédroits représentent les Évangélistes à mi-corps accompagnés de leurs symboles tétramorphiques : au nord, sur l'arcade de la chapelle de la Vierge, les effigies de saint Jean (avec stylet, parchemin et tablette inscrite "IN PRINCIPIO") et de saint Luc (avec stylet et volume inscrit "AVE GRATIA PLEINA [sic]") ; au sud, sur l'arcade de la chapelle de saint Joseph, saint Marc (plume et livre à reliure verte) et saint Matthieu (plume et livre à reliure brune).

Inscriptions & marquesinscription concernant l'iconographie, peint
Précision inscriptions

Inscriptions concernant l'iconographie (sur le socle des anges) : ARCHE D'ALLIANCE, MAISON D'OR (chapelle de la Vierge) ; LA PRIÈRE, L'ESPÉRANCE (chapelle de saint Joseph). Inscriptions concernant l'iconographie (sur des banderoles sous les médaillons des Évangélistes) : Ste JOANNES, Ste LVCA, Ste MARCE, Ste MATHEVS.

État de conservationoeuvre restaurée
Précision état de conservation

Peintures restaurées en 2007.

Statut de la propriétépropriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe