Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Charente - cantons du département 17
  • Commune Chaniers
  • Lieu-dit Baine (la)
  • Dénominations
    passerelle
  • Précision dénomination
    passerelle de halage
  • Appellations
    Passerelle de la Baine

Cette passerelle de halage est établie, en 1883, sur le bras du fleuve Charente en aval des moulins de la Baine pour faciliter aux mariniers l'accès à l'écluse voisine. Le projet est établi en décembre 1879 par le conducteur de travaux Héraud, en même temps qu'il étudie la restauration de l'écluse.

La passerelle est entièrement prévue en bois, du chêne pour la structure et du sapin pour le garde-corps et le platelage.

L'ouvrage a vraisemblablement été restauré plusieurs fois depuis sa construction.

Cette passerelle permet de relier la rive gauche à la rive droite du canal de dérivation en aval des moulins, face au manoir de la Baine. Sa structure et le platelage sont toujours en bois, seul le garde-corps est métallique désormais.

Documents d'archives

  • 1881, 12 octobre : rapport de l'ingénieur ordinaire Héraud relatif aux restaurations de l'écluse et de la maison éclusière de la Baine.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 27 S 49

Documents figurés

  • Etablissement d'une passerelle de halage sur le sous-bief des moulins de la Baine, le 2 décembre 1879, par Héraud.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 27 S 49
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel