Dossier d’œuvre objet IM40008548 | Réalisé par
  • inventaire topographique, patrimoine mobilier des Landes
Paire de tableaux en pendant : Adoration des mages, Jésus parmi les docteurs, Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Conseil départemental des Landes

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Geaune
  • Commune Samadet
  • Emplacement dans l'édifice vestibule (en 1991)
  • Dénominations
    tableau
  • Titres
    • Adoration des mages
    • Jésus parmi les docteurs

Ces tableaux en pendant, illustrant deux scènes de l'Enfance du Christ, ont été repérés, en mauvais état, dans le vestibule de l'église lors d'un pré-inventaire en 1991. Ils ont disparu depuis lors, sans doute supprimés à l'occasion de la restauration intérieure de l'édifice en 1993-1994. Leur trace, comme celle de quatre autres tableaux également inventoriés en 1991, n'a pu être retrouvée lors de l'enquête de 2021. Aucune de ces toiles n'est mentionnée dans l'inventaire de l'église en février 1906 (mais celui-ci semble incomplet).

Les œuvres s'inspiraient de deux compositions de l'école nazaréenne allemande du milieu du XIXe siècle. L'Adoration des mages dérive d'une gravure d'Heinrich Nüsser d'après Johann Friedrich Overbeck (1789-1869), publiée en 1851 dans le célèbre recueil L'Évangile illustré. Quarante compositions de Frédéric Overbeck gravées par les meilleurs artistes de l'Allemagne (August Wilhelm Schulgen). Son pendant est, quant à lui, copié d'après une estampe éditée à Düsseldorf par la "Société pour la propagation des bonnes gravures religieuses" (Verein zur Verbreitung religiöse Bilder in Düsseldorf) et reproduisant le cycle de peintures exécuté par une équipe d'artistes nazaréens à l'église Saint-Apollinaire de Remagen (Westphalie-Palatinat) : en l'occurrence, le Jésus parmi les docteurs de Franz Ittenbach (1813-1879), gravé en 1856 par Johann Friedrich Vogel (1829-1895).

Les deux mêmes modèles ont été également exploités en 1865, pour son décor du chœur de l'église Saint-Jacques de Tartas, par le peintre montois Louis-Anselme Longa (1809-1869), dont l'œuvre des Nazaréens allemands fut une constante source d'inspiration. La qualité médiocre des tableaux de Samadet - leur état et d'éventuels repeints ont pu fausser leur perception - n'interdit pas une attribution à Longa, dont une partie de l'œuvre (notamment les copies) présente parfois une facture assez relâchée, ce dont témoigne le catalogue établi par Simone Abbate en 2008.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
  • Stade de création
    • copie interprétée de peinture monumentale
    • copie interprétée d'estampe
  • Lieu d'exécution
    Commune : Mont-de-Marsan
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Longa Louis-Anselme
      Longa Louis-Anselme

      Peintre né à Mont-de-Marsan le 4 avril 1809 et mort dans la même ville le 13 décembre 1869 ; fils cadet de l'orfèvre Jacques Longa (1769-1822) et petit-fils par sa mère de l'orfèvre montois Joseph Lacère (1731-1810) ; frère puiné de l'orfèvre-bijoutier Jean-Baptiste Longa (1797-1861). Élève de Paul Delaroche à l'École des beaux-arts de Paris, puis réinstallé en 1848 à Mont-de-Marsan, où il exerça les fonctions de professeur de dessin au collège, puis au lycée impérial à partir de 1866. Sur les Longa, voir : ABBATE Simone, Louis-Anselme Longa, 2008.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre (incertitude), attribution par analyse stylistique
    • Auteur de la source figurée :
      Overbeck Johann Friedrich
      Overbeck Johann Friedrich

      Peintre né à Lübeck le 3 juillet 1789, mort à Rome le 12 novembre 1869 ; fils de Christian Adolph Overbeck, sénateur-maire de Lübeck, et d'Eleonora Maria Jauch. Élève à partir de 1806 de Heinrich Friedrich Füger à l'Académie des beaux-arts de Vienne, il fonde en 1809, en réaction à l'académisme néoclassique régnant, la Confrérie de saint Luc avec quelques condisciples, s'installe à Rome en 1810 et y réside jusqu'à sa mort. Converti au catholicisme en 1813, il œuvre au renouveau de l'art religieux auprès d'autres artistes romains d'origine allemande, tels Peter von Cornelius, Friedrich Wilhelm von Schadow, Philipp Veit, Julius Schnorr von Carolsfeld ou Joseph von Führich au sein du mouvement dit des Nazaréens, dont il est l'un des membres les plus connus grâce, notamment, à la diffusion de son œuvre par la gravure.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre
    • Auteur de la source figurée :
      Nüsser Heinrich , dit(e) Nuesser
      Nüsser Heinrich

      Graveur né et mort à Düsseldorf, élève entre 1837 et 1850 de Josef Wintergerst, Rudolf Wiegmann et Joseph von Keller à la Kunstakademie de Düsseldorf.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      graveur
    • Auteur de la source figurée :
      Ittenbach Franz
      Ittenbach Franz

      Peintre allemand de l'école nazaréenne, né le 18 avril 1813 à Königswinter, mort le 1er décembre 1879 à Düsseldorf. Elève de l'Académie de Düsseldorf en 1832, membre du mouvement nazaréen ; voyage en Italie de 1839 à 1842, puis s'installe à Munich avant de retourner à Düsseldorf en 1849, où il se dédie exclusivement à la peinture religieuse.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre
    • Auteur de la source figurée :
      Vogel Johann Friedrich
      Vogel Johann Friedrich

      Graveur allemand, né à Ansbach (royaume de Bavière) le 17 décembre 1829 et mort le 13 février 1895 à Munich. Fils de jardinier, précocement doué pour le dessin, il étudie à l'institut d'art de Carl Meyer et auprès d'Albert Christoph Reindel à Nuremberg, puis à partir de 1852 auprès de Lazarus Gottlieb Sichling à Leipzig, enfin auprès de Joseph von Keller à Düsseldorf, ville où il réside jusqu'en 1869, avec une interruption de deux ans en 1858-1860, époque d'un séjour à Paris. il s'installe en 1869 à Munich, où l'académie des beaux-arts le nomme membre honoraire en 1873. Source : Ulrich Thieme et Felix Becker, Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart (notice de Hans Vollmer).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      graveur

Les deux tableaux, de mêmes dimensions, sont des toiles rectangulaires horizontales constituées de quatre lés verticaux tendus sur un châssis à traverse médiane ; la peinture est exécutée à l'huile sur une préparation blanche ; le cadre en bois simple est teinté faux chêne sombre.

  • Catégories
    peinture, menuiserie
  • Structures
    • support, rectangulaire horizontal
  • Matériaux
    • toile, support peinture à l'huile
    • bois, mouluré, peint, faux bois
  • Mesures
    • h : 200
    • la : 253
  • Précision dimensions

    Dimensions avec le cadre.

  • Iconographies
    • Adoration des Mages
    • Jésus et les Docteurs
  • Précision représentations

    La composition d'Overbeck pour l'Adoration des mages est reprise in extenso, avec deux variantes seulement : le remplacement du saint Joseph (à l'extrême droite), vieillard aux cheveux blancs présenté de face chez Overbeck, par un homme jeune à barbe et chevelure noires, figuré de profil vers la gauche dans la peinture ; un grand palmier est en outre ajouté à l'arrière-plan au centre, à l'aplomb d'un petit serviteur noir agenouillé.

    Le Jésus parmi les docteurs est copié ne varietur de la gravure d'Ittanbach/Vogler, à l'unique exception de l'ajout d'un carrelage en damier sur l'estrade ou siège le Christ enfant.

  • État de conservation
    • mauvais état
  • Précision état de conservation

    Les deux tableaux étaient en 1991 dans un état médiocre : la couture des lés partiellement défaite, la toile avachie et distendue par endroits, la couche picturale usée, écaillée et cloquée.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Bibliographie

  • OVERBECK Friedrich. L'Évangile illustré. Quarante compositions de Frédéric Overbeck gravées par les meilleurs artistes de l'Allemagne. Paris : W. A. Schulgen, 1851.

Documents figurés

  • Tableau : Adoration des mages. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 91
  • Tableau : Jésus parmi les docteurs. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 91
Date d'enquête 2021 ; Date(s) de rédaction 2021
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Commune : Samadet
Adresse : rue de l' Église