Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Sever

Paire de statuettes en pendant : Immaculée Conception, Saint Joseph

Dossier IM40007332 réalisé en 2018

Fiche

Dénominationsstatue
Aire d'étude et cantonTartas ouest
AdresseCommune : Villenave
Emplacement dans l'édificechœur (Immaculée Conception)
collatéral droit, autel (saint Joseph)

La statuette de saint Joseph porte la marque de la célèbre fabrique toulousaine Virebent frères, fondée par Auguste Virebent à Launaguet en 1831. Le cachet mentionne aussi le nom de l'auteur du modèle, le sculpteur Antoine-Joseph Salamon (Goritz, 1810 - Toulouse, 29 mars 1850), collaborateur d'Auguste Virebent à partir de 1835. L'Album Virebent de 1890 (Toulouse, musée Paul-Dupuy) présente le modèle à la page 121, sous le n° 1538, au prix de 35 francs. L'effigie de l'Immaculée Conception qui lui fait pendant, dépourvue de signature, figure cependant dans le même catalogue (p. 114, n° 1950) et au même prix. Les deux exemplaires de Villenave sont en plâtre et non en terre cuite, contrairement à la plupart des productions des Virebent. Leur revers, ni peint ni doré, indique que les statuettes étaient destinées à être adossées ou présentées dans des niches.

L'église Saint-Pierre de Souprosse, dans le même canton de Tartas, conserve une statue identique de saint Joseph, mais en terre cuite polychrome.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Lieu d'exécutionCommune : Launaguet
Auteur(s)Auteur : Virebent frères
Virebent frères

Fabrique de statues et d'ornements en terre cuite, fondée en 1831 à Launaguet près de Toulouse par Auguste Virebent (1792-1857) et par trois de ses frères (le dessinateur Sylvestre, l'avocat Victor et le manufacturier Prosper) sous la raison sociale "Virebent frères".


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues signature
Auteur : Virebent François Augustin Isidore, dit Auguste
Virebent François Augustin Isidore, dit Auguste (1792 - 1857)

Né à Toulouse le 30 octobre 1792, mort dans la même ville le 4 février 1857, fils de Jacques-Pascal Virebent, architecte de la Ville de Toulouse. Architecte-adjoint auprès de son père jusqu'en 1830, il fonde en 1831 avec trois de ses frères (le dessinateur Sylvestre, l'avocat Victor et le manufacturier Prosper) une briqueterie à Launaguet sous la raison sociale "Virebent frères", qui devient dans la seconde moitié du XIXe siècle la première manufacture du grand Sud-Ouest pour la fabrication de statuaire et d'ornements architecturaux en terre cuite.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues signature
Auteur : Salamon Antoine-Joseph
Salamon Antoine-Joseph (1810 - 1850)

Sculpteur né à Goritz en 1810 et suicidé à Toulouse le 29 mars 1850, collaborateur à partir de 1835 de la maison toulousaine Virebent, fabrique de statuaire en terre cuite.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, auteur du modèle signature

Statuettes en plâtre doré à la mixtion sur assiette rouge et peint en polychromie (carnations, chevelures, serpent de la Faute) ; revers sculpté non doré (préparation ocre jaune) ; décor d'apprêt gravé sur le manteau de l'Immaculée Conception. Statuette de saint Joseph sur socle carré inhérent, peint en faux marbre gris ; statuette de l'Immaculée Conception sur un demi-globe doré servant de socle.

Catégoriessculpture
Structuresrevers sculpté intérieur totalement creux
Matériauxplâtre, en un seul élément peint, polychrome, faux marbre, doré à la feuille d'or à l'huile, avec assiette, apprêt gravé
Mesuresh : 75.0 (hauteur de l'Immaculée Conception)
la : 36.5 (largeur de l'Immaculée Conception)
h : 77.0 (hauteur de saint Joseph)
la : 28.0 (largeur de saint Joseph)
pr : 22.5 (profondeur de saint Joseph)
IconographiesImmaculée Conception, serpent
saint Joseph, lys
Précision représentations

La Vierge est figurée les bras ouverts, debout sur un demi-globe, foulant aux pieds le serpent de la Faute ; son manteau est orné d'un semis de fleurs à cinq, six ou huit pétales ("marguerites") gravées en reparure. Saint Joseph, la dextre posée sur la poitrine, tenait à l'origine un lys fleuri dans sa main gauche (perdue).

Inscriptions & marquescachet d'atelier, en creux
Précision inscriptions

Cachet d'atelier (ovale horizontal, sur la face du socle de la statuette de saint Joseph, à droite) : VIREBENT FRERES / TOULOUSE (sur le pourtour) / SALAMON / SCULPTEUR (au centre).

État de conservationmanque
Précision état de conservation

Il manque le pouce de la main droite de l'Immaculée Conception, la main gauche de saint Joseph et le lys qu'elle tenait.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 9 mars 1906.

    n° 43 Archives départementales des Landes : 70 V 393/9-11
  • Album Virebent, 1890.

    p. 114 (n° 1950) et 121 (n° 1538) Musée Paul-Dupuy, Toulouse

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe