Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ouvrage d'entrée dit Porte Toiras ou de la Flotte

Dossier IA00043226 réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsPorte Toiras ou de la Flotte
Parties constituantes non étudiéespont, corps de garde
Dénominationsouvrage d'entrée
Aire d'étude et cantonÎle de Ré - Île de Ré
AdresseCommune : Saint-Martin-de-Ré
Adresse : place
de la Liberté
Cadastre : 1963 E1 37-42 ; 2014 AC 46

La Porte Toiras est édifiée au moment de la construction des fortifications de Saint-Martin et de la citadelle en 1685, par Vauban et Ferry.

En 1784, le pont dormant en bois, reposant sur des piliers en pierre, est en mauvais état ; il est reconstruit en pierre comme celui de la Porte de La Couarde. Il repose dès lors sur huit arches en pierre de taille avec des garde-corps en fer. Le pont dormant est réparé en 1812 ; quant au pont-levis, son mauvais état est signalé dans les archives dès 1811, un projet de reconstruction est proposé en 1835. Un projet de modernisation de la bascule semble avoir été exécuté vers 1878.

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 1ère moitié 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Vauban Sébastien Le Prestre de, marquis
Vauban Sébastien Le Prestre de, marquis
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur militaire attribution par source
Auteur : Ferry François ingénieur militaire attribution par source

La Porte Toiras, située entre la demi-lune de La Flotte et la caserne Toiras, est percée dans la courtine reliant les bastions de La Flotte et de Saint-Louis. Sa disposition est semblable à celle des Campani : elle se compose d'un tunnel voûté en berceau traversant le rempart, précédé par un pont ; la porte est fermée successivement par une porte, une herse et une seconde porte. On remarque plusieurs différences avec la Porte de Campani : le pont de la Porte Toiras ne comporte que huit arches au lieu de dix ; ses corps de garde sont nettement détachés de la face ouest de la porte et ne sont reliés à elle que par un mur. L'ouverture en façade est rectangulaire au lieu d'être en plein cintre, les décors du tympan et du fronton sont très mutilés. La toiture est dépourvue de tabatière.

Les corps de garde ont été remaniés intérieurement pour servir d'habitation particulière.

Murscalcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit partiel
Toitardoise, tuile creuse
Étages2 étages carrés
Couvrementsvoûte en berceau
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier en vis sans jour
Techniquessculpture
Précision représentations

motifs sculptés (soleil rayonnant)

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsinscrit MH, 1928/07/11

Références documentaires

Documents d'archives
  • Service historique de la Défense, Vincennes, Ile de Ré, art. 8, cartons 1 à 4. 1698-1826 : plans, coupes.

    n°14 (1698), n°44 (1753); 2 n°7 (1792) ; 2 n°26a (1784) ; 3 n°67 (An XI), 71 (1808) ; 4 (1826). : plans, coupes. Service historique de la Défense, Vincennes : Ile de Ré, art. 8, cartons 1 à 4
  • Archives des Monuments Historiques, Paris, Saint-Martin-de-Ré, dossier fortifications.

    Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont : Saint-Martin-de-Ré, dossier fortifications.
  • Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle. 12 J sup. 37, CR 141 : Génie militaire. 1739-1858 : Ile de Ré, Atlas des bâtiments militaires

Bibliographie
  • KEMMERER (Dr Eugène), Histoire de l'île de Ré depuis les premiers temps historiques jusqu'à nos jours, La Rochelle, G. Mareschal, 1868, 2 vol., in-8°, IV-478-588 p., I pl., 1 carte

  • BONNEL (Emile), Fortifications de Saint-Martin-de-Ré : les "orgues" des portes, In : Monum. hist. France, t. VII (1961), p. 129-135, 10 fig.

  • WRIGHT (Barbara), Fromentin et l'île de Ré. Etude des inédits de l'album de 1862, In : Bull. Amis île de Ré, n°54 (juin 1975)

Liens web

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes de l'Île de Ré (c) Communauté de communes de l'Île de Ré - Pon Charlotte - Renaud Geneviève - Truttmann Philippe - Aoustin Agathe
Aoustin Agathe

Chargée de mission Inventaire. Communauté de communes de l'Ile de Ré (2013- 2020)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.