Dossier d’œuvre objet IM40005435 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Conseil départemental des Landes

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mugron
  • Commune Baigts
  • Emplacement dans l'édifice sacristie

Ostensoir exécuté par l'orfèvre parisien Joseph Philippe Adolphe Dejean entre 1846 et 1865, après la fin de son association avec Charles Denis Noël Martin - l'église conserve deux autres ostensoirs issus de leur travail en commun (réf. IM40005433 et IM40005434). L'ostensoir ici étudié, repéré lors d'un pré-inventaire en 1992, n'a pas été retrouvé lors de l'enquête de 2014, à l'exception de sa lunule.

  • Période(s)
    • Principale : milieu 19e siècle
  • Lieu d'exécution
    Commune : Paris
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Dejean Joseph Philippe Adolphe
      Dejean Joseph Philippe Adolphe

      Orfèvre parisien, né en 1808, fils de Ponce Dejean et d'Hélène Michaelis ; marié à Paris à Louise Pauline Baudinet, puis en secondes noces à Héloïse Marguerite Martin (morte à Paris le 22 novembre 1859), fille de l'orfèvre Charles Denis Noël Martin et de Thérèse Victoire Dumarest, dont il eut deux filles : Augustine Marie Cécile (1842), Mme Pierre Paul Leclerc, et Victoire Marie Emilie, en 1869 Mme Pierre Balvay. Dejean fut l'associé de son beau-père Charles Denis Noël Martin entre 1837 et 1846 (poinçon commun insculpé le 23 novembre 1837, biffé le 2 septembre 1846), puis travailla seul de 1846 à 1865 (insculpe un premier poinçon à son seul nom le 4 septembre 1846, puis un second en 1861).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      orfèvre

Style néo-Renaissance. Base rectangulaire pyramidale au profil en doucine renversée et cavet renversé, tige en balustre ; Agneau sur la face du pied fondu et rivé, triangle trinitaire du revers repoussé. Lunule en argent doré et verre taillé.

  • Catégories
    orfèvrerie
  • Structures
    • plan, rectangulaire
  • Matériaux
    • argent, repoussé, estampage, ciselé, fondu, doré
  • Mesures
    • h : 48
    • d : 4,5 (diamètre de la lunule)
  • Iconographies
    • Agneau mystique, Triangle trinitaire, La Croix
    • ornementation, feuille d'acanthe, patte, épi, pampre, rayons lumineux
  • Précision représentations

    Agneau mystique rapporté sur la face de la base, triangle trinitaire repoussé au revers, pieds en patte de lion et palmette romaine, feuilles d'acanthe avec oves et palmettes sur la base ; grappes de raisin sur les côtés de la base et sur la face et le revers du nœud ; rayons, angelots jumelés, pampres, épis de blé et croix fleuronnée sur la gloire, perles autour de la lunette.

  • Inscriptions & marques
    • poinçon de fabricant
    • garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973
  • Précision inscriptions

    Poinçons sur la base, un rayon de la gloire et la lunule. Poinçon de fabricant : DEJEAN, une ancre, une étoile (losange vertical).

  • Précision état de conservation

    Seule la lunule est conservée dans l'église en 2014.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (9 mars 1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 26/5

Documents figurés

  • Objets cultuels en 1992 : calice, ciboire, trois ostensoirs, trois croix d'autel, sonnette d'autel, coffret aux saintes huiles, navette à encens, baiser de paix, ange-tronc. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 189
Date d'enquête 2014 ; Date(s) de rédaction 2016
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel