Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Mugron
  • Commune Doazit
  • Emplacement dans l'édifice sacristie
  • Dénominations
    ostensoir
  • Titres
  • Numérotation artificielle
    1

Ostensoir exécuté par l'orfèvre parisien Pierre-Henry Favier (1809-1894), actif de 1846 à 1870. D'autres exemplaires en tout point identiques sont conservés à Ychoux (réf. IM40000781) et à Pissos (réf. IM40001803). Le modèle, toutefois, a également été diffusé par Jean-Baptiste Garnier (actif de 1839 à 1848), associé épisodique de Favier, comme en atteste un autre ostensoir à l'église abbatiale de Saint-Sever (réf. IM40006209).

L'exemplaire de Doazit pourrait correspondre à l'ostensoir acquis par la fabrique en 1852, après que celle-ci eut vendu au bijoutier Jean-Baptiste Longa (1797-1861), de Mont-de-Marsan, "les vieux ostensoirs en argent de l'église du bourg, pesant 585 grammes" (registre des recettes et dépenses de la fabrique, 1839-1872). L'objet, acheté par l’intermédiaire du curé Bellocq, fut "fini de payer" le 25 juillet 1852 pour la somme de 324,50 francs. Quant à l'ostensoir "en vermeil ou cuivre doré" revendiqué lors de l'inventaire de 1906 (n° 14) par Marie Lacaze, propriétaire du château de Candale au Mus, il s'agit sans doute du second soleil, en laiton doré, conservé dans l'église (réf. IM40005603).

Base rectangulaire pyramidale portée par quatre pieds en volute, tige en balustre, gloire à croix sommitale fondue ; Agneau sur la face de la base fondu, doré et vissé, angelots du nœud fondus au sable et soudés, tige fixée à la base par quatre vis et écrous, soleil vissé, partie postérieure de la lunette mobile sur charnière avec fermeture à ailette sur tige filetée.

  • Catégories
    orfèvrerie
  • Structures
    • plan, rectangulaire
  • Matériaux
    • argent, repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, estampage, fondu, fonte au sable à découvert, doré
  • Mesures
    • h : 61,5 (hauteur totale)
    • la : 29,5 (largeur de la gloire)
    • la : 17,5 (largeur de la base)
  • Iconographies
    • symbole, Agneau mystique, Triangle trinitaire
    • ornementation, croix, rayons lumineux, angelot, nuée, blé, raisin, feuille d'acanthe, guirlande, laurier, chute végétale
  • Précision représentations

    Agneau mystique couché sur le livre aux sept sceaux rapporté sur la face de la base, triangle trinitaire repoussé au revers ; un angelot en haut relief de part et d'autre du nœud ; pieds en forme de volute à feuille d'acanthe ; frise de laurier sur le bord de la base, chutes de fleurs aux angles de la base, grappes de raisin sur les côtés de la base et sur le nœud, gerbes d'épis et de pampres, angelots et nuées sur la gloire, croix sommitale fleuronnée.

  • Inscriptions & marques
    • garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973
    • poinçon de fabricant
  • Précision inscriptions

    Poinçons sur la base, la gloire et la lunule. Poinçon de fabricant : FAVIER, deux burettes sans anse, quatre points (losange horizontal).

  • État de conservation
    • manque
  • Précision état de conservation

    Il manque la lunule.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Registre des recettes et dépenses de la fabrique de l'église du bourg de Doazit et de Saint-Martin du Mus (1839-1872).

    Archives paroissiales, Doazit
    année 1852
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 3 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 108/7

Annexes

  • Extraits d'un registre des recettes et dépenses de la fabrique de Doazit (1839-1872) relatifs à l'achat d'un ostensoir (AP Doazit)
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2016
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel