Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bidart (commune)
  • Commune Bidart
  • Emplacement dans l'édifice sacristie

Cette chasuble de forme gothique, datable vers le milieu du 20e siècle, est ornée d'une croix dont le décor se retrouve à l'identique sur un ornement noir également conservé dans l'église, dû au fabricant-marchand lillois Jacques Heaulme (1912-1980). L'ornement vert sort donc certainement de la même maison.

  • Période(s)
    • Principale : milieu 20e siècle
  • Lieu d'exécution
    Commune : Lille
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Heaulme Jacques Noël Jean Marie
      Heaulme Jacques Noël Jean Marie

      Prénom usuel : Jacques. Fabricant-marchand d'ornements religieux ("broderie d'art") à Lille ; né à Lille le 2 décembre 1912 et mort à Mons-en-Barœul le 23 décembre 1980 ; fils et successeur d'Henri Charles Joseph Heaulme (1875-1919) et de Germaine Marie Gabrielle Flahault (1883-1970) ; épouse à Lille, le 5 juillet 1945, Yvonne Anna Raimond (1918-2010), dont il a six enfants : Marie Agnès (1946), Régis (1948), Jean (1949-2017), Jacques Yves (1951-2017), Patrice (1954) et Christophe (1956 ).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      fabricant d'ornements religieux (incertitude), attribution par travaux historiques

Chasuble souple de forme dite gothique ou "grande forme antique, Saint-André", en tissu synthétique vert, avec orfrois tissés en satin de soie rouge et or.

  • Catégories
    tissu, passementerie
  • Matériaux
    • toile, verte
    • soie, rouge, décor satin, application sur textile
  • Précision dimensions

    Dimensions non prises.

  • Iconographies
    • Chrisme, Alpha et Oméga, mandorle
    • ornementation, croix, chaîne
  • Précision représentations

    Croix dorsale (satin rouge et or) avec traverse en forme de Y (modèle dit "grande forme antique, Saint-André"), ornée à la croisée d'un chrisme entre l'alpha et l'oméga dans une mandorle et, tout au long du montant et de la traverse, par des médaillons noirs ovales crucifères, reliés par des chaînes.

  • État de conservation
    • élément (incertitude)
  • Précision état de conservation

    Cette chasuble devait être accompagnée à l'origine par les autres pièces usuelles d'un ornement liturgique : étole, manipule, voile de calice et bourse de corporal. Usure au col.

  • Statut de la propriété
    propriété d'une association cultuelle
Date d'enquête 2020 ; Dernière mise à jour en 2021
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Commune : Bidart
Adresse : place, Sauveur Atchoarena, rue de l', Église, avenue Atherbéa