Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Dax sud
  • Commune Dax
  • Adresse place de la Cathédrale , place Roger-Ducos
  • Emplacement dans l'édifice vaisseau central, tribune occidentale

On ne sait rien de la présence éventuelle d'un orgue dans l'ancienne cathédrale gothique. Le grand orgue de la cathédrale moderne fut installé dans les années 1785-1786, parallèlement aux travaux de l'architecte Lusca dans la partie occidentale de l'édifice. La réalisation du buffet sculpté fut confiée au menuisier dacquois "Caular" - en réalité Bernard Colard (1753-1831), originaire de Béziers et installé à Dax pour cette occasion. La partie instrumentale revint au facteur Jean-Baptiste II Micot (Lyon 1740 - Toulouse 1815), qui avait succédé en 1777 à l'atelier toulousain de son père, le plus fameux Jean-Baptiste Ier (1712-1784). L'orgue, qui comprenait 29 jeux sur trois claviers, fut achevé en 1786. Après de menues réparations en l'an 12 (par le facteur Jeandel) et une première restauration d'importance en 1837, la partie instrumentale est démontée en 1889 par Michel Roger, puis entièrement reconstruite en 1893-1894 (réception des travaux le 28 novembre 1894) par le Bordelais Gaston Maille (1855-1926), successeur de Wenner, qui crée 42 jeux sur trois claviers et supprime le contenu du positif, conservé à seule fin de dissimuler la console (Maille réalise la même année 1893 l'orgue de Saint-Paul-lès-Dax, réf. IM40004322, et celui de l'église Saint-Vincent-de-Xaintes, réf. IM40004421). En mauvais état à la fin de la Seconde Guerre, cet orgue symphonique est à nouveau restauré en 1958, dans le goût néoclassique, par Pierre Chéron (1914-1999), qui augmente la composition à 54 jeux. Enfin, une nouvelle reconstruction complète est effectuée entre 1980 et 1987 par le facteur dacquois Robert Chauvin. L'instrument rénové est inauguré le 10 octobre 1987.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 18e siècle
    • Principale : 4e quart 19e siècle
    • Principale : 3e quart 20e siècle
    • Principale : 4e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1785, daté par source
    • 1893, daté par source
    • 1958, daté par source
    • 1980, daté par source
  • Lieu d'exécution
    Commune : Dax
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Micot Jean-Baptiste II
      Micot Jean-Baptiste II

      Né à Lyon en 1740, mort à Toulouse en 1815, fils cadet et élève de Jean-Baptiste Ier Micot (1712-1784). Reprend l'atelier de son père à Toulouse en 1777.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      facteur d'orgues
    • Auteur :
      Colard Bernard , dit(e) Caular
      Colard Bernard

      Bernard Colard, maître menuisier, né à Béziers le 24 février 1753 et baptisé le 27 à l'église Sainte-Madeleine (AD Hérault, 5 MI 13/1), filleul de son oncle par alliance Bernard Raffit (1703-1781) et de sa tante maternelle Marie Madeleine Assié-Boudet (1724-1799) ; fils de Jean-Louis Colard (1726-1761), maître tailleur, d'une famille originaire de Laon, et de Françoise Assier ou Assié (1723-?), fille d'un "patron de canal" de Béziers originaire de la région toulousaine ; frère cadet de Jean Pierre Dominique Colard (1748-1840), architecte-voyer et géographe à Béziers.

      Bernard Colard s'installa à Dax sans doute en 1785, date à laquelle il exécuta le buffet de l'orgue de la cathédrale construit par le facteur Jean-Baptiste Micot. Il épousa dans cette même cathédrale, le 16 janvier 1787, Jeanne Lalanne (Dax, 22 mars 1756 - Dax, 18 mars 1825), fille du maître-charpentier dacquois Jean Lalanne (1713-1789) et de Bertrande Minvielle, et sœur du charpentier Bernard Lalanne (1754-1815), qui travailla aussi pour la cathédrale. Les deux témoins du mariage étaient Jean-Baptiste Micot et le maître vitrier Jean Bahus, associé de Jacques Monique, qui travailla à la chapelle de l'hôpital Saint-Eutrope en 1786 (AD Landes, E dépôt 88 / GG 23). Le couple Colard eut huit enfants, tous nés à Dax : 1) Jean, né le 20 novembre de la même année 1787, filleul de son grand-père Jean Lalanne et de Marie Laborde (AD Landes, E dépôt 88 / GG 23) ; 2) Bertrande, née le 24 octobre 1788, filleule du maître-menuisier Pierre Loustalot et de sa grand-mère maternelle Bertrande Minvielle (AD Landes, E dépôt 88 / GG 23) ; 3) Anne, née le 16 décembre 1789, filleule de son grand-oncle maternel le doreur Jean Lalanne et d'Anne Lalanne (AD Landes, E dépôt 88 / GG 23) ; 4 et 5) Bernard et Françoise, jumeaux nés le 12 mai 1791, le premier, filleul de son oncle maternel le maître-charpentier Bernard Lalanne et de Grace Dessau, la seconde, de Pierre Darjou et de Françoise Dalau (AD Landes, 1 MIEC Supp 13), le premier mort le 13 pluviôse an III (1er février 1795) ; 6) Jean, né le 19 mai 1792, filleul de Jean Noguès et Bernarde Lalanne, mort le 6 messidor an III (24 juin 1795) (AD Landes, 1 MIEC Supp 13) ; 7) Guillaume, né le 2 septembre 1793 et mort le 5 messidor an III (23 juin 1795) (AD Landes, 1 MIEC Supp 13) ; 8) Gracieuse, née le 20 ventôse an III (10 mars 1795) et morte le 4 prairial an V (23 mai 1797) (AD Landes, 1 MIEC Supp 13). Bernard Colard fut en outre le parrain de Françoise Lalanne, fille de son beau-frère le maître-charpentier Bernard Lalanne, à la cathédrale de Dax le 10 novembre 1789 (AD Landes, E dépôt 88 / GG 23).

      Le nom du menuisier, qui signait toujours "Colard", est fautivement orthographié "Caular" dans les archives de la cathédrale de Dax et "Caula" dans l'acte de naissance de son second fils en 1793 et dans l'acte de décès de sa femme en 1825. Colard habitait, depuis son mariage et jusqu'à son décès, la maison Lalanne au quartier Biby (ou Bibi), à l'ouest de la ville de Dax. Chargé des déclarations d'état civil auprès de la mairie de Dax, il signa un dernier acte de décès le 21 mai 1825, alors âgé de soixante-douze ans (mais il se rajeunissait de deux ans). Il mourut à Dax, dans la maison familiale, le 18 juin 1831 (AD Landes, 4 E 88/26), veuf de Jeanne Lalanne depuis six ans.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      menuisier
    • Auteur :
      Chéron Pierre
      Chéron Pierre

      Né à Anet en 1914, mort à Marseille en 1999, élève de Victor Gonzalez.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      facteur d'orgues
    • Auteur : facteur d'orgues
    • Auteur :
      Maille Nicolas Gaston
      Maille Nicolas Gaston

      Prénom usuel : Gaston. Facteur d'orgues à Bordeaux, élève de Georges Wenner et Jean-Jacob Götty, auxquels il succède en janvier 1882.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      facteur d'orgues
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler
  • Protections
    classé au titre objet, 1982/04/02

Documents d'archives

  • Inventaire des biens de la mense et de la fabrique, 5 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 107/15-17
  • Délibération de la municipalité de Dax relative à l'utilisation de l'orgue de la cathédrale, 24 décembre 1792.

    Archives municipales, Dax : 9 M 1
  • État des réparations à faire à l'orgue de la cathédrale, par le facteur Jeandel, 29 floréal an 12.

    Archives municipales, Dax : 9 M 1
  • Orgues, réfection et restauration (1955-1959).

    Archives municipales, Dax : 9 M 3

Bibliographie

  • LUMMEAUX Bernard, BENUSIGLIO François-Xavier. Orgues en Aquitaine. ADAMA, 1988, t. 1 (Dordogne, Lot-et-Garonne, Landes)

    p. 94-95
  • CHAUVIN Agnès. La cathédrale de Dax. T.E.R., Université de Bordeaux III - Michel de Montaigne, 1988.

    p. 22

Périodiques

  • DARMAILLACQ B. "Les cathédrales de Dax".Bulletin de la Société de Borda, 79, 1955.

    p. 3-16
Date d'enquête 2012 ; Dernière mise à jour en 2014
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice
Cathédrale Notre-Dame

Cathédrale Notre-Dame

Commune : Dax
Adresse : place, de la Cathédrale, place Roger-Ducos
Articulation des dossiers