Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Arrondissement de Montmorillon - Montmorillon
  • Hydrographies la Gartempe
  • Commune Pindray
  • Lieu-dit Moulin-de-Prunier
  • Cadastre 1840 B6 1501  ; 1936 B5 1201  ; 2016 B6 986
  • Dénominations
    moulin
  • Parties constituantes non étudiées
    communs, logement, barrage, vanne

Le moulin relevait de l'ancien fief de Pruniers, avant sa mise à séparation en 1969.

Cité dès le 16e siècle, il était construit dans un état antérieur en bois. Sa restauration a été mentionnée en 1680. Abandonné dans la première moitié du 19e siècle, le moulin est signalé comme démoli dans le cadastre de 1840. Le marquis Aymer de la Chevalerie lance une étude en 1853 et fait reconstruire en 1855 le moulin, le barrage et l'écluse dans l'état tel qu'ils nous apparaissent aujourd'hui. L'arrêté préfectoral donne une description du moulin et du barrage signalé sur le plan joint "entièrement en ruine" à cette date [voir annexe], alors qu'il est annoté " écluse et travaux à faire " sur le plan dressé sur calque qui semble avoir servi de brouillon.

Un projet de réfection de l'ancien moulin de Jouhet, en aval, aurait entraîné des modifications sur le barrage de Prunier [voir annexe]. Des plans de 1870 montrent les répercussions de ce projet finalement abandonné par le comte de Moussy.

En 1875, la chute d'eau s'élevait à 1,6 mètres et exerçait une force motrice de 6 chevaux sur la roue.

En 1884, M. Martin, régisseur de M. du Hays, propriétaire, obtient l'autorisation de réparer le barrage qui présente de nombreuses brèches.

En 1936-1937, M. du Hays, propriétaire du moulin de Pruniers, porte plainte au sujet de la hauteur du barrage de la Bartière. Le règlement de 1855 est révisé.

La roue fut emportée par la crue de 1982, avant d'être refaite à l'identique par son propriétaire vers 1992-1993.

Le moulin est situé sur la rive gauche de la Gartempe, en aval du moulin de Gâtebourse à Montmorillon et en aval du moulin de la Roche, à Leignes-sur-Fontaine. Le bâtiment repose sur un plan régulier et est couvert d'un toit à longs pans et croupe en tuile plate. Chacune de ses façades présente des baies en plein cintre.

Exposé aux crues de la Gartempe, le moulin n'est pas habitable. L'intérieur est aménagé sur deux niveaux auxquels s'ajoute un grenier ; le rez-de-chaussée est réservé au mécanisme de la roue tandis que l'étage abrite les meules à blé et une bluterie. La maison du meunier, en rez-de-chaussée et comble à surcroît, est construite un peu plus en hauteur, préservée de la montée des eaux. Sa façade est ordonnancée en deux travées.

Bien que toujours fonctionnel, le barrage ne crée plus de chute d'eau en raison de la réglementation sur le saumon. La vanne a été levée à cette fin pour permettre l'écoulement de l'eau.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile plate
  • Étages
    rez-de-chaussée, comble à surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
  • Énergies
    • énergie hydraulique
  • Typologies
    logement en rez-de-chaussée et comble à surcroît ; logement à 2 travées
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Cadastre ancien de la commune de Pindray. Matrices des propriétés foncières, augmentations et diminutions (1847-1914).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 2828 à 2831
  • 1820-1938. Service hydraulique, fonds de la Préfecture, police des eaux, Rivière la Gartempe, communes d'Antigny, la Bussière, Jouhet, Lathus, Montmorillon, Nalliers, Pindray, Saint-Germain.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 46
  • 1884. Police de l'eau, demande du propriétaire du moulin de Pruniers.

    1884, 27 octobre : pétition de M. Martin, régisseur de M. du Hays, propriétaire, pour réparer le barrage qui a de nombreuses brèches.

    1884, 4 décembre : extrait du plan cadastral.

    1884, 5-6 décembre : rapport de l'ingénieur Goury du Roslan.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 46
  • 1939-1937. Police de l'eau, plainte du propriétaire du moulin de Pruniers contre le propriétaire du barrage de la Bartière, au sujet de la hauteur du barrage.

    Dossier d'enquête des communes de Pindray et Montmorillon.

    1937, 2 janvier : pétition de M. du Hays, propriétaire du moulin de Pruniers.

    1937, 17 février : lettre de l'ingénieur en chef.

    1937, 23-24 février : rapport des ingénieurs.

    1937, 2 mars : arrêté d'enquête.

    1937, 31 mars : registre d'enquête.

    1937, 7 juin : décision de la commission d'enquête.

    1937, 5 juillet : projet d'arrêté préfectoral modifiant celui du 20 août 1855 portant règlement du moulin de Pruniers.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 46
  • Fonds des Ponts-et-Chaussées. Reconstruction du moulin de Prunier (1853-1857).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 100

Bibliographie

  • Société de recherche archéologique du pays Chauvinois. Inventaire des sites hydrauliques de l'ancien arrondissement de Montmorillon. Chauvigny, 1985.

    Région Nouvelle-Aquitaine, service de l'inventaire du patrimoine culturel, Poitiers : Non coté

Documents figurés

  • Plan cadastral de la commune de Pindray. Plan dressé par M. Robin, géomètre de 1ère classe. 1840.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 5148-5155
  • " [Extrait du plan cadastral : château, moulin et barrage de Pruniers], plan sur calque, non daté, non signé, attribué à l'ingénieur Hart, 1855.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 46
  • " Extrait du plan de la Gartempe [moulin, barrage et château de Pruniers à Pindray] ". Plan aquarellé. 1884. Goury du Roslan ingénieur ordinaire.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 46
  • Règlement d'eau du Moulin de Prunier demandé par M. le Marquis Aymer de la Chevalerie, propriétaire. Plan général, échelle de 1/2000. Dressé par l'ingénieur ordinaire V. Hart le 10 Mai 1855, vu et présenté par l'Ingénieur en Chef Duffaud le 15 Mai 1855.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 100
  • " Règlement d'eau du moulin de Jouhet. Plan de détails, échelle de 0,002 par mètre. Dressé par le Conducteur principal des Ponts-et-Chaussées Lecompte le 30 juin 1870, vu par l'Ingénieur en chef Férand le 1er Juillet 1870 ". Lecompte conducteur des ponts-et-chaussées. Plan aquarellé. 1870.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 7 S 100

Annexes

  • Moulin de Pruniers, arrêté préfectoral du 20 août 1855 (Archives départementales de la Vienne, 7 S 100).
  • 1861-1865, conflit entre M. Suire, batelier du passage d'eau de Jouhet, et les propriétaires des moulins de Prunier et de la Roche (archives municipales de Jouhet et Archives départementales de la Vienne)
Date d'enquête 1976 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.