Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine

Dossier IA23006020 réalisé en 2009

Fiche

Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
Hydrographiesla Brézentine
AdresseCommune : Colondannes
Lieu-dit : la Villatte
Cadastre : 2008 AI 0071, 0072

A la Villatte, il existait deux moulins à farine sur les bords de la Brézentine mais on ne trouve la trace de leurs occupants qu'à partir du 17e siècle.

Au 18e siècle, le moulin de la Villatte appartenait à Monsieur de Saint-Germain, gouverneur de la province et seigneur en partie de la paroisse.

En 1787, le marquis de Persan, successeur des Foucauld, a vendu les moulins de la Villatte à Pierre Lachassagne.

En 1894, l'un des deux moulins a disparu. Un seul moulin est reste exploité, une boulangerie lui a été ajoutée dans le premier quart du 20e siècle.

En 1989, la commune a acquis les bâtiments pour faciliter l'installation d'un nouveau boulanger.

Période(s)Principale : 17e siècle , (?)
Secondaire : 1er quart 20e siècle

Le moulin actuel de la Villatte se compose de trois bâtiments et d'un logement. Le logement est un bâtiment de plan rectangulaire entièrement enduit. Il s'élève sur deux niveaux et compte trois travées en façade (ouest). La façade nord présente une ouverture à chaque niveau. Le toit à croupe est couvert en ardoise et ouvert à l'ouest par une lucarne pendante à croupe encadrée par deux souches de cheminées en brique. Le bâtiment principal, accolé au logement, est un bâtiment de plan rectangulaire totalement enduit. Il s'élève sur quatre niveaux et compte cinq travées en façade (nord). Les angles sont marqués par des chaînages d'angle en pierre de taille. Les baies des cinq niveaux sont à linteaux droits et à piédroits harpés en pierre de taille. Le bâtiment accolé au bâtiment principal est construit en moellon de granite et couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique surmonté d'une souche de cheminée en brique. Il s'élève sur quatre niveaux et comprend deux travées. Au premier niveau, les deux baies principales encadrent une troisième baie, de petite dimension. Les baies du premier niveau ont des appuis et des piédroits en pierre de taille. Au deuxième niveau, la baie orientale est une porte munie d'un palier avec garde-corps et d'une passerelle amovible (elle se replie contre la façade du bâtiment). Le dernier bâtiment, le plus à l'est, est un bâtiment rectangulaire construit en moellon de granite dont l'angle nord-est est coupé. Il s'élève sur deux niveaux et comprend deux travées. Sur la façade principale, on peut voir qu'une baie a été bouchée. Le premier niveau de l'angle coupé est occupé par une porte, le deuxième niveau comprend une baie avec garde-corps. Le bâtiment est couvert d'un toit en fibro-ciment dont l'angle nord-est est coupé.

Mursgranite moellon enduit
granite moellon
granite pierre de taille
brique
Toitardoise, tuile mécanique, ciment amiante en couverture
Plansplan rectangulaire régulier
Étages3 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Vente des moulins de la Villatte (1787)
    Le 24 août 1787 - Vente des moulins de la Villatte : bâtiments, domaines, héritages, écluse et banalités en dépendant, situés paroisse de Colondannes à la charge pour l'acquéreur de tenir le tout en roture du seigneur vendeur, de son comté de Dun consentye par monsieur le marquis de Persan à Pierre Delachassagne meunier desdits moulins, moyennant la somme de 5.120 livres - devant Goguyer, notaire à Dun.

    Source : Archives départementales de la Creuse, Série C, Administrations provinciales d'Ancien Régime, C 1449.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Creuse. Série O : 286. Vente des communaux de la Villatte. [s.d.].

    Archives départementales de la Creuse, Guéret : O 286
Bibliographie
  • PORCHER, Jeanne. Colondannes, un village creusois au fil tu temps. Mémoire de la terre - Mémoire des hommes. Limoges : impr. GDS, , 2002, 376 p.

    p. 143-147 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.