Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine (désaffecté)

Dossier IA23001719 réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiéeslogis, grange, étable, porcherie, poulailler
Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Bonnat
Hydrographiesle Ruisseau de Lavaud
AdresseCommune : Méasnes
Lieu-dit : l' Abbaye
Cadastre : 2008 BH 58, 59

Le moulin ne figure pas sur le cadastre de 1836 mais les actes de mariage de la commune font apparaître Mme Jeanne BOYER veuve RENTY, meunière et propriétaire du moulin de l'Abbaye en 1859 avec sa fille Marie-Justine RENTY. Cette dernière est encore meunière au moulin de l'Abbaye en 1884. Le moulin a donc été construit entre 1836 et 1859. Il fonctionnait encore en 1911.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle , daté par source
Auteur(s)Personnalité : Boyer veuve Renty Jeanne propriétaire attribution par source
Personnalité : Renty Marie-Justine propriétaire attribution par source

Le moulin, autrefois alimenté par le ruisseau de Lavaud, est situé au lieu-dit l´Abbaye, le long de la route départementale 5 qui relie Nouzerolles au bourg de Méasnes. Il se compose d´un bâtiment abritant le moulin et le logis, d´une grange-étable dissociée et d´une porcherie surmontée d´un poulailler. De plan rectangulaire, le bâtiment abritant le moulin et le logis comprend un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et un étage sous toit. Construit en moellon de granite partiellement enduit, il est marqué par des chaînages d´angle en pierre de taille et couronné d´une corniche en brique. Le toit à croupe est couvert en tuile plate à l´exception de la croupe, couverte en ardoise. Deux souches de cheminée en brique surmontent la partie logis du bâtiment tandis qu'un épi de faîtage orne le sommet de la croupe (partie moulin du bâtiment). Une lucarne en plein cintre, dont le pourtour est en brique, ouvre le pan nord du toit, au-dessus du logis. La façade nord, partiellement crépie, compte quatre ouvertures : deux pour la partie logis (une porte et une fenêtre) avec jambages droits et linteaux à claveaux en granite, et deux pour la partie moulin (une fenêtre et une large porte), avec jambages harpés en granite et linteau droit en bois. La large porte du moulin donne accès à une pièce où la meule en pierre a été conservée. La façade sud, partiellement enduite et ponctuellement reprise en brique, compte quatre ouvertures en rez-de-chaussée et deux en soubassement. Au rez-de-chaussée, la porte d´entrée à imposte du logis (avec encadrements à linteau droit en pierre de taille) est flanquée d´une fenêtre et précédée d´un escalier en granite. Deux fenêtres, avec encadrements harpés à linteaux droits en granite, ouvrent également le rez-de-chaussée du moulin. Dans le soubassement, une porte présente des jambages et un linteau à claveaux en pierre de taille tandis que la seconde porte présente des jambages harpés en pierre de taille et un linteau de grande dimension en bois, qui sert également de linteau à une petite baie sur le côté de la porte. Cette seconde porte donne accès à une pièce où une partie du système d´engrenage a été conservée. Ce système est relié à un axe de rotation, visible à l´extérieur, qui semble être l´axe de rotation de la roue (disparue). Le pignon ouest ne compte qu'une ouverture, dont les encadrements sont en pierre de taille. Le pignon est ne compte lui aussi qu'une seule ouverture qui devait à l´origine être précédée d´une petite plateforme, comme semblent l´indiquer les poutres en bois qui devaient la soutenir et qui sont encore en place. Au sud du moulin, se dresse un bâtiment de petite dimension, probablement une porcherie surmontée d´un poulailler. Construit en moellon de granite partiellement enduit, il est couvert d´un toit à deux pans en tuile mécanique et comporte deux ouvertures (une pour la porcherie et une pour le poulailler) avec encadrements harpés en pierre de taille. En face du moulin, de l´autre côté de la route départementale 5, se trouve une grange étable. De plan rectangulaire, elle est construite en moellon de granite partiellement enduit et marquée par des chaînages d´angle en pierre de taille. Le toit à deux pans est couvert en tuile plate. La façade sud présente deux portes d´étable, avec encadrements harpés à linteaux droits en pierre de taille, et une porte de grange, avec encadrements harpés en pierre de taille et linteau droit en bois.

Mursgranite moellon enduit partiel
granite pierre de taille
brique
bois
Toittuile plate, tuile mécanique, ardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesétage de soubassement, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
croupe
Énergiesénergie hydraulique
État de conservationdésaffecté
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • DAUGER, Georges. Fiche de pré-inventaire : Méasnes, Le Moulin Neuf. 10 août 1980.

    Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.