Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à farine (désaffecté)

Dossier IA23006021 réalisé en 2009

Fiche

  • Le moulin du Cros.
    Le moulin du Cros.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • grange
    • hangar agricole
    • logement
Parties constituantes non étudiéesgrange, hangar agricole, logement
Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
Hydrographiesla Brézentine
AdresseCommune : Colondannes
Lieu-dit : le Cros
Cadastre : 1846 C 619, 620, 621, 622 ; 2008 AK 186,187

En 1825, il y avait encore deux moulins au Cros, sur les rives de la Brézentine : le moulin à farine, qui existe toujours, et le moulin à foulons, situé sur le bief, en amont du moulin à farine. Les deux moulins figurent sur le plan cadastral de 1825 mais le moulin à foulons ne figure plus sur celui de 1934. En 1769, le moulin a été incendié accidentellement. Remanié et agrandi, il a cessé son activité en 2001.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Secondaire : 20e siècle , daté par tradition orale

Le moulin du Cros est un bâtiment de plan rectangulaire couvert d'un toit à longs pans en ardoise. Il s’élève sur cinq niveaux et compte cinq travées en façade. Les baies des quatre étages sont encadrées par un appui, un linteau et des piédroits harpés en pierre de taille. La baie occidentale du premier étage est une porte. Les fenêtres des troisième et quatrième étages sont plus larges, celles du troisième étage sont également plus hautes que celles des étages inférieurs. Au rez-de-chaussée, une grande porte en bois est encadrée par des piédroits harpés en pierre de taille et surmontée d'un linteau rustique en bois. La porte d'entrée du moulin est encadrée par des piédroits harpés en pierre de taille et surmontée d'un linteau en plein cintre. A côté de la porte d'entrée, une petite baie est également encadrée en pierre de taille. Une meule en pierre est placée devant l'entrée du moulin. Une petite maison d'habitation est accolée à la façade occidentale du moulin. Elle ne comprend qu'une travée et les baies ont des encadrements en brique. Un hangar agricole est accolé à la façade orientale du moulin. L'ancien logement du meunier est une maison de plan rectangulaire couverte d'un toit à longs pans en ardoise dont les pignons sont surmontés de deux souches de cheminées en brique. La maison s'élève sur trois niveaux et compte trois travées en façade. Les angles sont soulignés par des chaînages d'angles en pierre de taille. Les baies sont à piédroits harpés et linteaux en arc segmentaire (pierre de taille). Au deuxième niveau, l'accès à la porte d'entrée, surmontée d'une marquise, se fait par un escalier double. Sous cet escalier se trouve l'accès à la cave. Les deuxième et troisième niveaux sont enduits (crépi gris). La façade sud de la maison a été laissée en pierre apparente. Sur cette façade, un oculus orne le haut du mur et surmontent deux baies décalées. Une avancée a été réalisée depuis la façade sud de la maison. Accolée à la façade nord, la grange est un bâtiment rectangulaire sur deux niveaux, enduit

Le moulin du Cros est un bâtiment de plan rectangulaire couvert d'un toit à longs pans en ardoise. Il s’élève sur cinq niveaux et compte cinq travées en façade. Les baies des quatre étages sont encadrées par un appui, un linteau et des piédroits harpés en pierre de taille. La baie occidentale du premier étage est une porte. Les fenêtres des troisième et quatrième étages sont plus larges, celles du troisième étage sont également plus hautes que celles des étages inférieurs. Au rez-de-chaussée, une grande porte en bois est encadrée par des piédroits harpés en pierre de taille et surmontée d'un linteau rustique en bois. La porte d'entrée du moulin est encadrée par des piédroits harpés en pierre de taille et surmontée d'un linteau en plein cintre. A côté de la porte d'entrée, une petite baie est également encadrée en pierre de taille. Une meule en pierre est placée devant l'entrée du moulin. Une petite maison d'habitation est accolée à la façade occidentale du moulin. Elle ne comprend qu'une travée et les baies ont des encadrements en brique. Un hangar agricole est accolé à la façade orientale du moulin. La maison d'habitation principale est une maison de plan rectangulaire couverte d'un toit à longs pans en ardoise dont les pignons sont surmontés de deux souches de cheminées en brique. La maison s'élève sur trois niveaux et compte trois travées en façade. Les angles sont soulignés par des chaînages d'angles en pierre de taille. Les baies sont à piédroits harpés et linteaux en arc segmentaire (pierre de taille). Au deuxième niveau, l'accès à la porte d'entrée, surmontée d'une marquise, se fait par un escalier double. Sous cet escalier se trouve l'accès à la cave. Les deuxième et troisième niveaux sont enduits (crépi gris). La façade sud de la maison a été laissée en pierre apparente. Sur cette façade, un oculus orne le haut du mur et surmontent deux baies décalées. Une avancée a été réalisée depuis la façade sud de la maison. Accolée à la façade nord, la grange est un bâtiment rectangulaire de deux niveaux construit en moellon de granite enduit et couvert d'un toit à longs pans en ardoise. A l'origine, il devait s'agir de deux bâtiments distincts : la façade avant est divisée en deux par ce qui devait être le chaînage d'angle d'un premier bâtiment (un deuxième bâtiment aurait été construit par la suite contre le premier bâtiment). Ce qui devait être le premier bâtiment est composé de trois travées : au premier niveau, trois portes avec piédroits et linteau en arc segmentaire en pierre de taille alternent avec deux baies de petite dimension, avec piédroits et linteau en pierre de taille. Au-dessus de la porte centrale, au deuxième niveau, une unique ouverture présente un appui, des piédroits et un linteau en arc segmentaire en pierre de taille. Les linteaux des portes et de la baie du deuxième niveau ont une clef de linteau en saillie. Ce qui devait être le deuxième bâtiment est composé de trois portes à piédroits et linteau métallique et d'une petite baie à piédroits en brique et linteau métallique. Les linteaux métalliques des trois portes ont des écrous avec une couronne de feuilles, rappelant ainsi une fleur. Le deuxième niveau est ouvert apr deux baies : une à piédroits en brique et linteau métallique et une à piédroits en pierre de taille et linteau métallique (linteau qui pénètre le chaînage d'angle du premier bâtiment). Le chaînage d'angle de ce bâtiment est en pierre de taille sur une partie de la hauteur du bâtiment, l'autre partie est en brique. Un accès au deuxième niveau est possible par une rampe avec garde-corps située au nord du bâtiment. Cette rampe mène à une large porte à piédroits harpés en brique et linteau métallique. Sous cette rampe, se trouvent deux portes. En amont du moulin, sur la Brézentine, subsiste une vanne.

Mursgranite moellon enduit
granite pierre de taille
brique
bois
fer
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étages3 étages carrés, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
État de conservationdésaffecté
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Creuse. Série B : 2101. Audience du 25 janvier 1769 concernant l'incendie du moulin du Cros. 1769.

    Archives départementales de la Creuse, Guéret : B 2101
  • AD Creuse. Série O : 286. Vente des communaux du Cros. [s.d.].

    Archives départementales de la Creuse, Guéret : O 286
Bibliographie
  • PORCHER, Jeanne. Colondannes. Un village creusois au fil du temps. Mémoire de la terre - Mémoire des hommes. Limoges : impr. GDS, 2002. 376 p.

    p. 160-164 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : Non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.