Dossier d’œuvre architecture IA17004199 | Réalisé par ;
  • inventaire topographique, Vals de Saintonge Communauté
Moulin à eau, dit le Moulin d'Annepont, puis Mairie et Maisons
Auteur
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vals de Saintonge Communauté - Saint-Jean-d'Angély
  • Hydrographies la Rutelière
  • Commune Annepont
  • Adresse 2 Domaine du Moulin , 12 rue de la Rutelière
  • Cadastre 1999 B 585 793 794  ; 2016 B 585 793 794  ; 1826 B2 716 721 à 723 bis
  • Dénominations
    moulin
  • Précision dénomination
    moulin à eau
  • Destinations
    mairie, maison
  • Parties constituantes non étudiées
    cour

Le plan cadastral napoléonien de 1826 mentionne des bâtiments à l’emplacement de l’ancien moulin du bourg. Quasiment aucun document n’existe sur ce moulin, si ce n’est qu’il serait mentionné en 1535 comme appartenant aux chanoines de Taillebourg, mais aucun autre texte ne vient confirmer cette hypothèse. Toutefois, cette mention au 16e siècle peut être avérée par la présence d’une grande arcade gothique et d’une fenêtre à linteau à accolade sur les bâtiments.

La façade du logement, bien qu’ayant la même configuration que sur le plan ancien, a été refaite dans le milieu du 19e siècle (trace d’une ancienne ouverture encore visible), et celle, située à l’arrière, dans le 4e quart du 19e siècle. Les bâtis établis en retour de cette face arrière ont été réhabilités dans le 1er quart du 21e siècle, en 2015, pour y aménager la mairie.

Le deuxième logement et le passage couvert, non figuré sur le plan napoléonien, sont datables du 2e quart du 19e siècle, de 1841, comme en témoigne la date gravée sur l’agrafe du passage couvert.

Au cours du 20e siècle des constructions avaient été construite devant la partie gauche du moulin. Elles ont été détruites au début du 21e siècle, laissant ainsi apparaître une grande arcade gothique sur l’un des bâtiments.

  • Période(s)
    • Principale : 16e siècle, milieu 19e siècle, 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
    • Secondaire : 20e siècle, 1er quart 21e siècle
  • Dates
    • 1841, porte la date

Le logement du moulin d’Annepont, orienté à l’est, présente une façade principale à quatre travées, plus une supplémentaire correspondant à une dépendance. Elle est dotée de pleins de travées, d’appuis de fenêtres saillants, d’une corniche moulurée, d’un oculus à droite de la porte et d’encadrements d’ouvertures harpés. À l’arrière se situe un bout de façade en pierre de taille et à une travée. Elle est pourvue d’ouvertures à encadrements mouluré (celle de l’étage carré est surmontée d’une corniche), de pilastres d’angles à décors de cercles et de rosaces, d’une corniche à modillons et d’un balcon soutenu par quatre consoles.

Le deuxième logement, accolé au précédent, se compose de deux travées aux étages plus un passage couvert qui empiète sur le bâtiment voisin. Il est paré d’un bandeau d’appui, d’une corniche moulurée, de deux oculi au niveau du comble et d’encadrements d’ouvertures harpés. Sa façade arrière présente aussi deux travées aux étages et un appui de fenêtre saillant sur l’une d’elles.

Les constructions en retour d’équerre du premier logement sont aujourd’hui réhabilitées en mairie et une partie à reçu un bardage en bois. Sur la façade arrière, au-dessus de l’entrée du bief, se situe une fenêtre à linteau à accolade. Les bâtiments situés sur la gauche, visibles depuis la rue de la Rutelière, présentent, entre autre, des ouvertures à linteaux en bois, un escalier tournant en pierre sous lequel se situe un déversoir, mais surtout une grande ouverture à arc en tiers-point, aujourd’hui murée et percée de deux fenêtres.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier de distribution extérieur : escalier tournant en maçonnerie
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
    propriété privée
Date d'enquête 2000 ; Date(s) de rédaction 2000
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Vals de Saintonge Communauté
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers