Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à blé, puis minoterie Dumontet

Dossier IA17000319 réalisé en 1992

Fiche

Appellationsminoterie Dumontet
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, logement patronal
Dénominationsmoulin à blé, minoterie
Aire d'étude et cantonCharente-Maritime - Tonnay-Boutonne
Hydrographiesle ruisseau de la Trézence
AdresseCommune : Puyrolland
Lieu-dit : Tournay
Adresse : 11, 13 route de
la Trézencz
Cadastre : 1996 B1 874 ; 2016 B 899

Le plan cadastral napoléonien de 1829 mentionne des bâtiments à l’emplacement de cette ancienne minoterie, dont les ateliers de fabrication initialement établis en bordure de rue ont été détruit. À l’origine, il s’agissait d’un moulin à blé doté de deux roues, actionnées par le cours d’eau la Trézence. Les moulins, figurés sur le plan cadastral napoléon de 1829, ont été transformé en minoterie au début du 20e siècle.

En 1914, la capacité d'écrasement est de 80 q par jour. En 1936, la minoterie est mue par une turbine verticale et un moteur à gaz pauvre de 35 ch qui entraînent deux broyeurs, deux convertisseurs et trois bluteries. Actuellement reste en place un trieur avec tarare H. et G. Rose Frères de Poissy (Yvelines). L’atelier de fabrication se composait d’un sous-sol, d’un rez-de-chaussée surélevé et d’un étage carré, avec une charpente en bois et un toit à croupes en tuile creuse.

L'entreprise appartient à la famille Dumontet dès les années 1930 jusqu'à sa fermeture en 1972. Une partie des bâtiments a été démolie vers 1994. aujourd’hui, il ne reste que le logement patronal (datable de la 2e moitié du 19e siècle) et un ancien bureau.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle, 1er quart 20e siècle

L’ancien logement patronal de la minoterie, orienté au nord, présente quatre travées, une corniche moulurée et des encadrements d’ouvertures droits. Sa face latérale en pignon est dotée d’une travée. L’ancien bureau situé en face est un pavillon de forme polygonal. Il est coiffé d’un toit aussi polygonal en tuile mécanique au sommet duquel trône un épi de faîtage en terre cuite. Il est percé d’ouverture en arc segmentaire à encadrement formé par une alternance de pierres et de briques.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
énergie thermique produite sur place
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée
Éléments remarquablesmachine de production

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1936-1937 : statistiques des moulins et minoteries.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 10 M 3/12
  • Archives Privées [actuellement en dépôt à Poitiers]. Rapport d'inspection de la Banque de France ; rapport Robin, 1932.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Azéma Jean-Pierre - Pouvreau Pascale - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.