Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à blé, moulin à huile, minoterie

Dossier IA00066396 réalisé en 1988

Fiche

Destinationslogement
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement patronal, logement d'ouvriers
Dénominationsmoulin à blé, moulin à huile, minoterie
Aire d'étude et cantonCharente - Châteauneuf-sur-Charente
Hydrographiesla Charente
AdresseCommune : Saint-Simeux
Lieu-dit : les Corbeaux
Cadastre : 1834 B 602 à 615 ; 1935 B 285 à 293

Sept moulins à blé et à huile du 18e et du début du 19e siècle sont édifiés à l'emplacement d'anciens moulins mentionnés en 1331 (la cheminée des parties agricoles porte la date 1768). Le logement patronal date des années 1880. En 1898, il ne reste que trois moulins. Le moulin à blé et à huile s'arrête vers 1937 et la minoterie, construite vers 1850, ferme dans les années 1920-1930. Les dépendances sont démolies en 1988. Du moulin, il reste la meule pour l'huile, deux paires de meules pour la farine, le blutoir et l'axe d'une roue d'en bas d'une largeur de 75 cm et d'un diamètre d'environ 5 m.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1768, porte la date, daté par travaux historiques, daté par tradition orale

Les moulins (g, h) sont en moellon, à deux étages, couverts de tuile creuse. Le logement patronal (f) est en pierre de taille et à une façade ordonnancée. Les parties agricoles sont pour une partie en moellon et couverts de tuile creuse, et en parpaing et couverts de tuile mécanique pour l'autre partie. La minoterie (b) est en moellon, à deux étages, avec baies en arc en plein-cintre, toit à longs pans et croupes couvert de tuiles mécaniques.

Mursbois
calcaire moellon
calcaire pierre de taille
béton parpaing de béton
béton béton armé
appareil mixte
Toittuile creuse, tuile mécanique
Étages2 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées, élévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
Énergiesénergie hydraulique produite sur place roue hydraulique verticale
Typologiesarc plein-cintre
Statut de la propriétépropriété privée
Éléments remarquablesmachine de production

Annexes

  • Cadet A. Les moulins du val de Charente. In : Mém. Soc. archéol. et hist. Charente, 1965, p. 204-205.

    Un peu en aval se trouvent les moulins de Saint-Simeux.

    Un vieux document révèle que : " Le petit village des Corbeaux comprenait des moulins importants dont la fondation remonte aux premières années du XIVe siècle, et que le mardi après la fête de Saint-Georges, en 1331, Geoffroy de Veaux, Seigneur de Mosnac, a arrenté à Elie du Breuil, prieur de Mosnac, les moulins avec essacs et pêcheries qui existent dans l'écluse du Corbeau, paroisse de Saint-Simeux ".

    En 1846, un des meuniers, Labat, porte clandestinement la largeur de son coursier à 1 m au lieu des 0,68 m utilisés jusqu'alors, mais les six autres meuniers voisins ne sont pas dupes et il lui faut réparer cette faute sinon son moulin sera mis en chômage.

    En 1848, ils doivent de concert, faire réparer la digue dégradée, car ses affouillements au pied, ses éboulements ou crevants gênent la navigation.

    En 1854, les eaux baissèrent tellement à la suite de la longue sécheresse que les moulins purent à peine tourner et " faire farine " et, par surcroît les propriétaires d'essacs levaient chaque nuit les pelles, ce qui mettait les écluses à sec. Aussi les usiniers se plaignirent-ils !

    En 1867, on les prie de verser au Trésor une redevance annuelle de dix francs. Priollaud est d'accord, mais les autres refusent, trouvant que c'est trop, pour des bâtiments installés là de temps immémorial.

    En 1869, P. et J. Marquet possèdent le coursier n° 1, P. Bonnaud le 2 ; le 3 est à J. Quentin, le n° 5 à Priollaud, Labat a le 6 et Mallet le n° 7. Il y a sept moulins et neuf essacs.

    La minoterie Marot est actuellement installée sur l'emplacement des anciens moulins.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Moulins et prises d'eau à Mosnac et Saint-Simeux.

    Archives départementales de la Charente, Angoulême : S 408
Bibliographie
  • Cadet, A. " Les moulins du Val de Charente ". Mémoires de la Société arrchéologique et historique de la Charente, 1965.

    p. 204-205
  • Martin-Buchey. Géographie historique et communale de la Charente. Châteauneuf-sur-Charente, 1914.

    p. 172, 178
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Van Riesen Wulf