Copyright
  • (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Région Poitou-Charentes - Brioux-sur-Boutonne
  • Commune Chizé
  • Lieu-dit Le Bourg
  • Adresse Champ de Foire
  • Cadastre 1835 B2 591 bis, 600, 600bis, 601, 690  ; 2014 B 465

Au tout début du 11e siècle, le Conventum évoque les efforts du comte de Poitou pour garder le contrôle du castrum de Chizé et de sa tour. C’est aux 11e et 12e siècles l’une des plus importantes places comtales au Sud du Poitou, au cœur de la forêt éponyme. En 1202, Raoul d’Eu, jeune frère d'Hugues IX de Lusignan, tient en fief le château et la châtellenie, sans doute donnés par Richard ou par Aliénor. Il transmet cet héritage à son fils Raoul II, qui meurt en 1246 et dont les biens sont alors saisis par Alphonse de Poitiers. C’est du temps de Raoul II que Jacques Duguet date un texte désigné comme le censif de Chizé. Il donne des informations précises sur la gestion de la châtellenie au début du 13e siècle et livre le détail de l’armement du château. Ce dernier conserve un intérêt stratégique pendant la guerre de Cent ans ; en mars 1373, la place occupée par l’armée anglaise est reprise par Duguesclin. Réunie au comté de Civray au 16e siècle, Chizé perd rapidement de son importance. En 1736, le château semble déjà oublié depuis longtemps : « Ce domaine n’existe que comme une masse informe de terre avec quelques vestiges de murs et de vieux fossés qui ne produisent aucun revenu ».

  • Période(s)
    • Principale : 11e siècle, 12e siècle

Dans le haut du bourg situé sur une boucle de la Boutonne, près de l’église paroissiale, une belle motte ronde de 75 m de diamètre rappelle l’existence du château « roman ». Elle est entourée de larges fossés et d’une levée de terre partiellement conservée. Sur cette motte subsistent un tronçon de muraille et un contrefort ou une tourelle ronde, mais aucun vestige visible de la tour mentionnée au début du 11e siècle.

L’ancien cadastre de 1835 ne signale que la promenade publique plantée d’arbres « au lieu-dit le château ».

  • Murs
    • terre
    • calcaire moellon
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Bibliographie

  • Bardonnet, A., éd. État du domaine du comte de Poitou à Chizé (XIIIe siècle), Archives historiques du Poitou, 1878, t. 7.

    p. 73-147
  • Baudry, Marie-Pierre. Châteaux « romans » en Poitou-Charentes. Xe - XIIe siècles, Collection Cahiers du Patrimoine, n° 95. Geste éditions, 2011.

    p. 40, 53, 57, 58, 102, 109, 146, 230, 287, 288
  • Duguet, Jacques, La date du censif de Chizé, Bulletin de la société historique des Deux-Sèvres, 3e série t. 3, 1995.

    p. 169-171
  • Geech, George, Chauvin, Yves et Pon, Georges, éd. Le Conventum (vers 1030) un précurseur aquitain des premières épopées, Genève, Droz, 1995.

    p. 129, 133 et 135
  • Proust, Raymond. Remarques sur les mottes et autres terrassements défensifs dans la région Poitou-Charentes. Bulletin de la société des antiquaires de l'Ouest, 4e série, t. 1714, 1977-1978.

    p. 434
  • Salch, Charles-Laurent, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, Strasbourg, Publitotal, 1979.

    p. 333
  • Soyer, Jacqueline, Les fortifications circulaires isolées en France, Annales de Normandie, t. 15, 1965.

    p. 383
Date d'enquête 2010 ; Dernière mise à jour en 2014
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel