Dossier d’œuvre architecture IA00045062 | Réalisé par
Dujardin Véronique (Rédacteur)
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
  • inventaire topographique, vallée de la Gartempe
  • enquête thématique régionale, monuments aux morts de la guerre 1914-1918
Monument aux morts
Auteur
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Arrondissement de Montmorillon - Montmorillon
  • Commune Jouhet
  • Lieu-dit le Bourg
  • Adresse place du Souvenir
  • Dénominations
    monument aux morts
  • Appellations
    de la guerre de 1914-1918

Le monument aux morts a été édifié en 1921.

Fin 1921, le préfet reprend les réserves émises le 10 décembre 1921 par la commission d'examen des projets d'érection de monuments aux morts de la guerre : " Commune de Jouhet, dessin inachevé. Faire établir par un homme de l'art un projet sur lequel les propositions seront mieux étudiées ". Un dessin du projet modifié est conservé dans les archives municipales. Les deux projets sont signés Mazereau Léon, entrepreneur à Jouhet et voisin du futur monument, avec qui un marché de gré à gré a été passé dès le 2 juin 1921 pour un engagement d'achèvement des travaux au plus tard le 1er novembre 1921. Ces plans ne comportent ni l'un, ni l'autre le coq qui somme le monument et qui a peut-être été ajouté ultérieurement.

En décembre 1921, le préfet refuse une délibération municipale " autorisant le Maire à prélever sur le crédit affecté aux dépenses imprévues une somme de 290 francs destinée à rétribuer le desservant d'Antigny pour un service religieux célébré à Jouhet en l'honneur des morts pour la Patrie. Toute dépense relative à l'exercice des cultes [est] prohibé par l'article 2 de la loi du 9 décembre 1905 [...] ".

Le 30 janvier 1922, le sous-préfet de Montmorillon signale au préfet de la Vienne que le monument a été érigé sans présenter de nouveau projet, qu'il n'est pas fidèle au dessin et qu'il a été inauguré avant d'avoir obtenu l'autorisation (voir annexe).

Néanmoins, une subvention calculée sur la base du prix du monument, le nombre de morts par rapport au nombre d'habitants de la commune semble avoir été accordée en février 1922 (voir annexe). Le marché de gré à gré de juin 1921 est finalement approuvé par le préfet le 18 novembre 1922 et l'entrepreneur est réglé par un mandat de 1872 francs émis le 12 décembre 1922.

La grille en fer forgé qui entourait le monument a été remplacée par des chaînes.

Le monument aux morts est implanté dans le bourg de Jouhet, près de l'église, sur la place qui a succédé à l'ancien cimetière. Il se compose de plusieurs éléments étagés en gradins, en pierre de taille sur une base en ciment, lui donnant une forme globale d'obélisque, surmonté d'un coq maintenu du côté nord par un élément en forme de cylindre. Il repose sur un élément gravé de la croix de guerre sur la face sud et une croix sur la face nord.

Sur la face postérieure de l'obélisque est gravée l'inscription "Guerre / 1914-15-16-17 / 1918 ". Sur les faces latérales sont sculptés, de chaque côté, un casque de Poilu ceint entre deux branches de laurier. Une palme en métal est apposée sur la face postérieure du haut socle.

La plaque de la face principale porte 28 noms de victimes de la Première Guerre mondiale (voir relevé en annexe), deux autres plaques commémorent les morts de la Deuxième guerre mondiale, de la campagne d'Indochine et de la guerre d'Algérie. La liste des morts de la Première Guerre mondiale est, à deux noms près, similaire sur le tableau commémoratif des morts dans l'église. Plusieurs d'entre eux ont leur tombe dans le cimetière.

  • Murs
    • ciment
    • calcaire pierre de taille
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • coq, croix de guerre, palme, casque, laurier, croix, obélisque, palme
  • Mesures
    • h : 351 cm
    • la : 140 cm (base)
    • l : 140 cm (base)
  • Précision dimensions

    Dimensions d'après les plans cotés, ne prenant donc pas en compte le coq.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Jouhet, administration.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 144/3
  • Jouhet, administration.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 144/4
  • Monuments aux morts de l'arrondissement de Montmorillon. [Saint-Germain, Angles-sur-l'Anglin, Lathus, Jouhet, Saulgé, Pindray, La Bussière, Montmorillon, Saint-Rémy-en-Montmorillon, Saint-Savin, Nalliers, Gouex, Persac]

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 9 T 92

Documents figurés

  • " [Plan coté du monument aux morts, annoté par la commission d'évaluation artistique] ", sans date [1921], sans lieu, signé Léon Mazereau.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 9 T 92
  • Plan coté du monument aux morts, sans date [1921 ou 1922], sans lieu, sans signature [attribué à Léon Mazereau].

    Archives municipales, Jouhet

Annexes

  • Monument aux morts de Jouhet. 1921-1922. Archives départementales de la Vienne, 2 O 144
  • Monument aux morts de Jouhet. 1921-1922. Archives départementales de la Vienne, 9 T 92
  • Inscriptions portées sur le monument aux morts de Jouhet
  • Cérémonie du 8 MAI 2015, 70ème anniversaire de la fin de la Guerre 1939-1945
Date d'enquête 1976 ; Date(s) de rédaction 1976, 2016
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.