Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts

Dossier IA23001786 réalisé en 2010

Fiche

Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
AdresseCommune : Lafat
Lieu-dit : Bourg
Cadastre : 2008 AA non cadastré domaine public

Le monument aux morts rend hommage à tous les enfants de la commune de Lafat morts pour la Patrie au cours des conflits du 20e siècle. A la suite de la Première Guerre mondiale, la commune a décidé le 22 février 1920 d'ériger un monument aux morts afin d'honorer le souvenir de ses soldats. L'emplacement de l'ancien cimetière, au milieu du bourg, a alors été transformé en place publique. La construction du monument a débuté en septembre 1921 et a été financée par une souscription, une partie du budget de la commune et un emprunt. En août 1922, des tilleuls ont été achetés et la fabrication d'une clôture pour le monument a été décidée en janvier 1923. Le monument, érigé au milieu de la nouvelle place publique, a été inauguré le 3 juin 1923. Après la Seconde Guerre mondiale, quatre noms d'habitants de Lafat morts au cours du conflit ont été rajoutés à la liste de noms du monument aux morts.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source

Le monument aux morts se dresse au milieu du square dans le centre du bourg. La parcelle carrée sur laquelle il est édifié est délimitée par une clôture en fer. Bâti sur un emmarchement de deux degrés, le monument en granite se compose d'un piédestal surmonté d'un obélisque. Ce dernier est orné d'une palme en fonte et de l'inscription gravée : "LA COMMUNE DE LAFAT A SES ENFANTS MORTS POUR LA FRANCE". Sur la face sud-est du piédestal figure une plaque en fonte sur laquelle sont gravés les 30 noms des habitants de Lafat morts au cours de la Première Guerre Mondiale. La partie supérieure de la plaque est ornée d'un rameau de laurier, d'un rameau de chêne et de la croix de guerre au-dessus desquels sont inscrites les dates de "1914-1918". Une deuxième plaque en fonte a été ajoutée sous la première à la suite de la Seconde Guerre mondiale. Sur cette dernière sont gravés les noms des quatre Lafatois morts au cours du conflit ainsi que les dates de "1939-1945". Enfin, une dernière plaque a été ajoutée avec un unique nom de soldat, mort en Indochine.

Mursgranite pierre de taille
fer
Représentationslaurier, chêne, croix de guerre
Précision représentations

Inscription portant sur la destination : "LA COMMUNE DE LAFAT A SES ENFANTS MORTS POUR LA FRANCE".

Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Bibliographie
  • BOYRON, Claude. Histoire et petites histoires de Lafat, évolutions. Édition à compte d'auteur. Guéret : 2008. 236 p.

    p.87 à 89 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Belzic Céline
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.