Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts

Dossier IA86007773 réalisé en 1976

Fiche

Appellationsde la guerre 1914-1918
Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonArrondissement de Montmorillon - Montmorillon
AdresseCommune : Lathus-Saint-Rémy
Lieu-dit : Saint-Rémy-en-Montmorillon
Cadastre : 1949 A4 Non cadastré
Précisionschangement du nom de la commune après inventaire
commune inventoriée sous le nom Saint-Rémy-en-Montmorillon

La commune délibère les 4 juin 1920 et 29 mai 1921 sur le projet de monument aux morts et passe un marché le 18 janvier 1922 avec Mme veuve Rouillard, sculpteur à Angers, pour " un monument commémoratif en pierre de Lavoux dure représentant une croix de guerre mesurant 4 mètres de hauteur ", les plaques en marbre et les frais de transport, soit un total de 4556,75 francs.

Le projet approuvé comprend un devis de 5900,50 francs, financés par 1000 francs de crédits et 4989,50 francs de souscriptions. La formule de calcul basée sur la population (758) et les combattants tués (33) donne une subvention de l’État de 160 francs.

L'avis de la commission artistique sur le projet soumis est de "donner plus d'ampleur du point A au point B et réduire notablement les dimensions de la croix de guerre".

La liste des morts pour la France ne comprend pas le nom de Jean PELLETAU, mort lors de la guerre de 1870-1871 (voir annexes).

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1922, daté par source
Auteur(s)Auteur : Rouillard Pierre fabricant attribution par source

Le monument aux morts, situé sur la place de l'église, est dédié " à la mémoire des enfants / de St-Rémy-en-Montmorillon / morts pour la France / 1914-1918 ". Il se compose d'un obélisque en pierre de Lavoux surmonté d'une croix de guerre en pierre avec au centre le portrait de Marianne. Sur la face principale est gravé et peint un casque de Poilu ceint d'une couronne végétale. Au dos de la croix de guerre est inscrit " 1914-1918 ".

Des plaques en marbre portant le nom des morts pour la France sont apposées sur le monument (voir annexe).

Murscalcaire pierre de taille
Techniquessculpture
peinture
Représentationscroix de guerre, casque, couronne végétale, obélisque
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Liste des morts pour la France de 1870-1871 du canton de Montmorillon d'après Léopold Liège, Histoire de Montmorillon, 1916, p. 114

    " Nous croyons intéresser nos lecteurs en rappelant ici les noms de leurs compatriotes qui succombèrent pendant l'horrible guerre franco-allemande. Peut-être cette triste et glorieuse liste n'est-elle pas complète,mais sa seule publication permettra sans doute d'en révéler les lacunes qu'il sera facile de réparer alors plus tard. Voici d'abord les noms qui sont inscrits sur la façade de la mairie de Montmorillon

    Commune de Montmorillon.

    Jean SÉMILLON, tué à Gravelotte.

    Jules CARRÉ, tué à Paris.

    Joseph RANGEARD, mort à Thiais.

    Jean THOMAS, mort en captivité à Carthause (Allemagne).

    Jules GONILLET, mort en captivité à Gloyau (Allemagne).

    Guillaume LEDOUX, tué à Gentilly.

    François ROBIN, tué à Gentilly.

    Pierre JOUBERT, franc-tireur.François FILLAULT, mort à Gap.

    Arthur NOUVEAU DE LA CARTE, tué en Algérie.

    Louis TARTAUD, garde mobile.

    Commune de Bourg-Archambault.

    François AUGRY, mort en captivité.

    Victor MOULIN, mort à Paris.

    Jean LAURENCIER, mort en captivité.

    Jean LABROUSSE, mort en captivité.

    Eugène BROUARD, tué à l'armée de la Loire.Louis DESPORT, tué à l'armée de la Loire.

    Chéri POTIER, tué à l'armée de la Loire.

    Commune de Lathus.

    Les frères BONVALET, de Champagne.

    AUDoux, du Cluzeau.

    Commune de Moulismes.

    Pierre NADAUD, mort à l'hôpital de Bicêtre.

    Félix PUISSESSEAU, prisonnier évadé.

    Pierre BEAUSSET, tué à Baune-les-Dames.

    Antoine GRIMAULT, mort au Val-de-Grâce, à Paris.

    Adolphe MONJEAU, mort en captivité.

    Commune de Pindray.

    Joseph SOURIT.

    Pierre CHAGNON, mobile, mort à Paris.

    François DEUSSIER, mort à Nantes.

    Baptiste RÉMONDIÈRE, mort à Sedan.

    Commune de Plaisance.

    Alexandre JALLADEAU.

    Édouard PERRIN, mort à Laval.

    Louis LENFANT, mort à Angoulême.

    TARAIGET, mort à Ecully.

    Commune de Saulgé

    Jacques REMBLIER.

    Commune de Saint-Rémy.

    Jean PELLETAU."

  • Texte des plaques apposées sur le monument aux morts de Saint-Rémy-en-Montmorillon.

    Face principale (à l'ouest)

    " Audoux Louis

    Barlot Jean

    Barret François

    Benoiton François

    Blondeau Léon

    Bujaud Arthur

    Brunet Marcel

    Courtois Jean

    Courtois Jean

    Dechatre Jean

    Duquéroux Jean

    Dupré Jean

    Gateau Delphin

    Germaneau Louis

    Guerraud Anie [?]

    Lefort Alfred

    Malpaud Félix

    Martin Xavier

    Moreau Baptiste

    Moreau Louis

    Moreau Pierre

    Naudon Louis

    Pailler Gabriel

    Perrin François

    Perrin Louis

    Piat Albert

    Rol Milaguet Arsène

    Salvert Pierre

    Souil Pierre

    Thiaudière Raoul

    Varennes Pierre "

    " A la mémoire de

    Marcel DELAVAULT

    décédé en Allemagne

    1922-1944

    La mort cruelle sera / pour nous un deuil éternel ".

    Face sud

    " Camille / Gaillard / mort / au champ d'honneur / 1939-40 "

    " Jean Salvaudon / 27 avril 1959 / tombé en Algérie ".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monument aux morts de Saint-Rémy-en-Montmorillon

    1921, 13 novembre : délibération du conseil municipal autorisant de passer un marché avec Mme veuve Rouillard, sculpteur à Angers, pour la somme de 4556,75 francs.

    1922, 18 janvier : marché du monument aux morts passé entre M. Payraud, maire de Saint-Rémy-en-Montmorillon, et Mme veuve Rouillard, sculpteur à Angers, pour " un monument commémoratif en pierre de Lavoux dure représentant une croix de guerre mesurant 4 mètres de hauteur ", les plaques en marbre et les frais de transport, soit un total de 4556,75 francs.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 9 T 92
Documents figurés
  • " Commune de St-Rémy-en-Montmorillon. Projet de monument à élever sur la place à la mémoire des enfants de la commune morts pour la Patrie 1914-1918. L'auteur du projet : Rouillard sculpteur Angers. Échelle 10%". Rouillard, sculpteur. 1921.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 9 T 92
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Reix [Jean Baptiste] Florentin
Reix [Jean Baptiste] Florentin ( - 11/08/1983)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.