Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts

Dossier IA16008687 réalisé en 2008

Fiche

Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonRégion Poitou-Charentes - Chabanais
AdresseCommune : Chabanais
Adresse : rue
Saint-Sébastien
Cadastre : 2014 AB 170

Le monument a été autorisé par avis favorable du conseil de la préfecture de Charente, le 20 janvier 1921. Il est inauguré le 9 octobre 1921. Le modèle en plâtre, d'une hauteur de 1,12 m et d'une largeur de 1,35 m, par Georges Delperier, est conservé au musée des Beaux-Arts de Tours.

Le total de la dépense nécessaire à l'érection du monument aux morts de la commune de Chabanais s'élève à 15000 francs. Le montant des crédits ouverts au budget pour couvrir cette dépense est de 5800 francs, associé au total des souscriptions recueillies dans la commune à hauteur de 2000 francs. Pour combler le manque de ressources, 1000 francs sont inscrits au budget par virement de crédits et de fonds libres et 1800 francs sont votés. Une proposition de revirement du conseil municipal a été réalisé, à hauteur de 3000 francs sur la somme de 5000 francs, figurant à l'article 95 bis du budget de 1919. La commune de Chabanais se voit accorder une subvention de 1950 francs sur un budget de 13581,85 francs, attribué par arrêté ministériel du 23 août 1921, calculé en fonction du nombre de centimes communaux (108,50), la valeur du centime (174,34), et le nombre d'habitants par communes au 30 juin 1919, soit 1850 pour Chabanais.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1921, daté par source
Auteur(s)Auteur : Delperier Georges
Delperier Georges (20/11/1865 - 30/11/1936)

Sculpteur tourangeaux. Il a fait don de ses collections et des nombreuses maquettes de ses créations notamment au musée des Beaux-Arts de Tours.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur signature

Le monument, signé " Delperier sculpteur Tours ", est situé sur la rive droite de la Vienne, près de la rue et de l'église Saint-Sébastien. Il est composé d'une stèle ornée d'une chute de roses sur laquelle se penche une allégorie de la République tenant une palme dans la main. Coiffée d'un voile de veuve sur le bonnet phrygien ceint d'une couronne de laurier, elle pleure les soldats tombés pour la Patrie, symbolisés par un casque de Poilu et des branches de chêne et de laurier.

Murscalcaire pierre de taille
Techniquessculpture
Représentationsfigure allégorique profane, femme, bonnet Phrygien, couronne végétale, voile, rameau, chêne, laurier laurier, palme, casque, rose
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1919-1923. Monument aux morts de Chabanais

    État des renseignements relatifs aux communes qui ont demandé une subvention de l’État pour l’érection d'un monument aux morts de la Grande Guerre, comprenant le chiffre de la population d'après les cartes d'alimentation du 30 juin 1919, le nombre de centimes communaux, la valeur du centime, le total de la dépense nécessaire à l’érection du monument, le total des souscriptions recueillies dans la commune, le montant des crédits ouverts au budget pour le même objet et la nature des ressources envisagées par le Conseil municipal en vue de faire face à la dépense inscrite au budget.

    1920, 15 janvier : Renseignement pour l'érection du monument aux morts de Chabanais, comprenant le total des souscriptions recueillies de 2000 francs, le montant du crédit inscrit au budget 1920 de 1000 francs, Proposition de revirement du conseil municipal, à hauteur de 3000 francs sur la somme de 5000 francs, figurant à l'article 95 bis du budget de 1919, et un vote de 1800 francs. Pour un prix total de 7800 francs. La commune compte 1850 habitants au 30 juin.

    État de répartition de la somme de 13581 francs 85 centimes, attribuée par arrêté ministériel du 23 août 1921, pour l'érection des monuments aux morts, dont 1950 francs à Chabanais.

    Archives départementales de la Charente, Angoulême : 9 T 141 prov, Commission pour examen des Monuments aux morts de la guerre en Charente.
Bibliographie
  • Chollet, Louis. Un sculpteur tourangeau : Georges Delpérier. Tours, Arrault et Cie imprimeurs, 1940.

    p. 16, 19
  • Choubard, Alain. L'histoire des 500 plus beaux monuments aux morts de France, collection les 500 plus beaux, Clermon-Ferrand, Éditions Christine Bonneton, 2014.

    p. 45
  • Collectif. Les sculptures sortent de leurs réserves, catalogue d'exposition, 10 décembre 1988 - 2 avril 1989, Tours, Musée des Beaux-Arts, 1988.

    p. 24
  • Giraud, Joël. Aperçu sur les monuments aux morts du Confolentais. Bulletins et mémoires de la société archéologique et historique de la Charente, 1988.

    p. 219
  • Giraud, Mickaël. Monuments aux morts de la Charente, Balzac. 2008.

    p. 129-130
  • Pon-Willemsen, Charlotte. Les allégories de la République sur les monuments aux morts en Poitou-Charentes. Parcours du Patrimoine, n° 342. Geste éditions, 2008.

    p. 23, 34
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Pon Charlotte - Jessin Juliette