Dossier IA86010581 | Réalisé par
Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Monument aux morts
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays Montmorillonnais - Saint-Savin
  • Hydrographies la Gartempe
  • Commune Nalliers
  • Dénominations
    monument aux morts
  • Appellations
    de la guerre de 1914-1918

L'érection du monument aux morts de Nalliers est décidée par une délibération du conseil municipal en date du 6 juin 1920 et approuvée par décret présidentiel le 25 janvier 1921. La commission artistique a porté en rouge des corrections sur deux élévations conservées dans le dossier du monument aux morts (voir illustrations).

Le budget est de 3157,30 francs financés par 2972,30 francs de crédits, 1200 francs de souscriptions et 301,30 francs de subvention éventuelle.

La formule de calcul basée sur la population (583 habitants) et les combattants tués (24) donne une subvention de l’État de 301,30 francs.

Le 26 février 1922, le conseil communal après avoir consulté les " plans et devis du monuments aux morts de la guerre établis par M. Robin reconnaît que le monument est conforme dans toutes ses parties avec les dits plans et devis et que M. Robin a scrupuleusement tenu tous ses engagements, autorise par conséquent M. le Maire a payer à M. Robin les sommes qui lui sont dues ".

Le 16 mars 1922, une souscription de 1394 francs est versée par la mairie à l'entrepreneur G. Robin pour l'érection du monument aux morts de la guerre 1914-1918.

Le 21 mars 1922, le maire informe le préfet que ce projet a été jugé trop modeste et que dans sa délibération du 12 juin 1921, le conseil municipal a accepté un nouveau devis de 4300 francs et autorisé de passer un marché de gré à gré avec l'entrepreneur de son choix (devis de l'entrepreneur G. Robin daté du 15 février 1922).

Le 20 octobre 1922, le maire de la commune de Nalliers passe un marché à gré avec Aristide Mazereau, forgeron résident à Nalliers, pour la réalisation des grilles entourant le monument aux morts.

Le 4 novembre 1922 est convenu entre le maire de Nalliers, Monsieur Lejeune et Monsieur Aristide Mazereau, " forgeron demeurant à Nalliers " que ce dernier "s'engage à fournir et à mettre en place la grille qui doit entourer le monument aux morts de la guerre " et que " l'ensemble des travaux sera terminé au plus-tard le 15 novembre 1922 ". Le prix convenu de l'installation et de la grille est fixé à 1990 francs.

Le monument aux morts de Nalliers, situé sur la place près de l'église, se compose d'un obélisque portant une croix de guerre et une palme sculptées. Selon le devis de l'entrepreneur, il est construit en pierre de l'Âge (soubassement) et en pierre de Lavoux (obélisque). À l'origine, une grille entourait le monument aux morts (voir annexe n° 2 et illustrations).

Sur sa face principale, une plaque en marbre porte l'inscription " Aux enfants de Nalliers morts pour la France ". Les listes des morts des différents conflits sont gravés sur des plaques sur les trois autres faces (voir annexe). 23 morts durant la guerre 1914-1918, 1 en 1925 durant la pacification du Maroc, 1 pendant la guerre 1939-1945 et 1 pendant la guerre d'Algérie. Cette liste est sensiblement la même que celle du tableau des morts dans l'église ; deux plaques commémorent ces morts sur des tombeaux dans le cimetière.

  • Murs
    • calcaire pierre de taille
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • 1920-1922. Monument aux morts de Nalliers

    1920, 10 septembre : devis et plan de l'entrepreneur Robin pour un total de 3157,30 francs.

    1921, 25 janvier : arrêté du président de la République autorisant l'érection du monument aux morts conformément à la délibération du 6 juin 1920.

    1921. Bordereau du dossier déposé en préfecture concernant le projet et le budget du monument aux morts pour un total de 3157,30 francs.

    1922, 15 février : devis de l'entrepreneur Robin pour un total de 4300 francs, approuvé par le maire le 31 mars.

    1922, 21 mars : lettre du maire au préfet l'informant qu'un nouveau projet a été réalisé pour la somme de 4300 francs.

    1922, 20 octobre : marché de gré à gré entre la commune de Nalliers et Aristide Mazereau, forgeron résident à Nalliers, pour la réalisation des grilles entourant le monument aux morts pour un total de 1990 francs, incluant un schéma (voir illustration).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 9 T 92
  • 1922-1923. érection du monument aux morts

    1922, 26 février : extrait du registre des délibérations de la Commune de Nalliers quant à l'acceptation du monument élevé aux morts de la guerre 1914-1918.

    1922 : souscription communale pour l'érection d'un monument aux morts de la guerre 1914-1918.

    1922, mars-avril : mandat de paiement de la mairie, versement de la souscription à l'entrepreneur G. Robin pour l'érection du monument aux morts.

    1922, 4 novembre : marché entre la commune de Nalliers et le forgeron Aristide Mazereau, un plan de la grille y est intégré.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 210/5

Documents figurés

  • " Croquis du monument à élever sur la place de publique de Nalliers à la mémoire des militaires morts pour la France [plan, élévation, grilles ] ". Encre sur papier. Echalle plan 1/20e ; élévation, entourage et grille 1/10e. G. Robin entrepreneur, 10 septembre 1920.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 9 T 92
  • " [Projet corrigé de monument aux morts à Nalliers] ", non signé [attribué à G. Robin entrepreneur], non daté [1920 ?].

  • " [Projet final du monument aux morts de Nalliers] ", non signé [attribué à G. Robin entrepreneur], 1922.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 210/5

Annexes

  • Liste des morts pour la France inscrits sur le monument aux morts de Nalliers.
  • Document d'archives : Marché entre la commune de Nalliers et le forgeron Aristide Mazereau.
Date d'enquête 2017 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.