Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts

Dossier IA16004673 inclus dans Village réalisé en 2006
Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonRégion Poitou-Charentes - Confolens-Nord
AdresseCommune : Lessac
Adresse : place de l'
Eglise
Cadastre : 2014 C Non cadastré Au sud-ouest de l'église (cadastrée C 538) ;

Un marché a été passé le 19 juillet 1926 avec M. Pourquet, statuaire à Paris " la statue Victoire ailée de 2 m de hauteur y compris la sphère et de 2 m 60 de hauteur totale au sommet des ailes exécutée en fonte d'art bronzée ; 2 couronnes en bronze de 0 m 45 de hauteur. Coût 8 500 F ". Les travaux de maçonnerie seront effectués par Octave Jupille, en béton au mortier de ciment de Portland, avec enduit et moulures, et fournitures de 3 plaques en marbre noir avec inscriptions en lettres gravées et dorées. Le monument actuel, commémoratif de la guerre de 1914-1918, semble bien correspondre à ce marché. Il est inauguré le 11 novembre 1928.

Le total de la dépense nécessaire à l'érection du monument est de 3000 francs couverts par un prélèvement sur les fonds libres.

Le sculpteur Henri-Charles Pourquet (1877-1943) fut élève de Louis Barrias et Jules Coutan. Il exposait régulièrement à Paris, au Salon des artistes français. Il devint sociétaire à partir de 1907 et obtint en 1909 une médaille d'or, hors-concours la même année. La commune de Saint-Maurice-de-sLions a choisi une autre oeuvre du même sculpteur pour son monument aux mort.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1926, daté par travaux historiques
1928, daté par source
Auteur(s)Auteur : Pourquet (Henri) Charles
Pourquet (Henri) Charles (1877 - 1943)

Sculpteur, élève de Louis Barrias et Jules Coutan. Il exposait régulièrement à Paris, au Salon des artistes français. Il devint sociétaire à partir de 1907 et obtint en 1909 une médaille d'or, hors-concours la même année.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur attribution par source
Auteur : Jupille Octave maçon attribution par source

Le monument aux morts est situé sur la place de l'église ; un autre monument est érigé dans le cimetière.

Ce monument est entouré d'un petit espace qui le sépare de la voie publique. La base des degrés est ornée aux quatre angles de pots à fleurs.

La Victoire ailée, coiffée d'un casque de Poilu, tend deux couronnes végétales dans ses mains. Traditionnellement, la représentation de la Renommée est également représentée par une femme ailée tenant une couronne. Une victoire ailée tenant deux couronnes, mais en bas-relief, est également représentée sur le monument aux morts réalisé par le même sculpteur en 1926 pour Pierrepont-sur-Avre, dans la Somme. Une autre victoire ailée casquée, en plâtre recouverte de bronze, avait été réalisée par ce sculpteur pour le monument aux morts de Corvol-l'Orgueilleux, détruit en 1992.

Mursbronze
Techniquessculpture
Représentationsfigure allégorique profane, femme, aile, casque, couronne végétale

Henri-Charles Pourquet est l'auteur d'autres monuments aux morts étudiés dans les bases Mérimée et Pallissy : Jou-sous-Monjou et Raulac (Cantal), Fontaine-la-Soret (Eure-et-Loire), Albaret-le-Comtal, La Bastide-Puylaurent, Saint-Germain-du-Teil et Saint-Pierre-le-Vieux (Lozère), Arlanc (Puy-de-Dôme), Morisel et Pierrepont-sur-Avre (Somme), Colombes (92). Il a réalisé également ceux de Saint-Hilaire-du-Rosier (Isère), Hévilliers (Meuse), Corvol-l'Orgueilleux (Nièvre), Loos-en-Gohelle et Noyelle-sous-Bellonne (Pas-de-Calais), Milly-la-forêt (Essonne).

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1919-1920. Monument aux morts de Lessac

    État des renseignements relatifs aux communes qui ont demandé une subvention de l’État pour l’érection d'un monument aux morts de la Grande Guerre, comprenant le chiffre de la population d'après les cartes d'alimentation du 30 juin 1919 (1030 habitants), le nombre de centimes communaux (18,80), la valeur du centime (79,59), le total de la dépense nécessaire à l’érection du monument (3000 francs), le total des souscriptions recueillies dans la commune (en cours), le montant des crédits ouverts au budget pour le même objet et la nature des ressources envisagées par le Conseil municipal en vue de faire face à la dépense inscrite au budget (somme non précisée, sur les fonds propres de la commune).

    1920, 17 février : Lettre au sous-préfet qui informe de la volonté de la commue de Lessac de réaliser un monument aux mots pour la Patrie. Travaux confiés à Octave Juprille, entrepreneur des travaux publics, pour un minimum de 3000 francs.

    Archives départementales de la Charente, Angoulême : 9 T 141 prov, Commission pour examen des Monuments aux morts de la guerre en Charente
Bibliographie
  • Dujardin Véronique, Moinot Emilie, Ourry Yann. Le Confolentais : entre Poitou, Charente et Limousin. Images du patrimoine n° 243, Geste éditions, 2007.

    p. 154
  • Pon-Willemsen, Charlotte. Les allégories de la République sur les monuments aux morts en Poitou-Charentes. Parcours du Patrimoine, n° 342. Geste éditions, 2008.

    p. 57, 58, 60
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes de Charente Limousine (c) Communauté de communes de Charente Limousine - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Pon Charlotte