Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts

Dossier IA17004292 réalisé en 2001

Fiche

Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Romazières
Adresse : place de
l'Église
Cadastre : 2016 B 1151

Le projet de construction d'un monument aux morts date de 1923, date à laquelle la commune lance une souscription publique pour son édification. Les plans et devis sont réalisés en 1925, par les Marbreries générales, de Paris, et la même année la commune passe un traité avec l'entrepreneur Maurice Mollier pour les fondations du monuments. La construction de l'édifice est achevée en avril 1925.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1925, daté par source
Auteur(s)Auteur : Mollier Maurice entrepreneur attribution par source
Auteur : Marbreries générales, Georges et Urbain Gourdon directeurs
Marbreries générales, Georges et Urbain Gourdon directeurs

Marbreries générales, fournisseur de chapelles, monuments funéraires, monuments aux morts, 33 rue Poussin à Paris, Georges et Urbain Gourdon directeur. Ateliers de sculpture mécanique à Carrare, exploitation de 14 carrières de granite en Bretagne, Normandie, Anjou, Vosges etc., usines électriques et à vapeur à Combourg, Bécon et Logonna.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier attribution par source

Le monument aux morts de Romazières prend la forme d'un obélisque, à base carrée surmontée d'une colonne, au sommet de laquelle trône une croix de guerre. Une couronne végétale est sculptée sur sa base et une branche d'olivier et une couronne de laurier, nouée ensemble par un ruban, se sont sculptés sur la colonne. Le monument porte également des plaques commémoratives aux deux guerres. Sur une face du socle de situe la signature : Coudon, Paris, correspondant probablement aux Marbreries générales, qui ont réalisés les plans du monument.

Murscalcaire pierre de taille
État de conservationbon état
Techniquessculpture
Représentationsornement végétal, couronne végétale, feuillage
Précision représentations

Base et colonne du monument sculptées d'une couronne végétale, d'une couronne de laurier et d'une branche d'olivier. Croix de guerre au sommet du monument.

Mesuresh : 220.0 cm
l : 100.0 cm
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1923, 10 novembre : lancement d'une souscription publique pour la construction d'un monument aux morts sur la commune.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1630.
  • 1925, 13 février : plans et devis pour la construction d'un monument aux morts, par les Marbreries générales (Paris).

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1630.
  • 1925, 26 février : traité entre la commune et l'entrepreneur Maurice Mollier, pour les fouilles et les fondations du monument.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1630.
  • 1925, 12 avril : certificat d’achèvement des travaux de construction du monument aux morts.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1630.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Gaillard Maryvonne - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.