Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts

Dossier IA17006097 réalisé en 1993
Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Chives
Adresse : rue de
Villiers-Couture
Cadastre : 2001 AI 109 ; 2016 AI 109

Le projet de construction d'un monument aux morts sur la commune de Chives remonte à 1920, date à laquelle le conseil municipal approuve les plans et devis d'Alfred Trillaud, entrepreneur à Beauvais-sur-Matha et représentant de la maison Gourdon (Marbreries générales) à Paris. Le devis de 6000 francs se décompose en 3920 francs pour la statue en pierre silicatée avec une base de 2,50 m de large, et une hauteur totale de 4 m, 1000 francs pour le transport et 1040 francs pour la pose du monument.

Le budget total de 7000 francs est couvert par 1500 francs de souscription publique, 4500 francs de fonds communaux et 1000 francs de subvention du département. La liste des 27 noms (avec prénoms, grades et régiments) à inscrire sur le monument aux morts est arrêtée le 6 novembre 1920. Un traité de gré à gré est signé le 11 novembre 1920 avec l'entrepreneur. En mai 1921, la préfecture demande à la commune pourquoi elle n'a pas tenu compte des demandes de modifications émises par la commission d'évaluation le 20 mai 1920 (non retrouvées). L'érection du monument est autorisée par décret du 11 juin 1921. Les travaux sont certifiés achevés le 14 mars 1922.

Il s'agit d'un modèle de série, portant le n° 2151 (1925) du catalogue des Marbreries générales à Paris, entreprise dirigée par Georges et Urbain Gourdon et tarifée 13 200 francs en pierre, modèle choisi ici, et 19 000 francs en bronze. Les communes de Chives, Saint-André-de-Lidon (Charente-Maritime) et Latillé (Vienne) ont porté leur choix sur ce même modèle, qui était également celui du monument détruit de Rochefort.

En 1923, la commune fait réaliser les plans pour un projet d'entourage du monument par G. Michaud, industriel à Aigre (Charente), dont le devis de 3847 francs comprend la grille du monument aux morts et la fourniture de deux pompes, une pour le puits de Chez-Tessard et une pour le puits de la maison d'école. Aucun document ne précise si cet entourage a été réalisé ou non.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1922, daté par source
Auteur(s)Auteur : Trillaud Alfred
Trillaud Alfred

Entrepreneur à Beauvais-sur-Matha (Charente-Maritime). Il réalise notamment le monument aux morts (1921).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Auteur : Marbreries générales, Georges et Urbain Gourdon directeurs
Marbreries générales, Georges et Urbain Gourdon directeurs

Marbreries générales, fournisseur de chapelles, monuments funéraires, monuments aux morts, 33 rue Poussin à Paris, Georges et Urbain Gourdon directeur. Ateliers de sculpture mécanique à Carrare, exploitation de 14 carrières de granite en Bretagne, Normandie, Anjou, Vosges etc., usines électriques et à vapeur à Combourg, Bécon et Logonna.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier attribution par source
Auteur : Michaud G.
Michaud G.

Industriel à Aigre (Charente). Il fournit les grilles pour l'entourage du monument aux morts et deux pompes à eau à Chives en 1923.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

Le monument aux morts se compose d'un socle orné de quatre petits obus. La haute base est de forme carrée. Elle est agrémentée de couronnes de fleurs sur chaque côté.

Au sommet est posée la sculpture représentant une allégorie de la République. Celle-ci est debout, coiffée d'un casque de Poilu. Elle tient une couronne de laurier de la main droite et l'étendard de la main gauche. Sa boucle de ceinture est ornée d'un relief figurant un oiseau.

Murscalcaire pierre de taille enduit
Techniquessculpture
Représentationsfigure allégorique profane, femme, drapeau, casque, couronne végétale, laurier, oiseau
Précision représentations

Haute base du monument agrémentée de quatre couronnes végétales et de branches de laurier. Au sommet : sculpture représentant une allégorie de la République.

Inscriptions : " Pro Patria ".

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1920-1923 : monument aux morts de la guerre 1914-1918, de la commune de Chives.

    1920, 9 juin : délibération du conseil municipal concernant l'édification d'un monument aux morts, le conseil approuve le projet d'Alfred Trillaud, représentant de la maison Gourdon à Paris.

    1920, 12 juin : devis estimatif de la dépense par l’entrepreneur Trillaud.

    1920, 11 novembre : traité de gré à gré entre la commune de Chives et Alfred Trillaud, entrepreneur à Beauvais-sur-Matha, pour la somme de 6000 francs.

    1921, 21 avril : lettre de l’entrepreneur Trillaud mentionnant un problème de place pour la sculpture, il s'adapte à un nouveau plan.

    1921, 29 avril : lettre du sous-préfet en réponse à la lettre du préfet mentionnant le renvoi du dossier associer à une lettre de l’entrepreneur expliquant pourquoi les modifications n'ont pas été faites.

    1921, 27 mai : lettre du préfet au sous-préfet demandant de transmettre une demande de renvoi du dossier après modification de la commission.

    1921, 11 juin : décret d'approbation.

    1921, 16 juin : lettre du préfet approuvant l'érection du monument. Développement des ressources.

    1921, 17 juin : arrêté autorisant le versement d'une subvention de 1000 francs par le département.

    1922, 14 mars : certificat d'achèvement des travaux.

    1923, 4 février : extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Décision sur l'acquisition de l'entourage du monument.

    1923, 21 février : approbation du préfet pour le projet d’acquisition de deux pompes et d'une grille pour l’entourage du monument.

    Liste des souscriptions dont la somme s'élève à 1500 francs.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1935 Classé
Documents figurés
  • " [Élévation de face et de profil du monument aux morts pour la commune de Chives ; modèle] n° 1925 ". 2 plans (1 original, 1 copie). Alfred Trillaud, entrepreneur, échelle 0,10 par mètre, 12 juin 1920.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1935 classé
  • " Projet de grille d'entourage du monument aux morts de la commune de Chives ". G. Michaud, échelle, 1er février 1923.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1935 classé
Bibliographie
  • Pon-Willemsen, Charlotte. Les allégories de la République sur les monuments aux morts en Poitou-Charentes. Parcours du Patrimoine, n° 342. Geste éditions, 2008.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Pon Charlotte - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Jessin Juliette