Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts de la guerre de 1914-1918

Dossier IA86004048 réalisé en 2006

Fiche

Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de Poitiers
AdresseCommune : Béruges
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 2004 D 475 (près de)

La construction du monument aux morts a été décidée à la séance du conseil municipal du 8 février 1920 ; ce projet est accepté par avis favorable de la commission spéciale départementale le 21 juin 1920, puis autorisé par l'arrêté du 6 janvier 1923.

Après plusieurs projets, ce monument est construit sur la place publique, sur décision du conseil, avec comme règle de ne laisser paraître aucun signe religieux.

Le devis initial de construction s'élève à 49520 francs. La commune de Béruges accorde une dotation inscrite au budget communal de 1000 francs, associé à un supplément à voter de 1000 francs supplémentaires. La commune retient des souscriptions reçues de 1200 francs et des souscriptions à recevoir de 1500 francs, et des donations pour un montant de 250 francs. Le total de ces ressources permet de couvrir entièrement la somme du devis initiale de 4950 francs.

La commission d'évaluation artistique demande à la commune, le 21 juin 1920, de modifier l'emplacement de la croix de guerre sur le monument en le plaçant sur la façade de l’obélisque, car étant en rond-bosse, située au-dessus de l’obélisque, sa construction et son entretien seraient compliqués. Le projet édifié ne tient pas compte de cette demande de modification.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1923, daté par source

Le monument se compose d'un socle, d'une base dont la partie supérieure est moulurée et qui est surmontée d'un obélisque tronqué sommé d'une corniche moulurée et supportant une croix sculptée. Autour du médaillon placé au centre de la croix est gravée l'inscription : République Française. Autour du monument, sont disposées des bornes en forme d'obus reliées par une chaîne.

Une grande palme, peinte en vert, est sculptée sur la face antérieure de l'obélisque dont trois des faces portent également une petite croix gravée au sommet. L'amortissement du monument est en forme de croix de guerre avec, comme il est de coutume, un médaillon orné du profil de Marianne.

Murscalcaire pierre de taille
Techniquessculpture
Représentationspalme croix croix de guerre obélisque
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Délibérations du Conseil municipal.

    1919, 3 août : le conseil décide de faire exécuter le plus tôt possible le monument aux morts. Le maire demandera à M. Jourand entrepreneur à Vouneuil-sous-Biard l'album de ses différends modèles avec les tarifs.

    1919, 15 août : le monument sera érigé à l'entrée du cimetière.

    1919, 19 octobre : étant donnée la modestie du monument en raison des ressources, il ne peut convenir à une place publique.

    1920, février : une subvention sera demandée à l’État.

    1920, 8 août : choix de l'emplacement sur la partie midi de la place.

    1920, 17 octobre : annonce de la prochaine érection du monument. L'inauguration aura lieu le dimanche 21 novembre.

    1921, 8 mai : il est nécessaire d'empierrer la partie du sol du monument sur laquelle repose le canon car celui-ci s'enfonce dans la terre meuble.

    1921, 18 décembre : proposition de le compléter par un entourage avec chaînes et supports.

    1922, 19 mars : pour le monument, choix de bornes métalliques en forme d'obus avec chaîne en fer.

    1922, 13 août : le conseil approuve le projet et derrière le monument seront plantés des arbustes à feuilles persistantes et de rapide croissance pour faire fond.

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1920-1923. Monument aux morts de Béruges

    1920, 8 février : extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Béruges. La commune ne peut participer à la dépense qu'à hauteur de 1000 francs, associé à une souscription de 1200 francs, pour combler une dépense d'environ 5000 francs. Demande de sollicitation à l'état pour couvrir le reste des dépenses. Décision d’érection du monument sur la place publique.

    1920, 28 février : demande du décret d'approbation par le préfet de la Vienne au ministre de l’Intérieur.

    1920, 14 juin : devis estimatif de la dépense pour le monument de la place publique ainsi que la plaque commémorative du cimetière, d'un montant de 4950 francs.

    1920, 14 juin : voies et moyens pour couvrir les dépenses du monument. Dotation de la commune de 1000 francs, supplément à voter de 1000 francs, souscriptions reçues de 1200 francs, souscriptions à recevoir de 1500 francs et donations particulières de 250 francs.

    1920, 23 juin : état d'indication des voies et moyens pour couvrir la dépense. Indication du montant du devis (4950 francs), ainsi que des ressources (4950 francs), comprenant des souscriptions reçues et à recevoir de 2700 francs, des donations particulières à hauteur de 250 francs, un crédit inscrit au budget primitif ou additionnel de 1000 francs et d'un crédit à voter de 1000 francs.

    1920, 26 juin : avis favorable de la commission spéciale départementale chargée de l'examen des monuments au point de vue artistique, pour le projet d'érection d'un monument aux soldats de la commune de Béruges morts pour la Patrie.

    1921, 23 juin : demande de la commission départementale de modifier l'emplacement de la croix et de la placer sur la façade du soubassement par facilité d’exécution et de préservation.

    1921, 5 septembre : relance de modifications du croquis du monument aux morts pour la France par le préfet du département de la Vienne au maire de Béruges.

    1923, 6 janvier : arrêté approuvant l'érection du monument aux morts pour la France de la commune de Béruges à titre d'hommage public.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 9 T 87
  • A. M. Béruges : Délibérations du Conseil municipal.

Bibliographie
  • Voyage à travers les siècles. Dans : Bulletin communal 2001, Béruges.

    p. 38
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Poitiers - Martel Céline - Renaud Geneviève - Jessin Juliette - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.