Monument aux morts de la guerre de 1914-1918
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Conseil départemental de la Gironde

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
  • Commune Le Verdon-sur-Mer
  • Adresse cours de la République , rue de la Marne
  • Cadastre 2013 AL non cadastré
  • Dénominations
    monument aux morts
  • Appellations
    de la guerre de 1914-1918, de la guerre de 1939-1945, de la guerre d'Indochine, de la guerre d'Algérie

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, un comité est créé pour ériger un monument à la mémoire des 26 soldats du Verdon-sur-Mer morts pour la patrie.

Y ont été ajoutés les noms des 6 marins du navire La Sardine qui se sont noyés le 10 février 1918, ainsi que les 8 soldats du Fort du Verdon, empoisonnés en octobre 1918 par des champignons non comestibles ou encore l'aviateur mort au camp d'aviation du Verdon.

Le monument a été dessiné par le sculpteur Frédy Stoll.

Les victimes de la guerre 1939-1945, des guerres d'Indochine et d'Algérie sont également indiquées.

Le monument, situé devant l'église, est composé de la statue en pierre d'un soldat en pied, tenant dans une main l'épée et dans l'autre un rameau d'olivier, symbolisant à la fois la guerre et la paix. Il porte sa redingote et son casque. Il semble ployer sous le poids de la guerre et implorer la paix. Une roche en granite sert de socle et une plaque en marbre indique les noms des victimes.

  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • rameau, olivier, casque, épée
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Périodiques

  • « Les morts de 1914-1918 au Verdon ». Histoire et traditions du Verdon, Mars 1996, n°2.

    p. 17-19
Date d'enquête 2012 ; Dernière mise à jour en 2014
(c) Conseil départemental de la Gironde
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel