Dossier d’œuvre objet IM40006593 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 (tableau commémoratif, lambris de revêtement, statue de Jeanne d'Arc et son piédestal), Église paroissiale Notre-Dame
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Saint-Sever
  • Commune Audignon
  • Emplacement dans l'édifice collatéral sud, 3e travée
  • Dénominations
    tableau commémoratif des morts, lambris de revêtement, statue, piédestal
  • Titres
    • Sainte Jeanne d'Arc
  • Appellations
    de la guerre de 1914-1918

Cet ensemble fut créé au lendemain de la Grande Guerre. La statue de Jeanne d'Arc (canonisée en 1920), exécutée par le fabricant orléanais Marcel Marron d'après un modèle du sculpteur Charles Desvergnes (1860-1928), se détache devant une peinture murale anonyme qui lui sert de cadre visuel. Le lambris d'appui qui forme soubassement au tableau est un remploi datant probablement de la fin du XVIIIe siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle
    • Principale : 4e quart 18e siècle , (incertitude)
  • Stade de création
    • copie (incertitude)
  • Lieu d'exécution
    Commune : Orléans
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Desvergnes Charles Jean Cléophas
      Desvergnes Charles Jean Cléophas

      Sculpteur né le 19 août 1860 à Bellegarde (Loiret) et mort le 4 mars 1928 à Meudon (Hauts-de-Seine). Élève d'Henri Chapu, second prix de Rome en 1887, puis premier prix en 1889, il installe son atelier à Paris (131, rue de Vaugirard) à partir de 1895, où il crée de nombreux monuments commémoratifs et des statues religieuses (essentiellement de Jeanne d'Arc, son sujet de prédilection). Un musée, créé à partir des œuvres offertes à sa ville natale en 1912, porte son nom à Bellegarde.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      sculpteur, auteur du modèle signature
    • Auteur :
      Marron Marcel
      Marron Marcel

      Fabricant de statues ("éditeur") à Orléans. Sans doute Marcel Célestin Joseph Marron, né à Orléans le 2 juin 1877, fils de Joseph Frédéric Marron et d'Angélique Joséphine Félicité Proutière ; marié à Orléans, le 1er août 1901 (il est alors "papetier-libraire"), à Berthe Hélène Poignant, fille de Louis Hippolyte et de Marie Julie Suzanne Anselmier.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      fabricant de statues signature

Le monument est composé d'un tableau commémoratif rectangulaire vertical, peint à l'huile sur toile, dont le cadre fait corps avec un lambris de revêtement en bois teinté et verni, comportant un soubassement (en remploi) et deux panneaux au registre supérieur flanquant le tableau. Une statue de Jeanne d'Arc en plâtre blanc à rehauts polychromes (carnations) et dorés, posée sur un piédestal parallélépipédique en carton-pierre mouluré, est placée devant le tableau, dans la travée centrale duquel elle s'inscrit visuellement.

  • Catégories
    peinture, menuiserie, sculpture
  • Structures
    • rectangulaire vertical
    • revers sculpté
    • intérieur partiellement creux
  • Matériaux
    • toile, support, en un seul lé peinture à l'huile
    • bois feuillu, mouluré, peint, faux bois, vernis
    • plâtre, moulé, peint, polychrome
    • carton-pierre, moulé, mouluré
  • Mesures
    • h : 215
    • la : 170
  • Précision dimensions

    Dimensions du tableau à l'ouverture du cadre. Lambris : h = 126 ; la = 303 (registre inférieur) ; h = 89 ; la = 43 (panneaux supérieurs latéraux). Statue : h = 138 (sans l'étendard). Piédestal : h = 130 environ.

  • Iconographies
    • ornementation, ornement à forme architecturale, lancette, remplage flamboyant, marbre, tenture, armoiries, fleur de lys, couronne végétale, palme
    • ornementation, corps de moulure
    • figure, sainte Jeanne d'Arc, armure, étendard
  • Précision représentations

    Peinture du tableau commémoratif : arcature à trois lancettes et remplages flamboyants, se détachant sur un fond rouge tanné ; lancette centrale garnie d'une tenture bleue fleurdelisée, au galon orné d'un ruban plissé et d'une frise de croix pattées, surmontée d'un écu aux armes de Jeanne d'Arc et devant laquelle se détache la statue de la sainte (un nimbe doré, peint sur la fausse tenture, encercle en perspective la tête de la statue) ; lancettes gauche et droite garnies de deux plaques feintes en marbre blanc veiné, en arc brisé, portant les dédicaces et les noms des soldats morts, surmontées de couronnes de laurier et de palmes nouées.

    Lambris de revêtement orné d'un panneautage de style Louis XV à moulures en arbalète.

    Statue : Jeanne d'Arc représentée armée de toutes pièces, mains jointes et yeux au ciel, pendant le couronnement de Charles VII. Décor du piédestal (relief en réserve) : lancette à tête trilobée sur les quatre faces du fût.

  • Inscriptions & marques
    • dédicace, peint
    • armoiries, peint
    • signature, en creux
  • Précision inscriptions

    Dédicace (sur les deux fausses plaques de marbre du tableau, en lettres dorées) : A / NOS HÉROS / MORTS POUR LA FRANCE / 1914 A 1918 / [suivent les listes de noms des défunts, huit pour chaque "plaque"].

    Armoiries dites de Jeanne d'Arc (dans le remplage de la travée centrale du tableau) : "D'azur à l'épée d'argent garnie d'or, posée en pal, surmontée d'une couronne royale du même et accostée de deux fleurs de lys aussi d'or".

    Marque d'auteur (sur le socle de la statue) : Ch. Desvergnes / M. MARRON EDITEUR ORLEANS.

  • État de conservation
    • partie en remploi
  • Précision état de conservation

    Le lambris de revêtement, à l'exception des deux panneaux supérieurs latéraux, est un remploi datant peut-être de la fin du XVIIIe siècle.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune (incertitude)
Date d'enquête 2016 ; Date(s) de rédaction 2017
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice