Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument aux morts à Saint-Georges-des-Coteaux

Dossier IA17039367 réalisé en 2008
Dénominationsmonument aux morts
Aire d'étude et cantonRégion Poitou-Charentes - Saintes-Ouest
AdresseCommune : Saint-Georges-des-Coteaux
Adresse : place
Jules-Guillet
Cadastre : 2014 AP 396

Le projet de monument aux morts de la commune de Saint-Georges-des-Coteaux a été mentionné pour la première fois le 24 août 1919, et a été validé par le conseil le 11 novembre 1920.

L'atelier de sculpture de Philippe Mouledoux à Saintes a signé le 12 novembre 1920 les plans et le devis pour le projet (sur la base de La Douleur, modèle en plâtre de 1916 son fils Robert-Paul, décédé en 1918). Sur le plan n° 23, le devis l'élève à 7700 francs pour le monument en lui-même, le terrassement, les pierres cassées et le sable est aux frais de la commune. Pour couvrir ce devis, la commune dispose d'une souscription de 6000 francs, de 1005 francs votés au budget additionnel de 1921 et 160 francs de subvention de l’État. La somme manquante est inscrite en novembre 1922 au budget additionnel sous l'intitulé « Érection du monument aux morts, complément ». Le traité de gré à gré passé entre la commune et Philippe Mouledoux est approuvé par la préfecture le 26 octobre 1922.

Le devis est payé en une fois, à la fin des travaux.

Il a été érigé sur la place publique près de l'église.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1922, daté par source
Auteur(s)Auteur : Mouledoux [Antoine] Philippe
Mouledoux [Antoine] Philippe (1868 - 1945)

Atelier de sculpture, ancienne maison E. Gagnaire, 90-92 rue du cimetière à Saintes dans les années 1910-1920. Père de Robert-Paul Mouledoux, sculpteur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur attribution par source
Auteur : Mouledoux Robert Paul
Mouledoux Robert Paul (1892 - 1918)

Fils de Philippe Mouledoux. Signe le modèle en plâtre daté de 1916 de La Douleur utilisée par son père pour les monuments aux morts de Saint-Georges-des-Coteaux et de Thénac, en Charente-Maritime.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur attribution par source

Philippe Mouledoux à Saintes a signé deux reliefs identiques (Saint-Georges-des-Coteaux et Thénac, en Charente-Maritime) en réalisant la sculpture du modèle de " La Douleur " de son fils Robert-Paul. La composition des deux monuments est également semblable.

Le monument de Saint-Georges-des-Coteaux est localisé près de l'église. Il se compose d'un haut socle avec la liste des Victimes de la Première Guerre mondiale, surmonté d'un petit obélisque portant un haut-relief sculpté et une croix de guerre au sommet. Le relief figure une allégorie de la République sous les traits d'une Douleur, femme ailée comme une Victoire. Elle est représentée debout, avec la jambe gauche légèrement en avant. Elle est vêtue d'une longue robe transparente et a le bras droit levé et replié derrière la tête. Les ailes se déploient vers le haut.

La liste des morts de la Première Guerre mondiale est inscrite sur une plaque en marbre blanc. Une plaque portant trois noms de victimes de la Seconde Guerre mondiale a été apposée sur la table au-dessus de la première liste.

La dédicace surmonte la liste des morts : " à la / mémoire / des enfants de St-Georges-des-Coteaux / morts pour la France 1914-1918 ".

Sur le côté du socle, une plaque en marbre est dédié " 1939-1945 / à la mémoire de / Georges Guérineau / instituteur pendant 22 ans / déporté politique / mort pour la France ".

Techniquessculpture
Représentationsfigure allégorique profane, femme, aile obélisque croix de guerre
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1919-1922 : monument aux morts de la guerre de 1914-1918 de la commune de Saint-Georges-des-Coteaux.

    1919, 24 août : extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Vote pour l'érection du monument aux morts.

    1920, 11 novembre : extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Mention d'une souscription publique de 6000 francs, et un vote d'une somme de 1005 francs pour couvrir les plans et devis n° 23.

    1920, 12 novembre : devis estimatif de 7700 francs et plan de l'atelier de sculpture Mouledoux à Saintes.

    1921, 11 février : lettre du député Pierre Taittinger au sous-préfet, lui demandant de fournir les documents en vue de l'acceptation du projet.

    1921, 15 février : lettre du sous-préfet au préfet de Saintes mentionnant l'envoi du dossier complet.

    1922 20 octobre : liste des souscriptions.

    1922, 4 novembre : lettre du préfet de la Charente-Inférieure au trésorier payeur général, mentionnant une souscription de 6000 francs ainsi que crédit de 6700 francs sous le même titre, ouvert par addition au même budget.

    Traité de gré à gré avec le sculpteur Mouledoux, de Saintes.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1856
Documents figurés
  • " N° 23 [Élévation du monument aux morts de la commune de Saint-Georges-des-Coteaux] ". Philippe Mouledoux, sculpteur. Échelle 0,10 m par mètre. Non daté [1920].

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 1856
Bibliographie
  • Pon-Willemsen, Charlotte. Les allégories de la République sur les monuments aux morts en Poitou-Charentes. Parcours du Patrimoine, n° 342. Geste éditions, 2008.

    p. 57
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Pon Charlotte - Jessin Juliette