Logo ={0} - Retour à l'accueil

Monument à la mémoire de Charles Quinquaud

Dossier IA23001547 réalisé en 2010

Fiche

Dénominationsmonument
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
AdresseCommune : Lafat
Lieu-dit : Bourg
Cadastre : 2008 AA non cadastré domaine public

La commune a installée une stèle à la mémoire de Charles Quinquaud (1841 à Lafat - 1894), médecin des hôpitaux et lauréat de l'Académie des Sciences, en 1994 à l'occasion du 100e anniversaire de sa mort. Outre cette stèle, une plaque commémorative a été déposé en 2005 sur sa tombe dans le cimetière de Lafat.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates1994, daté par source

La stèle dressée par la commune à la mémoire de Charles Quinquaud se trouve dans un square, au centre du bourg. En granite, grossièrement taillée sur les arêtes et polie sur la face sud-ouest, elle porte les inscriptions : "Charles QUINQUAUD 1841 - 1894 Docteur Savant Académicien".

Mursgranite pierre de taille
Précision représentations

Inscription concernant le destinataire : Charles QUINQUAUD 1841 - 1894 Docteur Savant Académicien.

Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Biographie de Charles Quinquaud (1841 - 1894)
    Né dans une famille paysanne de Lafat, il montre très tôt de brillantes dispositions pour les études. Il les continue au lycée de Limoges, puis commence dans cette même ville des études de médecine qu´il termine à Paris. Interne, puis médecin des hôpitaux (1872), il franchit très vite les échelons de la spécialité :

    - médecin du bureau central des hôpitaux (1878) ;

    - assure un cours libre de pathologie interne à l´Ecole pratique de la Faculté de médecine (1878-1882) et à l´hôpital Saint-Louis (1879-1890) ;

    - lauréat de l´Académie des sciences (1880 et 1882) et de l´Académie de médecine (1887) ;

    - agrégé de la faculté (1885) ;

    - médecin de l´hôpital Saint-Louis (1885) ;

    - professeur de pathologie interne à la Faculté de médecine (1887) ;

    - membre de nombreuses sociétés savantes (sociétés d´anatomie, de biologie, d´anthropologie, de botanique, d´entomologie, co-fondateur de la société de dermatologie et de syphiligraphie) ;

    - membre de l´Académie de médecine (1891).

    Son érudition et sa puissance de travail lui permettent de s´illustrer dans divers domaines de la médecine portant surtout sur la physique et la chimie appliquées à la physiologie et à la pathologie. (...)

    La publication de plusieurs ouvrages importants, de plus de 200 articles dans les revues médicales, sa collaboration à des dictionnaires et oeuvres scientifiques ont été l´aboutissement de ses recherches et travaux.

    Il aurait pu acquérir une renommée prestigieuse, mais hélas ! une grippe infectieuse l´emporte le 9 janvier 1894. Il a 52 ans.

    Extrait de : DELANGLE, Georges. Une grande famille creusoise : les Quinquaud. Les Cahiers des Amis de la Creuse, n°5. 17 p., p. 2-3.

Références documentaires

Bibliographie
  • BOYRON, Claude. Histoire et petites histoires de Lafat, évolutions. Édition à compte d'auteur. Guéret : 2008. 236 p.

    p.95 à 97 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
Périodiques
  • DELANGLE, Georges. Une grande famille creusoise : les Quinquaud. Les Cahiers des Amis de la Creuse, [s. d.], n°5. 17 p.

    Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Belzic Céline
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.