Logo ={0} - Retour à l'accueil
Hôtel Baudot

Maquette de la station thermale des Eaux-Chaudes

Dossier IM64004064 réalisé en 2018

Fiche

Dénominationsmaquette
Aire d'étude et cantonPyrénées-Atlantiques
AdresseCommune : Laruns
Lieu-dit : Eaux-Chaudes
Adresse : Place
Henri-IV
Cadastre : 2018 BE 26
Emplacement dans l'édificesoubassement
salon

Les maquettes sont des outils de recherche scientifique fort appréciés dans le contexte de développement des savoirs au 19e siècle, particulièrement dans le domaine des sciences géographiques. Elles peuvent en outre constituer des objets de promotion publicitaire et de communication lors d'évènements dédiés aux sciences et techniques. Si d'autres stations possèdent également leurs maquettes, comme celles du Pic du Midi d'Ossau ou de la Vallée d'Ossau appartenant à Eaux-Bonnes et exhibées à l'Exposition universelle de 1878, cet objet portant spécifiquement sur le village des Eaux-Chaudes présente le remarquable intérêt de figurer un état des lieux de son urbanisme mais aussi de son environnement topographique à l'apogée du thermalisme en France, dans les années 1880. Cette maquette permet en outre de visualiser des édifices aujourd'hui démolis ou remaniés dans leur environnement originel, comme c'est le cas du temple protestant ou de l'établissement thermal.

La maquette des Eaux-Chaudes associe précisément les deux dimensions scientifiques et commerciales, ce dont témoignent les textes imprimés collés sur sa face principale et ses flancs. Elle est vraisemblablement conçue par un érudit local nommé Philippe Sanchette, également éditeur, dont le nom figure sur une étiquette, afin de représenter la station lors de l'Exposition géographique tenue en cette ville entre le 2 juin et le 15 août 1884, à l'occasion du 7e congrès des sociétés géographiques de France. La présence de l'hémicycle du Rey à l'établissement thermal confirme que la maquette est réalisée avant 1888 - parce que démoli à cette date.

L'imprimé apposé sur la face principale, entre deux blasons dont celui de Laruns, est une véritable annonce publicitaire telle qu'habituellement éditée dans la presse. Il énumère toutes les prestations jugées significatives de la station, depuis la liste des sources et leurs températures respectives jusqu'à l'offre d'hébergement et aux divertissements. Le ton vise clairement à susciter l'attention du visiteur et stimuler la fréquentation, comme en attestent les formules valorisant le paysage ("maisons garnies dans une belle situation au pied des Pyrénées"; "nature grandiose") et les originalités de la nature ("grotte des plus curieuses" pour désigner la grotte des Eaux-Chaudes), quitte à embellir le catalogue des logements évoquant ici des chalets et villas en réalité absents.

Propriété de la municipalité, cette maquette a longtemps été entreposée dans la maison communale avant d'être présentée lors d'une exposition à l'établissement thermal, puis d'être conservée provisoirement à l'hôtel Baudot.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1884, daté par source
Auteur(s)Auteur : Sanchette Philippe
Sanchette Philippe

Auteur d'une maquette des Eaux-Chaudes au début des années 1880.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maquettiste attribution par source

Comme de nombreuses maquettes réalisées à cette époque, celle-ci est en plâtre peint et posée sur un socle en bois. Selon la démarche scientifique de rigueur, la localisation et les proportions des constructions sont restituées avec précision, même si l'auteur ne fait pas toujours apparaître les détails de façon exhaustive.

Sur le pan coupé de la face principale deux écus armoriés - dont, à gauche, celui de la commune de Laruns - entourés de phylactères aux couleurs de la République française, sur lesquels sont inscrits des devises. Quatre étiquettes imprimées sont collées sur les différentes faces.

Catégoriesmodélisme
Matériauxplâtre, modelé, peint, polychrome
bois
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographiespaysage, architecture, localisation géographique, Pyrénées, montagne identifiée, village, caducée
écu, armoiries
Précision représentations

La maquette représente une coupe du relief de la gorge d'Eaux-Chaudes, avec les parois montagneuses de chaque côté du gave situé au centre.

Inscriptions & marquesinscription concernant le titre, sur cartel, sur étiquette, d'origine
inscription concernant l'iconographie, imprimé, sur étiquette
inscription concernant l'auteur, imprimé, sur étiquette
armoiries, en relief, peint, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription concernant le titre (sur la face) : Traitement spécial des maladies de l'utérus et de la stérilité. Dyspepsie, gravelle. Guéries par l'eau de Minvielle. Sept sources : Clôt, 36°25 ; Esquirette chaude, 35° ; Esquirette tempérée, 31°50 ; Rey, 33°50 ; Baudot, 25°50 ; Larressec, 24°35 ; Minvielle, 10°60. / Hôtels et maisons garnies dans une belle situation au pied des Pyrénées. Chalets - villas. Altitude : 675 m. Température uniforme. Nature grandiose. Promenades ombrées. Excursions, chasses. Grotte des plus curieuses.

Inscription concernant l'iconographie (sur la face) : Station thermale d'Eaux-Chaudes. Vallée d'Ossau. Basses-Pyrénées. Casino - piscine - buvette - bains - douches.

Inscription concernant l'auteur (côté droit) : Ph. Sanchette fils. Laruns - B.P.

Inscription (côté droit) : Exposition géographique. 2 juin - 15 août. Société de géographie de Toulouse. 7e congrès des sociétés françaises de géographie.

Blason de gauche aux armes du bourg de Laruns, surmonté d'une couronne : D'azur au fouteau [hêtre] terrassé de sinople, adextré d'un ours assis contourné de sable et senestre d'une vache de gueules, la queue tournée au-dessus du dos, l'extrémité vers senestre, l'arbre accosté en chef de deux fleurs de lis d'or. Devise sur phylactère (en béarnais) : Ussau et Bearn viva la vaca.

Blason de droite : serpent enroulé autour de la lettre P (caducée) et d'une étoile à trois branches. Devise sur phylactère (en latin) : Eras / Aliud est discipulum aliud magistrum esse (Demain / Apprentis ne sont pas maîtres).

État de conservationmauvais état
mauvaises conditions de conservation
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Université de Pau et des Pays de l'Adour - Delpech Viviane - Beschi Alain