Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir

Dossier IA16000955 réalisé en 2003

Fiche

  • Vue générale sud.
    Vue générale sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • grange
    • étable à vaches
    • hangar agricole
    • cour
    • mur de clôture
    • dépendance
    • portail
Parties constituantes non étudiéesgrange, étable à vaches, hangar agricole, cour, mur de clôture, dépendance, portail
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Confolentais - Champagne-Mouton
AdresseCommune : Turgon
Lieu-dit : le Champ-Rigaud
Cadastre : 1987 A3 660

Le premier seigneur connu de Champ-Rigaud est Louis de Mallet, écuyer, seigneur de la Marche, archer de la garde du corps du Roi, originaire de Picardie, qui épousa en seconde noce, le 15 mai 1580, Françoise Pinguet, originaire du Plessy, paroisse de Turgon. Le logis date vraisemblablement de la fin du 16e siècle ou du début du 17e siècle. Les dépendances ne semblent pas antérieures au 19e siècle. Le logis a été remanié au 20e siècle.

Période(s)Principale : limite 16e siècle 17e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Auteur(s)Personnalité : Mallet, Louis de propriétaire attribution par source

Ce manoir est situé peu avant l'entrée ouest du village de Turgon, à l'angle d'un carrefour. Il se compose d'un logis en milieu de parcelle. Son élévation sud est précédée d'une cour autour de laquelle s'organisent les dépendances. Elle est fermée d'un muret en pierre, d'un portail à piles et de grilles. Le logis, de plan rectangulaire, présente une tour d'escalier circulaire demi-hors-oeuvre sur l'élévation sud. Sa porte d'accès latérale est surmontée d'une bretèche. La fenêtre du premier niveau de la tour a un encadrement en cavet. Sous la fenêtre du second niveau se trouve un cadran solaire. Sur l'élévation postérieure, en retour d'équerre, se trouvent deux pavillons carrés. Le logis a été arasé au-dessus du comble à surcroît. Le toit est à longs pans. A gauche de la façade sud se trouve une étable surmontée d'un séchoir dont la façade est protégée d'un auvent soutenu par deux poteaux en bois. En retour d'équerre de cette dépendance se trouve la grange à façade en gouttereau avec croupe du toit en façade. De l'autre côté de la cour, en face de la grange se trouve une autre dépendance avec un hangar à piles maçonnées sur l'élévation nord.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
croupe
demi-croupe
Escaliersescalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis en maçonnerie
Typologiesgrange à croupe en façade
Représentationsornement architectural
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Casier archéologique [documents établis par le service des Monuments historiques au lendemain de la Seconde Guerre mondiale sur des édifices protégés ou destinés à l'être].

    Turgon, Le Champ-Rigaud Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont
Bibliographie
  • Association Promotion Patrimoine. Châteaux, manoirs et logis. La Charente / dir. de recherches Pierre Dubourg-Noves. Philippe Floris, Pascal Talon. Dir. Niort : A.P.P., 1993 (Sans lieu : Aubin).

    p. 341
  • Daras, Charles. Anciens châteaux, manoirs et logis de la Charente. Edition revue et complétée. Editions Coquemard ; Angoulême, 1968. Mémoires de la Société archéologique et historique de la Charente, 1966.

    p. 143
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes de Charente Limousine (c) Communauté de communes de Charente Limousine - Debelle Jacqueline