Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir puis ferme actuellement maison

Dossier IA19000352 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsferme, maison
Parties constituantes non étudiéesgrange, étable
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonCollonges-la-Rouge - Meyssac
AdresseCommune : Collonges-la-Rouge
Lieu-dit : la Fouillade
Cadastre : 1831 C2 1073 ; 2007 AL 43

Ce manoir, dont la construction remonterait au 15e siècle, était initialement constitué d´un logis de plan carré construit sur une cave voûtée, et flanqué, au nord-est, d´une tour d´escalier en vis, doublée d´une tour plus importante, sans doute destinée à l´habitation. Il s´agit du seul et très rare exemple de manoir à double tour repéré sur la commune. Aux 16e-17e siècles, le logis est augmenté côté sud. De cette période, ne subsistent, à l´intérieur, que les traces d´une ancienne baie à coussièges dans l´embrasure de laquelle un évier a été installé en 1964. Au 19e siècle, le corps de logis est agrandi une seconde fois, côté sud. La création d´un escalier de distribution extérieur et d´une porte d´entrée situés sur l´élévation sud date de cette époque. Ces aménagements ont modifié la typologie d´origine et la distribution. En effet, le logis à un étage carré a été transformé en un logis en rez-de-chaussée surélevé et l´entrée principale qui se faisait à l´origine par la tour d´escalier, à l´est, se fait dorénavant par la façade ouest. En 2011, des travaux de restauration ont été entrepris. Les tours ont été démolies.

Période(s)Principale : 15e siècle , (?)
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates1964, daté par tradition orale

Le manoir est implanté en contrebas du hameau actuel. Il est composé d´un logis flanqué de deux tours et d´une grange. L´origine médiévale du logis est marquée par son plan carré, son volume modeste, ses deux tours, ses petites baies à grille en fer et sa maçonnerie en appareil régulier de moellons de calcaire. Les parties les plus anciennes du logis ne sont plus accessibles. La pièce principale du logis d´origine est condamnée par un épais mur en pierre ; la porte d´accès à la tour d´escalier en vis a été condamnée et l´accès à la cave voûtée n´existe plus. Quant à la tour d´habitation, prise dans la maçonnerie de la tour d´escalier, en ruine au moment de l´enquête, elle est aujourd'hui détruite. Ces deux tours étaient coiffées d´un toit conique couvert de lauzes, comme en témoignent les photographies prises en 1960 (cf. fig. 1 et 2). Le logis actuel, de plan rectangulaire, en rez-de-chaussée surélevé, est bâti en blocage de moellons de calcaire, en partie crépi. La seconde extension sud présente une maçonnerie en nid d´abeille. Le toit à croupes à égouts retroussés est couvert d´ardoises. L´élévation principale est, est ajourée de fenêtres droites à feuillures avec contrevents en bois. L´accès au logis se fait actuellement par un escalier en pierre à garde-corps en fer forgé.

Murscalcaire moellon enduit partiel
calcaire pierre de taille
grès pierre de taille
Toitardoise, grès en couverture
Plansplan rectangulaire régulier
Étagessous-sol, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit conique
toit à longs pans croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesmanoir avec tour d'escalier en vis et tour d'habitation
État de conservationremanié
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Ville de Collonges-la-Rouge (c) Ville de Collonges-la-Rouge - Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.