Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir dit Les Quatre Chevaliers

Dossier IA17012270 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsLes Quatre Chevaliers
Parties constituantes non étudiéesdépendance, mur de clôture, portail, cour, parc
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de La Rochelle
AdresseCommune : Périgny
Lieu-dit : Rompsay
Adresse : 42, 44 avenue
Louise Pinchon
Cadastre : 2003 AA 229, 230, 231

Les bâtiments actuels reprennent l'emplacement d'autres plus anciens mentionnés sur le plan cadastral de 1811. La date de 1862, portée sur l'un des piliers du mur de clôture, indique la tenue d'importants travaux menés pour donner à la maison l'allure d'une riche demeure, répondant aux goûts de l'époque, au bord du canal de Rompsay en cours de creusement.

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1862, porte la date

Le corps de logis principal, couvert d'ardoises, possède une façade de style néo-classique dont la travée centrale, délimitée par des pilastres décorés de motifs floraux, est couronnée par un fronton en anse de panier. Au coeur de ce dernier, on peut observer un cartouche avec des attributs maçonniques. Ce fronton est lui-même encadré par deux statues d'angelots accoudés et surmonté d'un angelot déhanché.Les baies des quatre travées réparties de part et d'autre de cette travée centrale présentent des encadrements travaillés, agrémentés d'agrafes en formes de masques encadrés de guirlandes qui représentent, selon la Commission historique de Périgny, une allégorie des plaisirs champêtres. La porte d'entrée, surmontée d'une marquise, possède elle aussi un encadrement comparable. Sous la corniche court une frise décorée de coquilles alternées avec des motifs floraux. Deux ailes de communs présentent sur la rue d'intéressantes façades animées au niveau des chaînes d'angles et des encadrements par une alternance de brique et de pierre de taille.Sur la parcelle qui jouxte la maison à l'Est, une construction moderne s'est élevée dans le courant des années 1990. On peut cependant toujours observer sur le mur de clôture les ouvertures encadrées de briques et de pierres de taille des boxes des anciennes écuries du XIXème siècle. Outre la très belle grille en fer forgé permettant d'accéder à la maison, il convient de souligner la présence d'un portail du XVIIIème à l'Ouest de la propriété. Les piliers en pierre de taille présentent un motif en forme de médaillon et au sommet de l'un d'eux, on peut toujours observer une intéressante statue de lion couché.Cette porte cochère donnait vraisemblablement sur une allée couverte et un parc qui n'a pas été visité. Depuis l'avenue Louise Pinchon, on peut cependant observer la présence de plusieurs palmiers ; moellon ; enduit ; pierre de taille ; brique ; ardoise ; tuile creuse ; en retrait de la voie ; parallèle à la voie ; manoir ; dépendance.

Mursbrique
enduit
moellon
pierre de taille
Toitardoise, tuile creuse
Typologiesen retrait de la voie ; parallèle à la voie ; manoir ; dépendance
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de La Rochelle (c) Communauté d'Agglomération de La Rochelle - Cussey Yann