Logo ={0} - Retour à l'accueil

Manoir dit de La Passe

Dossier IA17012225 inclus dans Bourg réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

AppellationsDomaine de la Passe
Parties constituantes non étudiéesmanoir, mur de clôture, portail, cour, parc
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de La Rochelle
AdresseCommune : Périgny
Lieu-dit : Périgny
Adresse : 113 Grande rue de Périgny
Cadastre : 2003 AN 114, 130, 131, 132, 138

"Au milieu du XVIIIème siècle, le domaine à prédominance viticole et maraîchère appartient à la famille de Jacques de Martins, chevalier de Castelpers, qui le met en vente. Sa famille, originaire du Languedoc, est alliée aux Quenel, installés à Saint-Domingue et répertoriés parmi les armateurs rochelais comme pratiquant le commerce triangulaire.Au début du XXème siècle, le domaine est la maison de campagne du Petit Séminaire de La Rochelle. En 1918, la propriété qui appartient à M. Paraud, de Rompsay, est louée au corps expéditionnaire américain qui y installe un hôpital militaire, le "Camp Hospital n°39". Les installations militaires sont remises fin mai ou début juin 1919 à l'armée française. (...)"Extrait de : Commune de PERIGNY - ROMPSAY, Commission historique de Périgny ; Classeur N°1 : Périgny. Source : Médiathèque de La Rochelle, Service Patrimoine.

Période(s)Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

La bâtiment est composé d'un corps de logis central et de deux pavillons. On notera la hauteur du rez-de-chaussée doté de fenêtres de grandes dimensions.Des vasques couronnent les piliers du portail d'entrée, flanqué de deux portes piétonnes.Le parc du domaine a été loti et construit en plusieurs endroits mais l'examen de la photo aérienne révèle la présence d'un important espace boisé correspondant à une partie de son ancienne extension ; tuile creuse ; en retrait de la voie ; parallèle à la voie ; manoir.

Toittuile creuse
Typologiesen retrait de la voie ; parallèle à la voie ; manoir
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • La Passe

    113, Grande rue de Périgny

    Extrait de : Association Promotion du Patrimoine ; Châteaux, manoirs et logis « La Charente-Maritime » ; APP. ; Niort ; 1993 ; p366.

    "L'histoire de cette belle maison de campagne du XVIIIème siècle est encore inconnue. Il s'agit sans doute de l'édifice, décrit, dans une annonce de vente parue dans les Affiches de La Rochelle du 2 octobre 1772 comme "une maison de plaisance à une demi-lieue de La Rochelle dans la paroisse de Périgny, composée d'une cour d'entrée, un corps de logis et deux pavillons, consistant en une salle, salon, quatre chambres, deux cabinets, deux corridors, deux vestibules, une cuisine et ses potagers, deux escaliers pour monter dans les pavillons dans l'un desquels sont deux petites chambres et un cabinet fort propre, et l'autre servant de grenier, grande cave voûtée servant de cellier et treuil où sont le fouloir et le pressoir et tous les ustenciles propres à la vendange, ladite maison toute meublée..."

    Pour la vente, il fallait s'adresser à Monsieur de Castelpers (vraisemblablement le propriétaire ou un de ses parents) habitant chez Monsieur de La Tremblaye (au château de Coureilles).

    L'axe central de la construction est marqué, sur les deux façades principales par un fronton triangulaire surmontant une porte, le corps de logis encadré par deux gros massifs formant pavillon était à l'origine de plain-pied. Il a été surhaussé au XIXème siècle, alors que les pavillons possédaient dès l'origine un étage, ce qui explique les vestibules et escaliers latéraux de la description de 1772. Les fenêtres sont dotées d'élégants garde-corps en fer forgé. L'ensemble, sans doute élevé au milieu du XVIIIème siècle, possède encore beaucoup d'allure et des qualités architecturales certaines, malgré son surhaussement".

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de La Rochelle (c) Communauté d'Agglomération de La Rochelle - Cussey Yann