Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maisons (2), puis écoles et mairie

Dossier IA17002776 réalisé en 1999

Fiche

Destinationsmaison, salle des fêtes
Dénominationsmaison, école, mairie
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Contré
Adresse : 9, 11 rue des
Ecoles
Cadastre : 1834 A2 765 à 769 ; 2016 A 165 168 170

Le cadastre napoléonien de 1834 mentionne des bâtiments à cet emplacement. Des maisons à l'angle des rues, celle de droite porte l'inscription "FAIT EN 1816 PAR B19CH26293" et celle de gauche a probablement été remaniée vers le milieu du 19e siècle. Si l'école communale de Contré a été créée en 1833, ce n'est qu'en 1864 que la municipalité acquiert ce bâtiment, ainsi qu'une portion de terrain à droite, pour abriter l'école et la mairie. L'acte de vente précise qu'il possédait déjà trois niveaux et était accompagné de petites dépendances. Le bâtiment abrite la classe, le logement de l'instituteur et la mairie, accessible par l'escalier latéral.

Au début du 20e siècle, suite à la séparation des garçons et des filles, l'école est trop exigüe : la petite cour est réservée aux filles, tandis que les garçons passent les récréations dans la rue. La commune décide donc d'acquérir une écurie et une grange voisines pour agrandir la cour, dans laquelle l'entrepreneur Alexandre Denoël construit un préau, des sanitaires, un bûcher et une buanderie en 1904, sur les plans de l'architecte Adrien Ginguenaud. La cour et le préau sont scindés en deux pour séparer garçons et filles.

Quelques années plus tard, l'école est de nouveau trop petite et la commune achète en 1920 la ferme adjacente. En 1923 et 1924, deux projets sont établis par l'architecte Barthélémy pour l'aménagement de la nouvelle cour, avec la construction d'un nouveau préau et de sanitaires. Ajournés par manque de moyens, les travaux ne sont réalisés qu'en 1936 par l'entrepreneur Joseph Loizeau. L'ancien préau est démoli de même qu'une partie des bâtiments agricoles. La mairie quitte son local pour s'installer dans le bâtiment au fond de la cour (ancien logement et dépendances de la ferme).

L'école de Contré déménage au cours de la 2e moitié du 20e siècle pour un bâtiment neuf construit dans la même rue, à la sortie du bourg. Les anciens bâtiments sont alors intégralement transformés : la mairie occupe aujourd'hui l'emplacement de l'ancienne buanderie, une salle des fêtes est aménagée dans les bâtis en fond de cour. Le bâtiment à l'angle des rues (l'école primitive), le seul à n'avoir pas été remanié intégralement, accueille un logement. L'école de Contré ferme ses portes au cours des années 2000.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle, milieu 19e siècle, 1ère moitié 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1816, porte la date

Le bâtiment de l'école primitive, orienté au sud-est, correspond à deux anciens logements à trois niveaux et une travée chacun. Celui de gauche est orné d'une corniche, tandis que celui de droite possède une double génoise et trois oculi dont deux en forme de losange au niveau du comble à surcroît. Les appuis de fenêtres sont saillants. Un escalier droit en pierre flanque le mur-pignon droit. Les autres constructions ont été remaniées.

La seconde école, plus loin dans la rue, comprend un unique corps de bâtiment orienté au sud-ouest, abritant une classe, un préau et une remise.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesmaison saintongeaise (2) ; maison à escalier extérieur ; en alignement de la rue (2) ; 1 travée (2) ; porte décentrée ; porte centrale ; cour ouverte
État de conservationbon état, remanié

FAIT EN 1816 PAR B19CH262 : sur le linteau de la porte d'un logement.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1864, 22 décembre : acte de vente à la commune de Contré d'une maison pour en faire l'école et la mairie.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
  • 1901, 11 novembre : devis descriptif et estimatif, cahier des charges, clauses et conditions particulières pour la construction de préaux, sanitaires et dépendances à l'école communale de Contré, par Adrien Ginguenaud.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
  • 1903, 11 novembre : acte de vente à la commune de Contré de bâtiments pour agrandir l'école.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
  • 1904, 3 janvier : procès-verbal d'adjudication des travaux d'agrandissement de l'école de Contré en faveur de l'entrepreneur Alexandre Denoël.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
  • 1920, 16 octobre : acte de vente à la commune de Contré de bâtiments et terrains pour agrandir l'école.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
  • 1923, 25 juillet et 1924, 10 février : devis descriptif et estimatif, cahiers des charges, clauses et conditions particulières pour la construction d'un préau et de sanitaires à l'école communale de Contré, par Barthélémy.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
  • 1936, 20 mars : décompte des travaux exécutés à l'école communale de Contré.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
Documents figurés
  • 1901, 11 octobre : plans pour la construction de préaux et sanitaires à l'école communale de Contré, par Adrien Ginguenaud.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
  • 1917, 29 novembre : plan de l'école de Contré et des bâtiments à acquérir pour l'agrandir.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
  • 1923, 25 juillet et 1924, 10 février : plans pour l'agrandissement de l'école communale de Contré, par Barthélémy.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 2 O 435
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Robin Sébastien - Barreau Pierrick